WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Role de la fonction financiere dans le redressement d'une entreprise en baisse d'activités cas de Berith

( Télécharger le fichier original )
par Dieudonné Matuka Muyadi Tsheki
Institut Supérieur de Gestion et des Téchniques Mbujimayi - gradué en gestion des entreprises 2007
  

sommaire suivant

DEDICACE
AVANT PROPOS

0. INTRODUCTION GENERALE

0.1 CHOIX ET INTERET DU SUJET

0.2 PROBLEMATIQUE ET HYPOTHESE DU TRAVAIL

A. PROBLEMATIQUE

B. HYPOTHESES DU TRAVAIL

0.3 METHODES ET TECHNIQUES D'ENQUETE

A. METHODES

B. TECHNIQUES

0.4 DELIMITATION DU SUJE T

A. DANS L'ESPACE

B. DANS LE TEMPS

0.5 CONTENU DU TRAVAIL

0.6 DIFFICULTES RENCONTREES

CHAPITRE I : GENERALITES


SECTION 1 : DEFINITION DES CONCEPTS

1.1 ROLE

1.2 FONCTION FINANCIERE

1.3 REDRESSEMENT

1.4 ENTREPRISE

1.5 BAISSE D'ACTIVITES

SECTION 2 : PRESENTATION DE BERITH

2.1 HISTORIQUE

2.2 ORGANISATION STRUCTURELLE

2.3 ORGANIGRAMME

CHAPITRE II : CADRE THEORIQUE

SECTION 1 : RELATIONS ENTRE LES DIFFERENTES FONCTIONS D'UNE

ENTREPRISE

SECTION 2 : LES CAUSES DE LA BAISSE D'ACTIVITES

2.1 LES CAUSES EXTERNES

2.2 LES CAUSES INTERNES

CHAPITRE III : CADRE PRATIQUE

SECTION 1 : ROLE DE LA FONCTION FINANCIERE DANS LE REDRESSEMENT

D'UNE ENTREPRISE EN BAISSE D'ACTIVITES

SECTION 2 : FORMATION DES RESULTATS

CRITIQUES ET SUGGESTIONS

CONCLUSION GENERALE

BIBLIOGRAPHIE

TABLE DES MATIERES

EPIGRAPHE

ETSI MULTA SCIO ;

PLURA TAMEN OGNORO.

Bien que je sache beaucoup de choses j'en ignore

cependant davantage.

DEDICACE

Du fond du coeur, je rends grâces à Dieu créateur du ciel et de la terre, père de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ; qui par la force du Saint Esprit, permet, qu'après multiples difficultés émaillant notre société, je parvienne à présenter ce travail qui me porte au titre de gradué en Sciences Commerciales, Option : Gestion des Entreprises.

Vous Jean MUYADI-TSHEKI mon père, Petit Jean MUYADI MATUKA mon Fils, je vous retrouve, avec des pleurs aux yeux, vivants dans le présent travail.

Angélique TSHIBOLA-MBALA, ma mère, vie longue, pour la grandeur de ton coeur à supporter les incompréhensions de mon enfance et ma jeunesse.

Mamy OMOYI-MATUKA, mon épouse, Angèle TSHIBOLA, Ruth MUJINGA, Fabrice NYEMBO, Dieudonné MATUKA, Jean MUYADI, mes enfants en vie, par ce chemin, passez !

SEDI NKATU, Israël PINDI, Adélard MULAMPU, le goût pour les études vous revient, Myriam NDAYA, Françoise MULANGA, David MUYADI, Aimé NKOSI, Bijou MAKANZU.

Avec Dieu, Famille MUYADI, des exploits, nous ferons.

AVANT-PROPOS

Mes remerciements s'adressent spécialement à Monsieur Maurice KANDA NKASHAMA, pour son guide objectif dans l'élaboration du présent travail, sans omettre les autorités Académiques et Administratives de l'Institut Supérieur de Gestion et des Techniques pour nous avoir soumis à une formation qui rime avec les exigences de ce vingt et unième siècle. Aux autorités et corps professoral de l'ISGEA CEPROMAD, Aux Camarades BENOIT, PAUL, ATHANASE, CATHY, PIERROT, VIVIANE ; MUKADI MICHEL.

Je dédie ce travail, fruit de nombreux et pénibles sacrifices.

0. INTRODUCTION GENERALE

0.1 Choix et intérêt du sujet

Nous avons porté notre choix sur ce sujet suite, au souci de contribuer à la bonne marche de l'entreprise BERITH via sa fonction financière, après le constat de baisse d'activités.

Il est vrai que nous basant sur le principe de la complémentarité, nous connaissons en partie et que de par leurs natures, toutes les fonctions d'une entreprise ne sont pas vouées à la parfaite compréhension, bien que visant un seul objectif : la maximisation du profit.

Dans sa posture actuelle de baisse ou de chute de production, chacune des fonctions devrait s'introspecter, découvrir ses failles en guise du rendement maximal (de la fonction) ce qui déboucherait au développement collectif, c'est-à-dire de l'entreprise en général.

Voilà ce qui nous pousse à nous assigner pour tâche d'analyser l'apport de la fonction financière dans le processus de redressement, comme un pédiatre s'occuperait d'un enfant hospitalisé ou d'un ophtalmologue face à l'état des yeux.

0.2 Problématique et hypothèses du travail

A. Problématique

Ce mot, selon notre travail doit être compris au sens défini par Alain REY comme : `l'ensemble de questions posées dans un domaine de la science, de la philosophie, de la politique » (1(*)).

Le temps du monopolisme étant révolu, le libre marché auquel nous avons souscrit, nous place devant la concurrence obligatoire. D'où, seules les entreprises organisées survivent.

C'est dans cette optique que M. DARBELET et M. LAUGINIE déclarent : « que la Mercatique doit nourrir toute politique et toutes les actions de l'entreprise. Elle ne peut que se situer au plus haut niveau en position opérationnelle ou fonctionnelle, au dessus des directions spécialisées » (2(*)).

Nous mettrons un accent particulier sur l'importance du marketing au sein d'une entreprise, tant au niveau organisationnel que fonctionnel. Car cette pratique existant, toutes les fonctions formeraient un seul corps de façon à mettre sur le marché des produits répondant aux attentes des consommateurs. Une analyse profonde, du moins, dans le cadre du présent travail ne sera pas aussi superfétatoire. P. KOTLER n'écrit - il pas « si l'on ne pense pas client, on ne pense pas du tout » (3(*)).

- La posture actuelle de l'entreprise Berith répond - elle à celle d'il y a quelques années ? Est-elle encore « l'unité de mesure dans le développement des cartes de photos ? »

- Le génie créateur de ses dirigeants, qui jadis ont fait preuve des pratiques managerio - marketing est -il en sommeil ou il a complètement disparu ?

- L'entreprise BERITH ne peut - elle pas redorer son blason terni, à travers sa fonction financière ?

B. Hypothèses du Travail

Selon Alain REY, une hypothèse : « c'est une proposition admise comme donnée d'un problème ou pour la démonstration d'un théorème » (4(*)). Les hypothèses suivantes ont traversé notre pensée :

- Il est certes vrai, statistiques de production par l'année à l'appui, courbes de profit additionnée, (que vous aurez à parcourir chemin faisant), que l'entreprise BERITH a vu ses profits s'abaisser jusqu'à réaliser des pertes ;

- L'expérience accumulée vu les années d'existence, associée au savoir de ses dirigeants, devraient plutôt propulser l'entreprise BERITH. Mais hélas, c'est un problème : d'hommes, d'outils de non évaluation périodique de la santé de l'entreprise combinés à la suspension ou disparution des activités marketing qui s'avèrent être le noeud de la baisse d'activités.

- Nonobstant ces tergiversations, l'entreprise peut, si nos conseils sont mis en pratique, supplanter sa sécheresse actuelle, question de découvrir par où est né le pire, mettre chaque homme à la place qu'il faut, sans tenir compte des appartenances.

0.3 Méthodes et techniques d'enquête

0.3.a Méthodes

Définies comme : « l'ensemble de démarche que suit l'esprit pour découvrir la vérité » (5(*)).

Les méthodes ci - après nous ont servi dans la réalisation de ce travail. Il s'agit de :

- L'HISTORIQUE : Nous a aidé à dénicher la genèse des effets ayant entraîné la

régression en apport de la fonction financière de BERITH (6(*)).

- LA STRUCTURO - FONCTIONNELLE

Nous a permis de décrire la structure et le fonctionnement de la fonction financière au sein de BERITH.

- LA STATISTIQUE

Nous a aidé à collecter des données parallèles auprès des régies dont l'entreprise dépend, les redresser pour aboutir à des conclusions approximativement réelles.

0.3.b Techniques

C'est « l'ensemble des procédés employés pour produire une oeuvre ou obtenir un résultat déterminé » (7(*)). Nous avons utilisé les techniques suivantes :

- L'observation documentaire : Basée sur des livres traitant des fonctions d'une entreprise, les journaux, les revues, les cours en rapport avec notre sujet

- L'interview : libre et guidée : sous forme de causerie qui nous a permis d'obtenir les informations relatives à notre sujet auprès des travailleurs et cadres de l'entreprise sans oublier les consommateurs (clients) (8(*)).

0.4 Délimitation du sujet

a. Dans l'espace

L'entreprise BERITH est située sur 27, avenue MIABI, Quartier de la Post,e commune de Diulu, Ville de Mbujimayi, Province du Kasaï - Oriental, République Démocratique du Congo.

b. Dans le temps

Vu l'abondance de la matière à traiter, nous avons préféré considérer les années 2004, 2005 et 2006.

0.5 Contenu du Travail

Abstraction faite à l'introduction générale, et la conclusion, nous avons subdivisé notre travail en trois chapitres constitués des sections.

Le premier chapitre traitera sur les généralités et comptera deux sections. Respectivement celle de la définition conceptuelle et de la présentation de l'Entreprise BERITH.

Le deuxième chapitre parlera du cadre théorique : dans la section 1 : Les relations entre les différentes fonctions d'une entreprise. Et dans la section 2 : Des causes de la baisse d'activités qui sont d'ordre extérieur et intérieur.

Le Troisième chapitre, intitulé cadre pratique composé de deux sections, sera consacré au rôle de la fonction financière au sein d'une entreprise en baisse d'activités, à al formation des résultats qui expliquera les conséquences de cette baisse dans l'entreprise BERITH, suivi de quelques critiques et suggestions.

0.6 Difficultés rencontrées

1. Tout Travail humain est parsemé des difficultés. Dans le cas précis, notre province du Kasaï - Oriental souffrant de l'enclavement, ne dispose pas d'assez de bibliothèques. Nous nous sommes contenté d'utiliser les quelques livres disponibles, les cours en relation avec notre travail, les conseils de nos aînés, et de l'expérience de notre directeur du travail, M.K. NKASHAMA qui en passant, ne s'est pas substitué en rédacteur.

Tout compte fait, jouissant d'une expérience, pour avoir eu la chance d'oeuvrer dans quelques entreprises de la place, nous avons jouit et usé de l'expérience personnelle aussi.

2. Le refus dans certains cas, lorsque nous menions une enquête auprès de certains responsables afin de nous faire accéder aux documents dont nous avions besoin, sous motif de « Secrets professionnels »

3. Le Manque de moyens financiers pouvant nous aider à supporter la famille, les frais académiques et autres charges consommée et ou diverses. Mais, coup de chapeau à l'internet qui nous a permis de lire quelques auteurs.

« La recherche scientifique, est une aventure intellectuelle aux frontières du savoir humain » (9(*)), disait le professeur ordinaire MUTOMBO HUTA MUKANA, nous nous y sommes attelés.

* 1 A. REY, Le micro robert, les dictionnaires Robert : 107 Av. Parmentier, 75011, Paris, France, Janvier 1991, Page 1016

* 2 M. DARBELET & M. LAUGINE, Economie de l'entreprise, Tome 1, édit Foucher Paris 1979, Page 294

* 3 P. KOTLER et cie, Marketing - management, ed. Publi - union, Paris 1994, Avant - propos

* 4 A. REY, Op Cit, page 643

* 5 A. REY, Op Cit, Page 779

* 6 GREINDL, LEOPOLD, Initiation à la méthode historique, Kin - Lubumbashi, Mont Noir 1973

* 7 A. REY, Op Cit, Page 1253

* 8 B. ALAIN et cie, les techniques d'enquête en science sociales, observer, interviewer, questionner, 1987, Paris

* 9 H. M .MUTOMBO, Cours de méthodes de recherche Scientifique, G2 ISGEA / MBM, 1995 - 1996

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !