WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude de l'impact de la pollution chimique sur l'herbier à  Posidonie dans la baie d'Alger

( Télécharger le fichier original )
par Yassine GUENDOUZI
Ecole nationale supérieure des sciences de la mer et aménagement du littoral  - ingénieur d'état 2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I : GÉNÉRALITÉS

I.1. LA POLLUTION CHIMIQUE MARINE 03

I.1.1. LA POLLUTION MARINE 03

I.1.2. LA POLLUTION CHIMIQUE 03

I.1.3 EVALUATION DE LA CONTAMINATION METALLIQUE DANS LE

MILIEU MARIN .. 03

I.2. CONTAMINATION METTALLIQUE DU MILIEU MARIN 03

I.2.1. LES ELEMENTS EN TRACES METALLIQUES (ETM) .. 03

I.2.2. PROPRIETES BIOLOGIQUES ET TOXICITE DES ELEMENTS EN TRACES
METALLIQUES 04

I.2.2.1. LES ELEMENTS NON-ESSENTIELS .. 04

I.2.2.2. LES ELEMENTS ESSENTIELS 05

I.3. LES SELS NUTRITIFS . 05

I.3.1. L'AZOTE 05

I.3.2. LE PHOSPHORE . 05

I.3.3. LE SILICIUM 05

I.4. LES MATIERES EN SUSPENSION (MES) 06

I.5. LA MATIERE ORGANIQUE (MO) 06

I.6. L'ÉCOSYSTEME A POSIDONIA OCEANICA 06
I.6.1. ARGUMENTAIRE SUR L'UTILISATION DE L'ECOSYSTEME A POSIDONIE . 06

I.6.2. COMPARTIMENT SEDIMENT 07

I.6.3. COMPARTIMENT POSIDONIE 08

I.6.3.1. PRESENTATION DE LA POSIDONIE 08

I.6.3.2. DESCRIPTION ET DISTRIBUTION 09

I.6.3.3. ECOLOGIE 12

I.6.3.4. FAUNE ET FLORE ASSOCIEES 12

I.6.3.5. IMPORTANCE ET RÔLE 13

I.6.3.6. MENACES SUR L'HERBIER : CAUSES DE REGRESSION . 14
I.6.3.7. POSIDONIA OCEANICA COMME UN BIOINDICATEUR DE LA

CONTAMINATION METALLIQUE 15

I.6.4. COMPARTIMENT OURSIN 15

CHAPITRE II : MATERIELS ET METHODES

II.1. PRESENTATION DE LA BAIE D'ALGER 16

II.1.1. GEOMORPHOLOGIE 16

II.1.2. SEDIMENTOLOGIE .. 16

II.1.3. FACTEURS HYDRODYNAMIQUES 17

II.1.3.1. LES HOULES 17

II.1.3.2. LES COURANTS .. 18

II.1.3.2.1. LES COURANTS GENERAUX .. 18

II.1.3.2.2. LES COURANTS COTIERS 18

II.1.3.2.3. LES COURANTS DE DERIVE LITTORALE 18

II.2. ÉTAT DE LA POLLUTION DANS LA BAIE D'ALGER . 18

II.3. PROTOCOLE DE PRÉLÈVEMENT ET STRATÉGIE D'ÉCHANTILLONNAGE 20

II.3.1. SITES DE PRELÈVEMENT (CHOIX ET DESCRIPTION) . 20

II.3.2. PRELÈVEMENT ET ECHANTILLONNAGE .. 23

II.3.2.1. SEDIMENT 23

II.3.2.2. POSIDONIE 23

II.3.2.3. OURSIN . 24

II.3.2.4. L'EAU DE MER 24

II.4. PROTOCOLE D'ANALYSE 25

II.4.1. DOSAGE DES ELEMENTS EN TRACES METALLIQUES . 25

II.4.1.1. TRAITEMENT DES ECHANTILLONS 25

II.4.1.2. NETTOYAGE DES INSTRUMENTS .. 26

II.4.1.3. MINERALISATION DES ECHANTILLONS .. 26

II.4.1.4. ANALYSE DES ECHANTILLONS PAR LA METHODE DE LA SAA .... 30

II.4.1.5. LE TAUX D'HUMIDITÉ .. 31

II.4.1.6. INDICE DE CONTAMINATION . 32

II.4.1.7. RELATION ENTRE LE MERCURE ET L'ÉTAT DE L'HERBIER DE

POSIDONIE 33

II.4.1.8. BIOCONCENTRATIONS METAL .. 33

II.4.2. DOSAGE DES SELS NUTRITIFS . 33

II.4.2.1. DOSAGE DE L'AMMONIUM . 34

II.4.2.2. DOSAGE DE NITRITE . 34

II.4.2.3. DOSAGE DE NITRATE 34

II.4.2.4. DOSAGE D'ORTHOPHOSPHATE . 35

II.4.2.5. DOSAGE DU SILICIUM DISSOUS . 35

II.4.3. DETERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION (MES) 36

II.4.4. DETERMINATION DE LA MATIÈRE ORGANIQUE (MO) .. 37

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy