WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'amélioration du système de gestion des machines paysagistes au service des parcs et jardins de la communauté urbaine de Yaoundé: cas des débroussailleuses


par Patrick TEFOUET TONLIO
Université de Dschang - Ingénieur agronome 2010
  

sommaire suivant

UNIVERSITE DE DSCHANG UNIVERSITY OF DSCHANG

FACULTE
D'AGRONOMIE ET
DES SCIENCES
AGRICOLES (FASA)

 

FACULTY OF
AGRONOMY AND
AGRICULTURAL
SCIENCES

DEPARTEMENT DU DEPARTMENT OF

GENIE RURAL AGRICULTURAL

CONTRIBUTION A L'AMELIORATION DU SYSTEME
DE GESTION DES MACHINES PAYSAGISTES AU
SERVICE DES PARCS ET JARDINS DE LA
COMMUNAUTE URBAINE DE YAOUNDE : Cas des
Débroussailleuses

PAR

TEFOUET TONLIO PATRICK

Mémoire présenté en requis partiel pour l'obtention du diplôme d'Ingénieur
Agronome, option Génie Rural

SUPERVISEUR : ENCADEUR:

Dr. BERINYUY Joseph EDWIN Mr. ONANA OWONA Clément Serge

Département du Génie Rural Service des Parcs et Jardins

Faculté d'Agronomie et des Sciences Chef de Service - adjoint

Agricoles (FASA)

FICHE DE CERTIFICATION DE L'ORIGINALITÉ DU TRAVAIL

Je soussigné TEFOUET TONLIO Patrick, étudiant en Faculté d'Agronomie et des Sciences Agricoles (5ème Année Génie Rural) atteste que le présent mémoire est le fruit de mes travaux effectués dans la Région du Centre sous la supervision de Dr. BERINYUY Joseph chargé de cours au Département de Génie Rural de l'université de Dschang et avec l'encadrement de Mr. ONANA OWONA Clément Serge Chef - adjoint au Service des Parcs et Jardins de la Communauté Urbaine de Yaoundé. Ce mémoire n'a pas été antérieurement présenté pour l'acquisition de quelque grade universitaire que ce soit.

FICHE DE CERTIFICATION DES CORRECTIONS APRES

SOUTENANCE

Le présent mémoire a été revu et corrigé conformément aux observations du jury.

RESUME

L'utilisation inappropriée des débroussailleuses engendre de multiples problèmes dans la planification et la gestion des opérations d'entretien des espaces verts par le Service des Parcs et Jardins (SPJ) de la Communauté Urbaine de Yaoundé (CUY). De ce fait ; la présente étude se propose d'aider à la mise en place d'une procédure de planification et de suivi de l'entretien des espaces verts par les débroussailleuses.

Comme objectifs spécifiques, il s'agissait de catégoriser la végétation à entretenir ; d'identifier les opérations menées par les débroussailleuses ; d'identifier les contraintes liées à leur utilisation et d'évaluer les performances techniques des débroussailleuses.

Pour se faire ; il a fallu faire la systématique des végétaux rencontrés, ensuite interviewer le chef de Service des Parcs et Jardins et les débroussailleurs à l'aide d'un questionnaire, visiter le magasin des débroussailleuses et enfin suivre les débroussailleurs en champ à l'aide d'une fiche de suivie établie à la suite des interviews et analyser les moyennes obtenues à partir du programme EXCEL version 2007.

L'étude a conduit aux principaux résultats suivants :

· les difficultés de gestion rencontrées pendant la planification des opérations d'entretien des espaces verts au SPJ de la CUY sont d'ordres sociologiques,

· la tonte, le désherbage et le débroussaillage sont les opérations d'entretien réalisées par les débroussailleuses,

· les débroussailleuses constituent 47,05 % des machines paysagistes vétustes,

· l'immobilisation des débroussailleuses vétustes au taux d'amortissement de 10 % et 20 % engendre respectivement une perte pour le SPJ de la CUY par année de 1 708 169 FCFA et 1 504 338 FCFA,

· chaque débroussailleuse du SPJ de la CUY opérant sur une végétation de type basse doit avoir un rendement moyen de 0,104 ha/h ; sur une végétation de type moyenne de 0,033 ha/h et sur une végétation de type haute de 0,056 ha/h, le SPJ de la CUY devrait épargner environ 1 247 310 FCFA/an de frais de carburant alloue pour l'entretien de la végétation de type basse ; 1 217 060 FCFA/an pour l'entretien de la végétation de type moyenne et 1 205 100 FCFA/an pour l'entretien de la végétation de type haute.

sommaire suivant