WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Profil de l'hémogramme chez les sujets VIH/SIDA

( Télécharger le fichier original )
par Stéphane Junior TALOM FOGUE
Université de Bamako - Doctorat en médecine 2005
  

précédent sommaire suivant

2.2 Antigène VIH

L'utilisation d'anticorps pour identifier une infection a ses limites en raison du temps de latence requis pour la réponse anticorps ; dans le cas du VIH, ceci peut prendre jusqu'à plusieurs mois. Le complément du test par anticorps par recherche d'antigènes a aidé à reconnaître certaines infections précoces ; l'antigénémie précède l'apparition des anticorps de plusieurs semaines. [99]

2.3 Antigènes et anticorps spécifiques pour le VIH

Le développement de tests par anticorps contre antigènes du VIH et de test de détection de certains de ses antigènes ont facilité l'approche de cette maladie.

On a montré que la perte ou la chute des titres des anticorps anti-p24 ou p17 des protéines de la capside sont des indices fiables d'une issue défavorable précoce dans les pays développés ; cette baisse n'est cependant pas, constatée chez les africains. On ne sait pas si cette baisse représente une perte sélective de la réponse protectrice contre ces antigènes (donnant un accroissement subséquent de l'activité virale) ou une augmentation initiale de la réplication virale et de la production d'antigène, entraînent une consommation de anticorps anti-capside. La persistance de l'antigénémie VIH après la phase initiale d'infection est associée avec un risque élevé de progression vers le SIDA. Dans les séries longitudinales, il semble que le titre de l'anticorps anti-p24 diminue avant que l'antigène ne devienne décelable. L'emploi simultané des deux tests sera un bon marqueur pronostique, peut-être en plus de la numération des cellules CD4+.

Les tests du nombre et de la fonction des cellules CD4+, de l'antigène VIH et des réponses anti-capside sont aussi des indications de valeur thérapeutique de certains traitements. Les marqueurs in vivo incluent des réponses par hypersensibilité retardée, des changements de stade de la maladie à VIH, l'incidence et la gravité des infections opportunistes. [99, 100, 101,102]

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)

La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut