WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Union Africaine: Bilan et perspectives (2001-2008)

( Télécharger le fichier original )
par Popaul FALA MAYU MULEEL
Université de Lubumbashi - Licence en relations internationales 2008
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION GENERALE

Au terme de ce mémoire, qui circonscrit la fin de notre cursus universitaire, nous notons que ce travail s'inscrit dans l'étude des organisations internationales dont ; l'exposé a porté sur l'Union Africaine : Bilan et Perspectives.

A cet effet, une interrogation majeure a orienté nos analyses : Quel bilan pouvons-nous dresser de l'Union Africaine et quelles en sont ses perspectives ?

En guise d'hypothèse, nous avons estimé que le bilan de l'Union Africaine est négatif eu égard aux actions menées par elle dans le domaine de la médiation des conflits, la réalisation de l'intégration et des questions humanitaires. Pour améliorer la qualité de ses services, nous avons supposé prématurément que la réforme de l'Union Africaine permettrait une relance de l'intégration économique du continent et consoliderait l'Union Africaine dans le cadre du maintien ou du rétablissement de la paix dans les régions en crise.

La démarche scientifique a été possible grâce à la méthode systémique qui nous a permis d'analyser l'Union Africaine comme un tout pour bien dresser un bilan sur ses actions dès sa création en 2001, jusqu' en janvier 2008 ; date du dernier sommet de l'union.

Pour parvenir au résultat escompté, nous avons subdivisé la dissertation en quatre chapitres.

Le premier chapitre a traité des considérations générales en trois sections qui nous ont éclairées sur des questions relatives aux organisations internationales en général, sur les Organisations Internationales Africaines et sur le régionalisme.

Il s'avère que les organisations internationales sont donc issues des groupes d'Etats et sont créées pour la réalisation d'un objectif bien définit. L'idée du régionalisme a contribué à la création des organisations internationales régionales sur base des considérations spécifiques qu'elle dégage.

Dans le second chapitre qui a porté sur la question du passage de l'organisation de l'unité Africaine à l'Union Africaine, nous avons trouvé que l'O.U.A tire ses origines du panafricanisme et le souci d'unité qui a caractérisé les Etats africains vers les années 60. L'organisation de l'unité Africaine n'a pas failli à sa mission. Elle a obtenu l'objectif primordial de son existence qui est la libération politique du continent en prise par le colonialisme mais, elle était devenue obsolète. Il fallait donc créer une organisation nouvelle. L'union Africaine est venue comme une nouvelle vision, une nouvelle impulsion qui apporte un vent nouveau au continent Africain.

Le troisième chapitre s'est intéressé à dresser un bilan sur l'action de l'Union Africaine. Le tableau a été dressé par rapport à l'action de l'union sur les réalisations et les difficultés de l'Union Africaine.

La diplomatie préventive de l'U.A s'affiche comme un extincteur des conflits par l'envoie des émissaires ou le déploiement des missions de maintien de la paix. Dans le cadre de la coopération internationale, l'Union Africaine entretient des rapports fructueux avec des partenaires étrangers pour la réalisation de ses projets.

Malgré les efforts déployés par l'Union Africaine, l'Afrique reste la région du monde la plus malheureuse où règnent les conflits armées avec tout ses corollaires dont les réfugiés, les déplacés, la famine, les maladies,... sans compter des milliers de morts. Son bilan reste donc négatif car elle n'arrive pas à réaliser les objectifs pour lesquels elle a été créée faute des moyens et de volonté politique.

Dans le quatrième et dernier chapitre, nous avons tenté de proposer des perspectives sur l'Union Africaine. Cette vision d'avenir, nous l'avons dressé sur le plan diplomatico-stratégique, politico-économique sans omettre les autres questions qui sont à la une dans les débats Africains.

Une reforme s'avère indispensable au sein de l'Union Africaine dans le but du renforcement de l'action de l'organisation panafricaine. Sa redynamisation dans le domaine politique, économique, diplomatique et social permettra à l'union ; de s'assurer de son entrée dans la mondialisation et ; de promouvoir le respect des droits humains, la protection des réfugiés et déplacés ainsi que la cohésion du continent.

Toute oeuvre humaine étant imparfaite, les recherches futures permettront d'expliciter les zones d'ombres ou d'enrichir cette recherche, ou encore corriger des erreurs éventuelles.

Que la modestie de ce mémoire puisse édifier tant soit peu ses aimables lecteurs.

précédent sommaire suivant