WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de retombées des projets de développement des agences du système de Nations Unies dans la réduction de la pauvreté en territoire de Masisi en RDC: cas du PNUD / PLCP dans la collectivité chefferie des Bahunde 2007- 2012

( Télécharger le fichier original )
par Phidias MUFANZARA
Université catholique de Lyon - Master en développement 2011
  

précédent sommaire suivant

ABSTRACT.

In DRC, the results gotten from different analysis led by the institutions of Breton Woods, the African development Bank and other works of the previous researchers show that 70% of households are stuck in poverty.

The spatial distribution of this phenomenon shows that the rural area records a poverty of 72% against 59% for the urban area.

The North-Kivu accounted almost 3.3 millions of poor, that's 72.9% in 2005. As a result, 8.3% of the poor of the DRC live in the North-Kivu province.

The contribution of this work is to conduct an analysis on the efficiency of the United nations agencies humanitarian actions for the socio-economical conditions improvement in the collectivity chief don of Bahunde. The aim is assess the strategic approaches by those agencies in combating poverty and in empowering the local populations in order to make then able to solve their own problems.

This work also consists of analyzing the poverty profile of the households benefiting of the assistance of the UNDP-PLCP (UNDP-Programme-Cadre de lute contre la pauvreté. «Program of the Fight against Poverty»). The researcher has produced an analytic document detailing information's on those households' incomes spring, consumptions means, lifestyles and other substance socio-economic activities.

The results of the research displayed how UNDP-PLCP failed to reach its objectives. Instead of being reduced following the humanitarian actions, poverty level in the Bahunde collectivity chiefdom has exceeded from 61.2% to 67.4%.

This has prompted the researcher to propose that the humanitarian NGO's associate the beneficiary populations to all the projects stages. Meaning from the reeds identification to the control and follow-up stage.

KEY-WORKDS: Development, Poverty, Poor, Projects and Agencies of the United-Nations.

1

0 INTRODUCTION GENERALE.

0.1 ARGUMENTATION ET PERTINENCE DE LAPROBLEMATIQUE.

Depuis 2002, la RDC est entrée dans le processus d'élaboration du document intérimaire communément appelé DSCRP (Document de Stratégie de la Croissance et de la Réduction de Pauvreté).Ce document spécifiait les politiques nécessaires pour réhabiliter et reconstruire le pays entre 2002-2005. Au même moment, la communauté internationale s'est engagée à augmenter fortement son aide financière à la RDC. Depuis 2002, l'aide par habitant était au moins cinq fois plus élevée que le niveau moyen pendant la décennie précédente3.

En 2003, le gouvernement congolais a commencé l'élaboration d'un DSCRP final, qui a été achevé qu'en 2006 avec cinq priorités suivantes : 1) la promotion de la bonne Gouvernance et la consolidation de la paix par le renforcement des institutions ; 2) la Consolidation de la Stabilité Macroéconomique et de la Croissance ; 3) l'Amélioration de l'accès aux services Sociaux et la Réduction de la Vulnérabilité ; 4) le Combat contre le VIH/SIDA ; et 5) l'Appui à la Dynamique Communautaire.

Les défis actuels pour le DSCRP sont immenses. En effet, l'économie de la population connaît une phase de croissance assez instable depuis 2002 jusqu'à nos jours. La croissance économique atteint même un niveau de 3,5 % par tête en 2007.

Cependant, le problème de la pauvreté est immense avec un taux de 71,3 % de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté nationale4.

Afin d'appuyer la RDC pour faire face au problème de la pauvreté, le PNUD a conçu un Programme -Cadre de Lutte contre la Pauvreté articulé autour de cinq composantes à savoir : Relèvement communautaire , Promotion de la Micro finance ,Environnement et Changements Climatiques, VIH/SIDA et autres Pandémies, Promotion des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) , Suivi de la mis en oeuvre du Document de Stratégie de la Réduction de la Pauvreté 5 .

Quant au Gouvernement de la République Démocratique du Congo, il s'est engagé aux cours de ces dernières années dans une réflexion approfondie en vue d'élaborer et mettre

3MARYSSE, S., ANSOMS, A., CASSIMON, D., «Les chouchous' et les orphelins' de l'aide dans la région des

grands lacs : la géopolitique des flux financiers», L'Afrique des Grands Lacs.

Annuaire 2005-2006, Paris, L'Harmattan, 2006, pp. 119-147.

4BANQUE MONDIALE, op. cit.

5 Rapport du Programme de lutte contre la pauvreté PNUD/PLCP 2007-2011

2

en oeuvre une politique de développement global et intégré de la réduction de la pauvreté sur l'ensemble du territoire national.

Malheureusement, cette politique/stratégie de réduction de la pauvreté et de Gouvernance locale au niveau provincial et local s'est soldée par la corruption endémique et les désaffectations des financements et aides publiques destinées à la population pour d'autres utilités par certains services étatiques représentants du Gouvernement en complicité avec certaines ONGI et certaines Agences oeuvrant dans le développement durable, ceci a eu comme répercussion, l'incidence de la pauvreté et de conséquences multiformes sur les conditions socio - économiques de la population qui ne cessent de se détériorer et le niveau élevé de la vulnérabilité causée encore par les ONGI et le pouvoir en place.

Il ressort que le problème central lié à la pauvreté pendant et après le passage des Agences du Système des Nations Unies, autour duquel le programme de relance devra bâtir toute sa stratégie, est celui de la détérioration du facteur de production ( faible niveau de production), du manque de paix dans la collectivité des Bahunde, du faible accès aux services sociaux de base doublé d'une faible intervention de projets de développement au profit de la communauté par les Agences du système de Nations Unies, ONGI et locales. Depuis 1997,dans le territoire de Masisi, Les ONG et quelques Agences du Système de Nations Unies ont été l'objet de critique par la société civile suite au manque de transparence dans la gestion de leurs projets/programmes visant à réduire la pauvreté et la vulnérabilité de la population.

Les bulletins d'information sur les projets des nombreuses ONGI et Agences du Système de Nations-Unies parlent surtout de manque d'impact visible sur le terrain par les Agences de Nations Unies et les organisations Internationales par rapport aux ONG Locales qui mènent des activités plus louables dans un esprit de sacrifice avec de moindres coûts.

On observe aussi un affaiblissement de l'état congolais. Les organisations remplissent les responsabilités de l'Etat suite aux faiblesses manifestes et à la mauvaise gestion de l'aide publique destinée aux populations qui reçoivent le moindre cout .

Nous avions enregistré plusieurs autres problèmes des ONG et Agences du système de Nations Unies dans la Collectivité chefferie des Bahunde. La plus part de projets de ces ONG et Agence de Nations Unies sont orientés dans le domaine des urgences ne dépassant pas 6 mois même pendant la période de stabilisation alors que la population vit toujours dans une pauvreté aigue. L'enrichissement d'un employé des ONG Internationales ou des Agences de Nations Unies suite au gros salaire équivalant le revenu mensuel de 50 ménages ne fait que renforcer les disparités socio-économiques des populations de Masisi.

3

Eu égard aux problèmes ci-haut évoqués, il s?avère indispensable de constater que:

Les interventions des ONG et Agences du Système des Nations Unies oeuvrant dans la réduction de la pauvreté telle que le PNUD Contribuent - elles à l'amélioration de conditions socio économiques de la population dans la collectivité des Bahunde ?

Suite à ce constat, les questions suivantes ont servi de notre moteur de recherche:

- Les projets de développement appuyés par le PNUD/PLCP répondent - ils aux problèmes réels de la collectivité des Bahunde en territoire de Masisi ?

- Le mécanisme de suivi et évaluation de ces projets est - il efficace et efficient pour réduire la pauvreté de cette population ?

- Quelles pistes/voies de sorties devons-nous envisager pour que ces projets contribuent à la réduction de la pauvreté de cette contrée ?

0.1.2 QUESTION DE RECHERCHE

Notre travail consiste à analyser les projets de développement mise en oeuvre par les Agences de Nations Unies pour la réduction de la pauvreté et plus particulièrement sur les interventions du PNUD /PLCP dans la collectivité des Bahunde.

Ainsi la question suivante nous attire: La Révision de la politique des Interventions des Agences du Système de Nations Unies et ONG Internationales serait - elle une voie salvatrice dans la réduction de la pauvreté en chefferie des Bahunde ?

4

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.