WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Ethnicité, taxonomie locale et distribution géographique de quatre epèces de légumes-feuilles traditionnels au Bénin: Acmella, Uliginosa, Ceratotheca Sesamoides, Justicia tenella et sesamum radiatum

( Télécharger le fichier original )
par Bienvenu KPEKI
Faculté des scineces Agronoimiques/ Université d'Abomey Calavi - Diplôme d'Ingénieur Agronome 2008
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Université

d'Abomey- Calavi (UAC)

Facu

lté des S

ciences Agronom (FSA)

iques

Dépar

ction Vé

tement d

e Produ
(PV)

gétale

ETHNICITE, TAXONOMI E LOCAL E ET DI ST RIBUTI ON GEO GRAPHIQ UE DE
QUATRE ESPECES DE LEGU M ES-FEUI LLES TR ADITION NELS (LF T) AU
BENIN : Acmella ulig inosa, Ce r atotheca sesamoi des, Jus ti cia tenell a et
Ses a mum rad i atum

THESE

Pour l'obtention du diplôme d

Option : Sciences et Techniques

ome

ur Agron

'Ingénie

de Production Vég

étale

Présentée et soutenue par
Bienvenu Sèdjro KPEKI

Le 1

7 Décembre 2008

Su

rs:

perviseu

Dr. Ir.

DANSI

Dr. Alexandre

E. AHOTON

Léonard

Composition du

Jury:

Président : Rapporteur Examinateur: Examinateur:

E

Pro

Dr. Ir.

Dr. Ale

Dr. Ir.

f. Adam AHANCHED

Léonard AHOTON

xandre DANSI

Pierre VISSOH

S

FACU

OMY S

LTY OF

AGRON

CIENCE

Depar

tment o

f Vegetable production

Subm

itted to th

e requirem

l Engineer degree

ent of Agricultura

17th 2008

December, the

Dr. Ir. DANSI

Léonard

E. AHOTON

Dr. Alexandre

Memb
Memb

er 1: Dr.

er 2: Dr.

UNIVER

SITY O

F ABOM

EY-CALAVI (B

ENIN)

THESIS

ETHNICITY, FOLK TAXONOMY AND GEOGRAPHICAL DISTRIBUTION OF
FOUR TRADITIONAL LEAFY-VEGETABLES (TLV) IN BENIN: Acmella uliginosa,
Ceratotheca sesamoides, Justicia tenella and Sesamum radiatum

Presented and defended by: Bienvenu Sèdjro KPEKI

Supervisors:

Jury:

f. Adam AHANCHEDE Ir. Léonard AHOTON Alexandre DANSI

Ir. Pierre VISSOH

President: Pro Supervisor: Dr.

CERTIFICATION

Je certifie que cette thèse a été réalisée sous ma supervision par Mr. KPEKI Sèdjro Bienvenu au Département des Sciences et Techniques de Production Végétale (DSTPV), de la Faculté des Sciences Agronomiques (FSA) de l'Université d'Abomey-Calavi (UAC).

Le Superviseur

Dr. Ir. Léonard AHOTON

Maître-assistant, Université d'Abomey-Calavi

Dédicace

Avec amour je dédie ce modeste travail à

Ma feue mère Jacqueline DOUKPO. Tu as été mon exemple dans la vie, tu m'as donne beaucoup d'affection et je suis triste que tu ne sois pas là aujourd'hui pour profiter du fruit de tes efforts.

La famille KPEKI

Remerciements

La réalisation de ce document n'aurait pas été possible sans le concours de certaines personnes. C'est un immense bonheur pour nous de leur témoigner notre profonde gratitude. J'adresse ma gratitude:

V' Au Dr. Ir. Léonard AHOTON, qui malgré ses multiples occupations à superviser ce travail. Son sens aigu de travail bien fait, de gestion de temps et sa rigueur méthodologique force notre admiration et Dr. Alexandre DANSI dont la riche expérience dans le domaine m'a servi tout au long de ce travail. Je remercie les deux pour leurs critiques constructives, leurs conseils et pour toutes les inspirations dont ils ont fait l'objet de ma part.

V' A monsieur Zoulkifouli ADEOTI dont l'assistance technique et pédagogique ainsi que les soutiens fraternels m'ont été d'un grand secours. Il a été un maillon indispensable à toutes les étapes de réalisation de cette oeuvre. Qu'il trouve ici l'expression de ma profonde gratitude.

V' Aux paysans des différents villages prospectés pour nous avoir facilité le déroulement de l'enquête.

V' A mon cher père Jean KPEKI

V' A tous mes grands frères et soeurs ainsi que leurs petites familles respectives pour leurs soutiens financiers et moraux. Particulièrement je remercie Agnès KPEKI épouse KPOVIESSI sans qui ce travail n'aurait pas été rendu à temps et Barnabé AVOCEFFOHOUN pour son assistance.

V' A mes deux petites soeurs Rosine et Carole

V' A tous les enseignants du département des sciences et Techniques de Production

Végétale (FSA/UAC) pour la qualité de l'enseignement qu'ils nous ont donné.

V' Aux amis : SOSSA Julien, SOSSA Ferdinand, FANOU Landry, AGBOSSOU Evans, DOSSOU Serge, KAKPO Alphonse et tous ceux qui d'une façon ou d'une autre ont contribué à la rédaction de ce mémoire.

V' A mes cousins Olivier DOUKPO et Sévérin DOUKPO pour tous leurs soutiens. V' Aux autorités de l'UAC pour avoir accepté financer ce travail.

V' Au Dieu qui m'a donne le courage et la clairvoyance à chaque étape de ce travail et

dans les moments les plus difficiles.

Résumé

Les légumes-feuilles traditionnels (LFT) ont fait l'objet de très peu de recherches en Afrique subsaharienne et particulièrement au Bénin, bien qu'ils soient d'importants compléments alimentaires et sources de revenus pour un grand nombre de populations rurales. Le présent travail est une étude ethnobotanique de quatre (4) espèces de LFT d'importance nationale et régionale notamment : Acmella uliginosa (L.) R.K.Jansen, Ceratotheca sesamoides Endl., Justicia tenella Lam. et Sesamum radiatum Thonn. ex Hornem. Cette étude est une enquête sur les savoirs traditionnels, les utilisations faites de ces LFT dans les différents groupes ethniques et leurs appellations locales. Elle concerne également l'écologie et la distribution géographique de ces LFT. Pour ce fait, des enquêtes ethnobotaniques ont été menées chez 31 groupes ethniques dans 56 villages répartis sur toute l'étendue du territoire national, en vue d'une vulgarisation de ces LFT. Les informations obtenues auprès des populations ont été complétées par des observations directes sur le terrain et l'ensemble des données recueillies ont été catégorisées suivant les espèces, les ethnies, les zones agro-écologiques, etc.

Pour la nomenclature locale, un total de 105 noms locaux ont été recensés pour les quatre espèces de LFT répartis comme suit : 37 pour Sesamum radiatum, 35 pour Ceratotheca sesamoides, 18 pour Justicia tenella et 15 pour Acmella uliginosa. Les phénomènes de synonymie, d'homonymie, d'un même nom utilisé par plusieurs ethnies pour une même espèce et de noms inexpliqués ont été observés dans la nomenclature locale de ces légumes. Sesamum radiatum se trouve être l'espèce ayant une grande aire de répartition car elle est retrouvée sur toute l'étendue du territoire alors que Acmella uliginosa est retrouvé seulement dans l'Atacora.

En ce qui concerne l'utilisation des légumes, deux formes d'utilisation ont été observées : celle alimentaire et celle médicinale. Vu l'importance de ces légumes-feuilles traditionnels, leur domestication et leur vulgarisation sont donc nécessaires afin de les préserver pour les générations futures.

Mots clés : légumes-feuilles traditionnels, enquête ethnobotanique, nomenclature locale, distribution géographique, écologie, Bénin

Abstract

Although they are important food complements and incomes sources for many farming populations, the Traditional Leafy Vegetables (TLV) made the object of few researches in sub-saharan Africa. This work is an ethnobotanic survey of four (4) important species: Ceratotheca sesamoides, Justicia tenella, Acmella uliginosa and Sesamum radiatum. This study is an investigation of on the traditional knowledge, uses of TLV in the different ethnic groups and their local appellations. It also concerns the ecology and the geographical distribution of these TLV. In view of a popularization of these TLV, a formal survey was conducted with the sample of 31 ethnic groups in 56 villages throughout the country. Information received with the populations has been completed by direct observations on the land. The set of the data have been categorized according to the species, the ethnic groups and the agro-ecological zones.

For the folk nomenclature, 105 local names have been counted for the four species of TLV. 37 for Sesamum radiatum, 35 for Ceratotheca sesamoides, 18 for Justicia tenella and 15 for Acmella uliginosa were identified. Synonymy, homonymy, a same name used by several ethnic groups for same species and unexplained names, phenomena have been observed in the folk nomenclature of these vegetables. Sesamum radiatum is the specie who has a large geographical distribution.

Two shapes have been observed for the use of these vegetables: the food use and the medicinal use. Seen the importance of these TLV, their domestication and their popularization are necessary in order to preserve them for the future generations.

Key words: Traditional Leafy Vegetables, ethnobotanic survey, folk nomenclature, geographical distribution, ecology, Benin.

Table des matières

CERTIFICATION i

Dédicace ii

Remerciements iii

Résumé iv

Abstract v

Table des matières vi

Liste des tableaux viii

Liste des figures viii

Liste des Photos viii

Liste des cartes viii

Liste des annexes ix

Liste des sigles et abréviations x

Chapitre 1 : Introduction 1

Chapitre 2 : Synthèse bibliographique. 4

2.1. Définition des concepts 4

2.2. Généralités sur les légumes-feuilles traditionnels 5

2.2.1. Importance des LFT 5

2.2.1.1. Importance agronomique. 5

2.2.1.2. Importance nutritionnelle 6

2.2.1.3. Importance socio-économique 9

2.2.1.4. Importance culturelle 11

2.2.1.5. Importance médicinale 12

2.2.2. Les recherches effectuées sur les légumes-feuilles traditionnels 13

2.2.3. Connaissance sur les quatre espèces de LFT ciblées 15

2.2.3.1. Acmella uliginosa 15

2.2.3.2. Ceratotheca sesamoides 16

2.2.3.3. Justicia tenella 18

2.2.3.4. Sesamum radiatum 20

Chapitre 3 : Présentation du milieu d'étude 23

3.1. Situation géographique 23

3.2. Données physiques 23

3.2.1. Relief et climat: 23

3.2.2. Réseau hydrographique 26

3.2.4. Sols et Végétation 27

3.2.4.1. Sols 27

3.2.3.2. Végétation 28

3.2.4. Zones agro écologiques 30

3.3. Diversité ethnique 33

Chapitre 4 : Matériels et Méthodes 35

4.1. Matériels 35

4.1.1. Matériel végétal 35

4.1.2. Matériel de terrain 35

4.1.3. Autres matériels 35

4.2. Méthode 35

4.2.1. Recherche documentaire 36

4.2.2. Phase d'enquête 36

4.2.2.1. Choix des villages 36

4.2.2.2. Collecte des données 38

4.2.3. Dépouillement de l'enquête 39

4.2.4. Analyse des données 40

Chapitre 5 : Résultats et discussions 41

5.1. Nomenclature locale des espèces 41

5.1.1. Eléments de nomenclature 41

5.1.1.1. Acmella uliginosa 41

5.1.1.2. Ceratotheca sesamoides 42

5.1.1.3. Justicia tenella 43

5.1.1.4. Sesamum radiatum 44

5.1.2. Les noms inexpliqués 45

5.1.3. La synonymie : Les noms synonymes 46

5.1.4. L'homonymie : Différentes espèces appelées par le même nom 46

5.1.5. Même nom utilisé pour la même espèce à travers différentes ethnies 46

5.1.7. Les noms déformés. 47

5.1.8. Utilisation de l'aspect ??Nombre»dans la nomenclature locale : Singulier et pluriel

47

5.2. Diversité intraspécifique et Taxonomie locale 47

5.2.1. Diversité intraspécifique 47

5.2.2. La taxonomie locale 49

5.3. Origine des espèces 51

5.4. Domestication et Statut des espèces dans les différents groupes ethniques du Bénin 52

5.4.1. Domestication des LFT 52

5.4.2. Statut des LFT 52

5.5. Tabous, interdits et traits indésirables 53

5.6. Stratégie de conservation et mode de production 54

5.7. Utilisation des légumes-feuilles traditionnels 55

5 .7.1. Utilisation alimentaire 55

5.7.2. Utilisation médicinale 56

5.8. Zones de consommation des espèces 57

5.9. Distribution géographique et écologie des espèces. 59

5.9.1. Distribution géographique des espèces. 59

5.9.2. Ecologie des espèces. 59

Conclusions et recommandations 65

Références bibliographiques 67

Liste des tableaux

Tableau 1 : Composition chimique de 100g de feuilles fraîches des trois légumes feuilles traditionnelles tropicaux 8

Tableau 2: Mode de répartition des zones agro écologiques et leurs caractéristiques de base

31

Tableau 3 : Villages prospectés par aire ethnique et zones agro-écologiques correspondantes

37

Tableau 4: Diversité intraspécifique des espèces et les noms locaux des variétés 50

Liste des figures

Figure 1: Proportion des éléments utilisés dans la nomenclature locale de Acmella uliginosa

42

Figure 2: Proportion des éléments utilisés dans la nomenclature locale de Ceratotheca sesamoides 43

Figure 3: Proportion des éléments utilisés dans la nomenclature locale de Justicia tenella 44

Figure 4 : Proportion des éléments utilisés dans la nomenclature locale de Sesamum radiatum

45

Figure 5: statut des quatre LFT 53

Liste des Photos

Photo 1 : Un pied d'Acmella uliginosa 22

Photo 2 : Un pied de Ceratotheca sesamoides 22

Photo 3 : Un pied de Justicia tenella 22

Photo 4 : Un pied de Sesamum radiatum 22

Photo 5: Un pied de Justicia tenella : Variété à feuilles lancéolées 48

Photo 6: Un pied de Justicia tenella:Vari été à feuilles plus arrondies 48

Photo 7: Un pied de la variété à tige rouge de Ceratotheca sesamoides 49

Photo 8: Un pied de la variété à tige blanche de Ceratotheca sesamoides 49

Liste des cartes

Carte 1 : Carte administrative du Bénin 24

Carte 2 : Zones agro climatiques du Bénin 34

Carte 3 : Distribution géographique et zones de consommation de Acmella uliginosa 61

Carte 4 : Distribution géographique et zones de consommation de Ceratotheca sesamoides 62

Carte 5 : Distribution géographique et zones de consommation de Justicia tenella 63

Carte 6 : Distribution géographique et zones de consommation de Sesamum radiatum 64

Liste des annexes

Annexe 1 : Questionnaire d'enquête 77

Annexe 2 : Noms locaux de Acmella uliginosa 82

Annexe 3 : Noms locaux de Ceratotheca sesamoides 83

Annexe 4 : Noms locaux de Justicia tenella 85

Annexe 5 : Noms locaux de Sesamum radiatum 86

Liste des sigles et abréviations

CENATEL : Centre National de Télédétection et de Surveillance du Couvert Forestier

CGIAR: Consultative Group on Intenational Agricultural Research

ETP : Evapotranspiration Potentiel

FAST : Faculté des Sciences et Techniques

FCFA : Franc de la Communauté Financière Africaine

FSA : Faculté des Sciences Agronomiques

GV : Groupement Villageois

IDH : Indice de Développement Humain

IITA: International Institute of Tropical Agriculture

INSAE : Institut National de la Statistique et de l'Analyse Economique

IPGRI : International Plant Genetic Ressources Institue

LFT : Légumes-Feuilles Traditionnels

MAEP : Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche

MEPN : Ministère de l'Environnement et de la Protection de la Nature

PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement

RGPH : Recensement Général de la Population et de l'Habitat

SCRP : Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté

SNIGS : Système National Intégré de Gestion Sanitaire

Chapitre 1 : Introduction

L'Afrique possède une grande diversité de plantes alimentaires (Okigbo, 1977; Almekinders et Boef, 2000). Ces ressources phytogénétiques constituent la base de la sécurité alimentaire mondiale. Les diverses espèces locales que l'Afrique renferme jouent un rôle primordial dans le développement économique, social et culturel. Elles constituent la matière première que les agriculteurs et les obtenteurs utilisent pour améliorer la qualité et la productivité de nos cultures (FAO, 2000 ; CGRAI, 1994). Parmi ces ressources phytogénétiques se trouvent les légumes-feuilles traditionnels (LFT) (FAO, 2002).

Les légumes d'Afrique concernent environ 1025 espèces cultivées ou sauvages (PROSEA, 1993 ; PROTA, 2004). Sur les 275 espèces les plus importantes d'Afrique tropicale, 207 sont consommées pour leurs feuilles (Kahane et al., 2005). Les légumes-feuilles font partie de l'alimentation de nombreuses familles africaines, principalement comme accompagnement des féculents de base (Chweya et Eyzaguirre, 1999 ; Dansi et al., 2008a). Ils présentent de nombreux avantages, surtout en termes de sécurité alimentaire des ménages. En effet, les légumes sont des aliments de haute valeur nutritive, susceptibles de contribuer à la prévention des maladies chroniques graves tels que les maladies cardiovasculaires et certains cancers (Tirilly et al., 1999).

Ils sont également d'importantes sources de vitamines (surtout A, B, C), d'oligo-éléments, de protéines, de fibres et de glucides (Stevels, 1990 ; Mnzava, 1997 ; Chweya et Eyzaguirre, 1999). Certains LFT comme Hibiscus sabdariffa L. et Ocimum gratissimum L. possèdent des propriétés médicinales et sont utilisés pour soigner diverses maladies telles que le paludisme, les parasites intestinaux, les infections (Chweya, 1985; Schippers, 2002; Mnzava, 1991). Stevels (1990) en comparant les légumes traditionnels et les légumes de types européens du point de vu diététique a montré que les légumes tropicaux sont plus riches en protéines, en provitamine A, en vitamine C et en sels minéraux (fer, calcium) que les légumes de types européens. Les légumes-feuilles traditionnels donnent une plus grande production par unité de surface dans un délai relativement court par rapport aux céréales. Ils sont bien adaptés à nos conditions agro-écologiques, faciles à produire et sont peu exigeants en intrants. Ils restent donc une alternative à la portée des populations vulnérables (Watson et Eyzaguire., 2002).

Par ailleurs, les légumes-feuilles jouent aussi un rôle central dans la lutte contre la pauvreté. Souvent issus de cueillettes ou cultivés dans des zones marginales (bas-fonds, marécages), leur production est assurée par de petits agriculteurs marginalisés pour lesquels simultanément ils contribuent à l'équilibre nutritionnel et procurent par leur vente de petits revenus

1

(Gockowski et al., 2003). Selon Diouf et al. (2007a), les légumes-feuilles traditionnels peuvent contribuer jusqu'à 100 % dans le revenu des ménages.

Au Bénin, un nombre important de plantes sont consommées comme légumes. Selon Dansi et al. (2008a), 187 espèces sont consommées. Parmi les 187, 47 sont cultivées et 140 sont encore à l'état sauvage. Dix-huit (18) de ces légumes sont d'intérêt national et régional. Et parmi ces 18 légumes-feuilles traditionnels se trouvent Justicia tenella (Nees) T. Anders, Sesamum radiatum Thonn. ex Hornem, Ceratotheca sesamoides Endl. et Acmella uliginosa (L.) (Dansi et al., 2008b).

D'importance nationale, ils sont vendus sur les marchés locaux. Ils proviennent essentiellement de la cueillette et des jardins de case. Sesamum radiatum et Ceratotheca sesamoides sont très consommés par les populations pour l'accompagnement de nombreux féculents qui constituent l'aliment de base des populations rurales. Bien qu'étant moins mucilagineux que les deux premiers Justicia tenella est aussi consommé pour accompagner les féculents. D'importance régionale, Acmella uliginosa est consommé comme alicament. Ce légume est consommé pour ses vertus médicinales et est très apprécié par les populations de l'Atacora et environs se trouve exclusivement dans les jardins de case de ces localités. Vu l'importance de ce légume sa consommation doit être répandue dans d'autres régions (Dansi et al., 2008a ; Denton, 2004 ; Bedigan et Adetula, 2004 ; Boch, 2004 ; Jensen et al., 2004). En considérant la pression exercée par la cueillette et l'intérêt médicinal des LFT, il importe de contribuer à la promotion de ces espèces. En effet, ces espèces sont très peu étudiées et souvent négligées par la recherche car qualifiées d'espèces mineures. Une domestication et une vulgarisation de ces légumes s'imposent donc. Dans le cadre de la valorisation de ces ressources génétiques, leur passage du statut de plantes sauvages au statut de plantes cultivées passe nécessairement par la recherche. Ces recherches doivent consister à :

- Une étude ethnobotanique des espèces, inventorier les zones de présence et de consommation des LFT.

- Etudier la diversité intraspécifique et la biologie moléculaire de ces LFT.

- Etudier les possibilités de conservation des graines.

- Etudier leur biologie et les possibilités de domestication.

- Etudier leur pathologie et inventorier leurs ravageurs.

- Etudier les effets des différentes formes de fertilisation sur ces LFT et évaluer leurs valeurs nutritionnelles.

2

La présente étude s'occupe du premier point car avant toute domestication, il est nécessaire de connaître les usages alimentaires, médicinaux et autres que font les communautés locales de ces plantes. Il est également nécessaire de savoir leurs appellations et les savoirs traditionnels dans les différentes ethnies rencontrées au Bénin.

L'objectif général du présent travail est d'étudier la taxonomie locale, identifier les zones de présence et de consommation et l'usage traditionnel que font les communautés rurales des quatre espèces de légumes-feuilles traditionnels que sont : Justicia tenella, Sesamum radiatum, Ceratotheca sesamoides et Acmella uliginosa.

De façon spécifique, il s'agira de :

- Identifier de façon participative les zones de présence et de consommation des quatre LFT ;

- Cartographier les zones de présence et de consommation des LFT

- Recenser pour chaque espèce le ou les noms locaux et leur signification dans chaque aire ethnique ;

- Identifier la diversité intraspécifique et la taxonomie locale ;

- Identifier les valeurs sociales et l'utilisation thérapeutique faites des légumes- feuilles traditionnels ;

- Formuler des recommandations concrètes pour leur valorisation dans les zones d'étude.

Pour une bonne présentation de notre étude, le mémoire s'articule autour des points suivants : après une revue bibliographique, nous présenterons dans un premier temps le milieu d'étude, ensuite la méthodologie de collecte et d'analyse des données et enfin les résultats et la discussion. La conclusion dégagera les traits saillants des résultats obtenus qui seront suivis de quelques recommandations.

3

sommaire suivant






La Quadrature du Net