WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Facteurs de stimulation de la créativité et efficacité d'un processus de créativité croisée entre deux entreprises


par Louis-Alexandre Grangé
CNAM - Master Economie et Gestion de l'Innovation 2008
  

précédent sommaire suivant

3. Définition du concept d'innovation ouverte par Chesbrough (2003)

La pratique de l'innovation ouverte trouve ses racines dans l'idée que la connaissance utile à l'entreprise est présente en plus grande quantité à l'extérieure qu'à l'intérieur de l'entreprise. Pour être performante, une organisation R&D doit ainsi intégrer des connaissances et des idées externes au coeur de ses processus.

Henry Chesbrough (2003) a été le premier à définir le concept d'innovation ouverte. « L'innovation ouverte est l'utilisation de flux de connaissances sortants et entrants pour accélérer à la fois l'innovation interne [développée et commercialisée par l'entreprise] et le marché des usages externes de l'innovation [développée et commercialisée par d'autres entreprises] (...) Le paradigme de l'innovation ouverte peut être compris comme l'antithèse du modèle traditionnel d'intégration verticale où les activités internes de la R&D conduisent à des produits développés en interne qui sont ensuite distribués par l'entreprise ».

Le modèle d'innovation ouverte suggère ainsi que les idées peuvent provenir de l'intérieur ou de l'extérieur de l'entreprise et peuvent accéder marché par un processus interne ou par un processus externe. Cette approche place les idées et les accès externes au même niveau d'importance que les idées et les accès internes.

Le schéma 1 représente le processus d'innovation au sein de l' « ancien » modèle d'innovation fermé. Les projets de recherche sont initiés à partir des connaissances et des technologies que possède la société. Certains de ces projets sont annulés et d'autres sont sélectionnés pour être développés. Enfin, certains d'entre eux sont choisis pour être lancés. Ce processus est appelé « fermé » car les projets ne peuvent rentrer qu'au démarrage du processus et ne peuvent sortir qu'en étant lancé sur la marché par l'entreprise. Finalement, les projets évoluent en interne tout au long du processus.

Schéma 1: Processus d'innovation fermé (Chesbrough, 2003)

Le schéma 2 représente le processus d'innovation ouvert. Dans ce modèle, les projets peuvent être lancés à partir de technologies internes ou externes et les nouvelles technologies peuvent être intégrées à différentes étapes. Par ailleurs, les projets peuvent atteindre le marché de différentes manières, par le biais de licences, de sociétés « spin-off » ou par le canal du marketing et de la vente interne. Ce modèle est appelé « ouvert » parce qu'il existe différentes manières pour que les idées intègrent le processus et différentes manières pour que les idées sortent du processus.

Schéma 2: Processus d'innovation ouvert (Chesbrough, 2003)

précédent sommaire suivant