WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La bourse des valeurs de Casablanca

( Télécharger le fichier original )
par mamadou labo DIALLO
Université Ibn Tofaim - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Introduction

Dans un sens large, la Bourse peut être définie comme étant un lieu permettant la confrontation des demandeurs et des offreurs pour un produit donné. Partant de cette acception, on peut distinguer plusieurs types de bourses dont les bourses de commerce et la bourse des valeurs. Dans la première catégorie s'échangent les matières premières comme le café ou le sucre. En revanche dans la seconde catégorie, se négocient des valeurs mobilières, c'est-à-dire des titres financiers notamment les actions et les obligations.

En effet, Selon le législateur marocain, la bourse des valeurs est un marché réglementé sur lequel sont publiquement négociées les valeurs mobilieres.il s'agit d'une plateforme qui comprend deux types de marchés. D'une part, un marché central et d'autre part, un marché de blocs. Sur le premier, se fait la confrontation de l'ensemble des ordres de vente ou d'achat pour une valeur inscrite à la cote de la bourse des valeurs. Sur le second, c'est-à-dire le marché de blocs sont négociées les opérations sur des valeurs mobilières portant sur des quantités supérieures ou égales à la taille minimum de blocs.1

Coïncidant avec le développement des échanges, la Bourse, telle que connue aujourd'hui, date du XV eme siècle. Toutefois elle connait son véritable essor au XIX eme siècle avec l'apparition des grandes compagnies de construction ferroviaire qui associent banquiers, industriels et épargne nationale.

Composante fondamentale du système financier, les marchés boursiers ou Bourse jouent un rôle non négligeable dans le financement de l'économie. ils permettent, entre autre, la mobilisation de l'épargne et la restructuration des entreprises. Toutefois, l'étendue de ce rôle varie selon le type de système financier envisagé.

En effet, de nos jours, deux formes de systèmes financiers dominent le monde. En premier lieu nous avons le système dit « intermèdié ». Et en second lieu, on a le système « desinterrmedié ».

1 Cette définition est consacrée par l'article premier de la loi relative a la Bourse des valeurs du 21 septembre 1993.

Dans le premier système, il ya les banques qui s'intercalent entre les agents à capacité de financement et les agents à besoin de financement en collectant l'épargne pour la consentir sous forme de prêts aux entreprises et aux administrations publiques.

Par contre dans le second, c'est-à-dire le système desintermedié aucun agent ne s'intercale entre les agents à capacité de financement et les agents qui veulent se financer. Autrement dit, dans ce système la rencontre entre les épargnants et les demandeurs de capitaux se fait directement sur le marché financier dont le fonctionnement repose naturellement sur l'existence des Bourses de valeurs.

Une économie dominée par le premier système est appelée économie d'endettement. Par contre celle dominée par le second système est nommée économie de marchés financiers.

Le principe de base d'une économie de marchés financiers ou un système financier desintermedié est le suivant : sur les Bourses des valeurs, les entreprises et l'Etat émettent des titres financiers qui sont directement souscrits par les épargnants ou par les investisseurs institutionnels, c'est-à-dire qui gèrent les fonds des épargnants.

Toutefois, pour ce faire, c'est-à-dire pour émettre des titres sur la Bourse des valeurs, les entreprises concernées doivent réaliser au préalable une opération toute particulière. Il s'agit de l'introduction en bourse

Cette opération peut ~tre définie comme étant la mise sur le marché des actions d'une partie du capital social d'une entreprise appelée émettrice. Elle peut s'effectuer soit par l'augmentation du capital (émission de nouvelles actions), soit par la cession d'une partie du capital social (émission d'action déjà existante). Elle revêt pour les entreprises concernées de nombreux avantages.

D'abord elle représente une source inépuisable de financement des grands projets des entreprises qui veulent s'inscrire dans une dynamique de création de richesse.

En suite, elle permet d'augmenter la notoriété d'une société en lui donnant un véritable coup de projecteur, à travers la communication qui se fait autour d'elle de la part des acteurs du marché.

En fin, l'introduction en bourse est un label de prestige, de bonne gouvernance et de citoyenneté qui marque la pertinence du projet de développement d'une société.

L'introduction en bourse des entreprises ne constitue pas un avantage uniquement pour les sociétés qui en font l'objet. Elle l'est également pour les investisseurs car elle offre a ces derniers l'avantage de :

· Percevoir une partie des bénéfices réalisés par l'entreprise ;

· Bénéficier des plus-values issues de l'augmentation des cours des actions de l'entreprise ;

· Sauvegarder la liquidité de leurs placements (ils pourront à tout moment céder
leurs actions sur le marché).

Comme mentionné plus haut, l'émission et la souscription de valeurs mobilières, c'està-dire de titres financiers se fait sur la Bourse des valeurs. Mais c'est quoi exactement la bourse des valeurs? Certes nous l'avons précédemment définie, mais il n'est nullement superflu de lui apporter un éclaircissement plus approfondi.

Lieu d'échange des actions et des obligations, la Bourse se compose de deux

compartiments appelés marché primaire et marché secondaire.

Appelé parfois marché financier, le marché primaire concerne uniquement l'émission de nouveaux titres financiers. C'est le marché le plus important pour l'économie car il permet aux entreprises le fréquentant de créer des actions ou des obligations afin d'augmenter leur capital ou de financer leurs investissements.

Le marché secondaire, lui, concerne l'échange de titres déjà émis, l'achat et la vente de produits cotés en fonction de l'offre et de la demande.

Il convient de souligner que tous ces deux marchés, c'est-à-dire primaire et secondaire sont intimement liés car un épargnant ne va vouloir acheter des titres sur le premier que s'il

En tout état de cause, les marchés financiers se sont érigés de nos jours en un

instrument de financement incontournable pour les agents économiques, que ce soit l'Etat ou

les entreprises. En témoigne la place centrale qu'ils occupent dans les plus grandes économie
du monde comme celle des Etats-Unis ou du Japon. Ainsi est-il important de s'interroger sur

le secret de la réussite desdits marchés, de leur efficacité mais aussi de leur viabilité. En

d'autres termes, pourquoi la Bourse suscite t elle tant de convoitise ? Pourquoi est elle prisée

si aussi bien par les entreprises que par les investisseurs ? Cet engouement ne pourrait-il pas

résider dans les garanties qu'elle offre aux uns et aux autres ?

Pour apporter une réponse à ces questions, plusieurs pistes de réflexions sont

envisageables. Mais pour des considérations de commodité et de cohérence, nous allons nous

borner à passer successivement en revue les principaux acteurs de la Bourse (première
partie
) et les produits qui y sont négociés(deuxième partie).

Parie1 : les principaux acteurs de la Bourse des valeurs

Nombreux sont les acteurs qui interviennent sur la Bourse des valeurs de Casablanca. Mais ces derniers peuvent itre regroupés en deux catégories. D'une part, les acteurs chargés des transactions et de la gestion des titres cotés à la Bourse des valeurs (chapitre 1). D'autre part, ceux chargés de veiller au respect de la réglementation boursière (chapitre 2).

Chapitre 1 : les acteurs chargés de la gestion des titres cotés à la Bourse des valeurs de Casablanca2

Ces acteurs sont au nombre de deux, à savoir les sociétés de bourse (section 1) et le Dépositaire central ou Maroclear (section2).

Section 1 : les sociétés de bourse

Une société de bourse peut être définie comme étant une entreprise mandatée par un client voulant acquérir ou vendre des titres sur le marché financier. Autrement dit, c'est une structure qui se présente à la fois comme le représentant du client sur les places boursières et comme l'intermédiaire entre son client et les parties avec lesquelles il est impératif de négocier.

Les rôles des sociétés sont aussi nombreux que variés. Mais ces rôles varient en fonction de la nature du contrat qui les lie avec leurs clients. Ainsi elles peuvent se limiter à transmettre les ordres que le client a préalablement établis. Elles peuvent également aller plus loin que ça en prodiguant des conseils aux clients et en se chargeant de conclure des contrats à la place de ces derniers.

Il en résulte que les fonctions des sociétés de bourse peuvent aller de la simple transmission d'ordre à la conclusion de contrats.

2 Il faut souligner Casablanca est la capitale économique du royaume du Maroc.

Etant donné le rôle stratégique des sociétés de bourse dans le fonctionnement du marché boursier, l'exercice de leurs activités est soumis à plusieurs conditions (paragraphe1). Les sociétés de bourse sont également soumises à un contrôle des pouvoirs publics (paragraphe 2).

précédent sommaire suivant