WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude de la qualité bactériologiques des huitres fraiches dans l'aire marine protégée du petit Kassa (Casamance)

( Télécharger le fichier original )
par Moussa DIEDHIOU
Université Cheikh Anta Diop - DESS Peche-Aquaculture 2008
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

De par sa position géographique, la Casamance dispose d'une zone littorale qui s'étend sur 86 km. On y observe une richesse de ressources halieutiques et la pêche joue un rôle important dans la dynamique socio-économique. Les pêches sont caractérisées par des modes d'exploitation non durables. Avec la baisse des rendements constatée dans la région nord et le centre du pays, beaucoup de populations de pêcheurs se sont déplacés vers le sud. Face à la baisse de la disponibilité de poissons en pleine mer, les pêcheurs exploitent de plus en plus les bolongs (mangrove) lieux de refuge pour la reproduction et la croissance de certaines espèces de poissons au risque de perturber leurs cycles biologiques. Contrairement aux autochtones, les moyens et les techniques utilisés par les pêcheurs non-résidents sont plus modernes.

Pour ces différentes raisons, il est apparu nécessaire d'entreprendre des stratégies de gestion qui permettent une exploitation durable des ressources halieutiques.

Au Sénégal, des efforts sont faits depuis quelques années par les autorités compétentes et des Organisations Non Gouvernementales (ONG) pour conserver les ressources halieutiques, notamment à travers la création d'Aires Marines Protégées. C'est dans ce contexte que l'Océanium de Dakar (Association Sénégalaise de défense de l'environnement) en partenariat avec le gouvernement Sénégal et d'autres acteurs concernés (FFEM, FIBA, Fondation Ensemble...) a initié en 2005 le projet de mise en place de l'Aire Marine Protégée du Petit Kassa. L'AMPc du petit Kassa bénéficie du soutien accru des populations qui ont manifesté une réelle volonté de participer au processus de gestion. Conscient du rôle important que peuvent jouer les populations résidentes dans la gestion durable des AMP, l'Association Océanium a initié des activités génératrices de revenus pour appuyer le financement des actions de conservation et contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations résidentes. Au niveau de l'AMPc du petit Kassa, l'Océanium appuie la mise en place d'une filière d'exploitation des huîtres fraîches à destination des grands réceptifs hôteliers, notamment du Cap Skiring.

En Casamance, la cueillette des huîtres est une activité traditionnelle pratiquée principalement par les femmes. L'exploitation des huîtres occupe une place importante dans les activités des femmes diolas. Les huîtres récoltées par les femmes sont consommées localement ou souvent vendues à l'état sec dans les marchés hebdomadaires locaux ou dans les villes à des prix relativement bas. Par exemple, le kilogramme d'huîtres séchées est actuellement vendu sur site à environ 500 FCFA. La vente des huîtres fraîches peut constituer une source de revenu conséquente pour les femmes cueilleuses, car le prix des huîtres à l'état frais est beaucoup élevé que celui à l'état séché. Le kilogramme d'huîtres fraîches peut atteindre 1000 FCFA ou même plus.

Cependant, des analyses bactériologiques réalisées en 2006 sur des huîtres provenant de l'AMPc du petit Kassa, ont révélé la présence de Vibrio qui sont la source de nombreuses maladies humaines (hépatite virale, fièvre typhoïde, et paratyphoïde). Mais ces résultats négatifs devraient être interprétés avec prudence du fait que les analyses auraient été réalisées sans un protocole scientifiquement rigoureux. Pour toutes ces raisons, Océanium a entrepris de réaliser des analyses bactériologiques complémentaires.

L'objectif de cette étude est de refaire les analyses bactériologiques des huîtres du Petit Kassa afin de voir l'évolution du phénomène et d'apprécier la salubrité des huîtres produites et dégorgées à Katacalousse par la recherche des germes suivants, et d'apporter notre contribution pour une amélioration de leur qualité :

- flore mésophile aérobie totale

- les Coliformes thermotolérants

- Staphylococcus aureus

- ASR

- Vibrio

- Salmonelles

Développer le marché de l'huître fraîche produite dans l'AMPc du Petit Kassa en garantissant aux consommateurs des produits de bonne qualité.

Déterminer la qualité commerciale des huîtres fraîches qui s'inscrit dans le cadre de la promotion des ventes en Casamance et dans les grands centres de consommation.

sommaire suivant






La Quadrature du Net