WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les PME congolaises face à la crise: cas de la G.A.AN.A de 2000 à 2004

( Télécharger le fichier original )
par jean (jojo) MUKADI ILUNGA
Université de Kinshasa - licence en gestion financière 2006
  

sommaire suivant

DEDICACE

A mon DIEU qui est le tout puissant ;

A mes parents ILUNGA MUKADI Casimir et NKANKU MUJINGA Thérèse ;

A mes frères ILUNGA WA ILUNGA Casy, KANKOLONGO ILUNGA Hugo, KABAMBA ILUNGA Audry ;

A ma soeur NTUMBA ILUNGA Hortie

MUKADI ILUNGA Jojo

REMERCIEMENTS

Il est une traduction qu'arrivé au terme de son cycle de licence tout étudiant doit rédiger et défendre un mémoire.

En effet, si nous sommes arrivés à l'élaboration de cette oeuvre, c'est justement parce que certaines âmes généreuses ont accepté, d'une manière d'une autre d'y contribuer. Ainsi, qu'elles puissent trouver nos sentiments de reconnaissance et de gratitude.

Qu'il nous soit permis d'abord, d'exprimer ici nos sentiments de profonde gratitude au professeur KALONJI NSENGA à qui nous devons la direction de notre mémoire.

Nos remerciements s'adressent également au chef de travaux NSELE MABI qui nous a encadré lors de la rédaction de ce travail.

Nous tenons à remercier nos oncles et tantes, nos frères et soeurs, nos cousins et cousines pour leur affection, leur contribution tant morale que financière ; nous citons : TSHIAMALA Richard, KABAMBA Bénoit, KANKOLONGO KAPINGA Berthe, NTUMBA Willy, KASHAMA Freddy, TSHIMANGA Albert, KAPINGA Génerose.

Nous remercions aussi ceux des nôtres avec qui la bataille a été hardie, nous citons : WANGA KALEMBA Flavienne, MUSIANA Blanchard, MULUMBA Nick, MABENZE Danny, MATSHOKI Olivier, MAVAMBU Vicky, MABIZA Delord, NGALAMULUME Mily, BASILUA Sandrine.

INTRODUCTION GENERALE

1. PROBLEMATIQUE

Située au coeur de l'Afrique, avec une superficie de 2.345.000 km², la République Démocratique du Congo a connu, ces trois dernières décennies, une crise économique dont la voie de sortie n'a pas encore été trouvée jusqu'aujourd'hui.

En effet, cette crise que connaît notre pays a commencé au lendemain de notre indépendance, c'est-à-dire après 1960. Cela s'explique aisément par le fait que l'économie du Congo belge était extravertie, c'est-à-dire qu'elle avait pour finalité le développement prioritaire de la métropole, cet état de chose constituait déjà en soi le germe de la crise que devait suivre l'indépendance. Hormis cet aspect, cette crise a été accentuée par les événements ci-après :

· La zaïrianisation (1973)

A la fin de 1973, les pouvoirs publics avaient procédé à la privatisation des nombreuses entreprises au profit des hommes politiques. De manière générale, les nouveaux acquéreurs n'étaient pas suffisamment préparés pour assurer la gestion efficace à long et moyen terme des biens acquis. Et cela a entraîné la faillite de plusieurs entreprises. En 1976, un comité de stabilisation avait décidé la rétrocession de diverses entreprises à leurs anciens propriétaires à condition qu'ils s'associent aux Zaïrois (Congolais) pour au moins 40 % de leur capital.

· Les pillages (1991 et 1993) et les guerres de l'Est (1996 et 1998)

Ces événements et tant d'autres ont provoqué l'effondrement de l'outil de production avec comme conséquence la chute de la production, l'insatisfaction de la demande locale, la hausse du taux de chômage ainsi que le manque de prise en charge de la population active par l'Etat. Pour venir en aide à cette population, les privés ont pris l'initiative de créer des petites et moyennes entreprises en sigle PME. Nous constatons aujourd'hui une prolifération des PME de toutes catégories dans la ville de Kinshasa et à l'intérieur du pays. Malgré cette prolifération et vu la persistance de la crise, nous constatons la majorité de ces PME ainsi crées n'ont pas une longue durée de vie. Donc elles n'arrivent pas à résister à cette crise. Cependant, nous remarquons que certaines PME, malgré la crise, arrivent à survivre. D'où notre interrogation peut se résumer de la manière suivante : qu'est ce qui fait que certaines PME en RDC arrivent à survivre à la crise ? et d'autres part, la réponse à cette question est la préoccupation de notre étude.

sommaire suivant