WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des conséquences de l'endettement public extérieur sur la croissance économique de la RDC (1991-2010)

( Télécharger le fichier original )
par Sulutani AMANI MAISHA
Institut supérieur pédagogique de Bukavu - Licence en pédagogie appliquée 2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE QUATRIEME : PRESENTATION, ANALYSE ET
INTERPRETATION DES RESULTATS

Ce chapitre à pour objet de présenter, d?analyser et interpréter les résultats obtenus. Pour ce faire, nous subdivisons ce chapitre en trois grandes parties. La première consistera à la présentation des résultats obtenus et à l?estimation du modèle grace à la méthode de spécification de MGO, tandis que la seconde faira l?objet de l?interprétation des résultats en d?autres termes l?évaluation des résultats économétriques par rapport aux réalités du vécu quotidien dans la gestion de la dette publique extérieure congolaise. En fin, nous aborderons une autre notion telle que : l?impact de l?initiative PPTE.

IV.1. PRESENTATION DES RESULTATS ET ESTIMATION DES MODELES

Nous présentons ici les résultats des régressions de l?équation retenue ainsi que la validation du modèle afin d?analyser la validité statistique et économétrique du modèle et analyser l?influence de l?endettement sur la croissance économique de la RDC pendant les années d?étude.

Dans le premier temps, nous présenterons les résultats globaux de la régression, puis évaluer la signification du modèle et les tests d?hypothèses sur les paramètres. La méthode des moindres carrés ordinaires est retenue pour la méthode de spécification avec le logiciel utilisé est E-Views 3.1. Ainsi, à partir du logiciel Econometric Views, l?estimation de la relation à long terme du poids de la dette publique extérieure sur la croissance de la RDG a été faite.

Nous allons présenter les résultats de la variable dépendante entre autre taux de croissance du PIB, les analysés afin de valider le modèle.

IV.1.1. Résultat de la régression de la variable taux de croissance du PIB (variable
dépendante du modèle)
Tableau no 4 : Résultat de la régression par MCO de la variable dépendante TCPIB

Variable endogènes Variables exogènes

TCPIB

T-statistique

Prob. De T

Constante

-22,14222

-3,152212*

0.0092

STDPIB

-1.605191

-1,058488

0.3125

STDEXP

-0.198906

-0,359290

0.7262

VTE

6.502108

2,065996**

0.0632

SEDEXP

22.98917

1,876618**

0.0873

TCDEM

1.716289

1,655130***

0.1261

BCPIB

21.77181

1,416184***

0.1844

SOBPPIB

27.93033

2,305160*

0.0417

EXPPIB

70.47399

6,175905*

0.0001

R2

0,934149

 

R2- ajusté

0,886257

F-statistique

19,50549

Prob. (F-statistique)

0,000018

D.W

1,962157

*significatif au seuil de 5% (t /2= 2,201 ; dl= 11) **significatif au seuil de 10% (t /2= 1,796 ; dl= 11) ***significatif au seuil de 20% (t /2= 1,363 ; dl= 11)

Source : Nos calculs à l?aide du logiciel Eviews 3.1 (Annexe 2)

Le tableau ci-dessus présente les résultats de la régression effectuée à niveau de notre variable expliquée. De ce fait, nous allons analyser afin de découvrir sa signification.

Le résultat de notre régression nous amène à écrire sous forme d?équation cette relation reliant la variable taux de croissance du PIB (TCPIB) avec 8 variables explicatives.

Les résultats synthétiques de notre modèle estimé se présentent ainsi :

27.930SOBPPIB +70.474EXPPIB

(2.305) (6.175)

TCPIB= -22,142 - 1.605STDPIB - 0.1989STDEXP+6.502VTE+22.989SEDEXP+1.716TCDEM +21.77BCPIB+

(-3.152) (-1.058) (-0. 3592) (2.065) (1.8766) (1.655) (1.416)

R2 =0.934149; R2-ajusté= 0.886257 ; D.W (Durbin-Watson stat)= 1.962157; F-statistique=19.50549 (Prob. F-statistique= 0.000018)

Les valeurs entre parenthèse sont des T- de Student IV.2.2. Validité du modèle

IV.2.2.1. Validité statistique

La lecture des résultats de cette équation mettant en relation le taux de

croissance du PIB réel par rapport à l?ensemble des variables exogènes (indépendantes ou

explicatives), il ressort que la variable expliquée ou dépendante dépend à 93,41% de la variation de variables explicatives ou indépendantes du modèle ; mais aussi après ajustement, la variable endogène dépend à 88,62% des variables exogènes. En plus, on remarque que globalement le modèle est significatif car la valeur associée à la probabilité de Fisher (F-statistic = 0,000018) est inférieure à 0,05. En suite, la valeur de statistique de Fisher nous apprend qu?au moins l?un de paramètre est significatif car F-calculé est largement supérieur au F-tabulaire au seuil de 0,05 (Fcal > Ftab : 19,51>3,20).

Avec le test de Durbin-Watson, il s?observe l?absence de l?autocorélation des résidus (erreurs), car la valeur empirique est proche de 2 (1,962 2), en d?autres termes le modèle théorique a été bien spécifiée et le choix de variables explicatives a été bien effectué.

Le test de paramétrique de Student nous fait voir aussi que seules la constante, le ratio exportation de biens et de services sur le PIB et ratio solde budgétaire primaire sur le PIB sont individuellement significatifs au seuil de 5%. Car leurs probabilités sont inférieures à 5% voir tableau ci-haut présenté de la régression générale. Les autres ne les sont pas individuellement parce que leurs probabilités sont supérieures à 5%. Ceci étant, le modèle est statiquement validé.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)