WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Invasion des produits cosmétiques contrefaisants sur le marché tananarivien

( Télécharger le fichier original )
par Andriamihamisoa- Andrianarison- Rabary - Raharindranto- Rajo
Institut catholique de Madagascar - Licence en sciences sociales 2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INSTITUT CATHOLIQUE DE MADAGASCAR

Excellence- Responsabilité- Foi

SEMINAIRE INTERDISCIPLINAIRE

« L'INVASION DES PRODUITS COSMETIQUES CONTREFAISANTS SUR LE MARCHE TANANARIVIEN »

Présenté par :

ANDRIAMIHAMISOA Manda Mirado

ANDRIANARISON Tahiry Mandaniaina

RABARY Jean-Marc

RAHARINDRANTO Andriamiadanary Hanta Harimeva

RAJAONARILALA Rovaniaina Herizo

RAJOELISON Ando Patrick

RANDRIANARISON Rota Ihaly Tiana

RAZAFINDRAKOTO Lala Tatamo

RAZAFINDRAMANITRA Tsiriniaina Franck Panoel

Mai 2009

INSTITUT CATHOLIQUE DE MADAGASCAR

Excellence- Responsabilité- Foi

SEMINAIRE INTERDISCIPLINAIRE

« L'INVASION DES PRODUITS COSMETIQUES CONTREFAISANTS SUR LE MARCHE TANANARIVIEN »

Présenté par :

ANDRIAMIHAMISOA Manda Mirado SSAD

ANDRIANARISON Tahiry Mandaniaina SSAD

RABARY Jean-Marc SSAD

RAHARINDRANTO Andriamiadanary Hanta Harimeva ECO

RAJAONARILALA Rovaniaina Herizo D.PRI

RAJOELISON Ando Patrick D.PRI

RANDRIANARISON Rota Ihaly Tiana GES

RAZAFINDRAKOTO Lala Tatamo ECO

RAZAFINDRAMANITRA Tsiriniaina Franck Panoel D.PUB

Encadreur pédagogique : Monsieur Abel RATOVO

Enseignant formateur à l'ICM

Mai 2009

Avant-propos

Ce séminaire interdisciplinaire rentre dans le cadre d'étude pour l'obtention du diplôme de fin d'études universitaire en premier cycle. Un travail de recherche qui nous a permis de voir de nouveaux horizons, d'embrasser de nouvelles expériences, de voir, de comprendre et d'analyser les rouages d'un monde en perpétuel changement .Au cours de sa réalisation, le groupe a rencontré, certes, des difficultés, mais ceux-ci lui ont permis de s'enrichir et de se forger dans les études qu'il a encore à entreprendre. Car comme le disait cet adage célèbre, «  A coeur vaillant, rien d'impossible ».

RESUME

La mondialisation des échanges et la montée en puissance des pays d'Asie du Sud-est, notamment la Chine, favorisent l'expansion et l'évolution rapide de la contrefaçon dans le monde. Actuellement, celle-ci touche tous les domaines de l'économie et les cosmétiques constituent la 4ème branche la plus atteinte par ce fléau.

Madagascar a ratifié plusieurs traités, lois et conventions concernant la lutte anti-contrefaçon, mais il s'avère que sa capitale, la ville d'Antananarivo, constitue une destination finale pour l'écoulement des produits cosmétiques contrefaisants.

Il est donc à se demander si cette lutte est vraiment effective ou non. Afin de mieux résoudre le problème posé ci-dessus, une étude a été faite ; et il s'agit du résultat de cette dernière qui est contenu dans ce travail de recherche.

REMERCIEMENTS

« Que le Seigneur te donne ce que tu désires et qu'Il réalise tous tes projets » Ps 20 : 5. Tel a été le verset biblique sur lequel nous nous sommes basés pour mener à bien ce travail de recherche. Aussi avant toute chose voudrions-nous adresser nos plus vifs et sincères remerciements à Dieu, sans qui, la réalisation de cette étude n'aurait pu être effectuée.

Nous tenons aussi à exprimer nos plus hautes considération et reconnaissance :

· Au Père Germain RAJOELISON, Recteur de la Faculté des Sciences Sociales de l'Institut Catholique de Madagascar, pour l'enseignement de haut niveau dispensé par l'Institut qu'il dirige ;

· A Monsieur Abel RATOVO, notre Encadreur Pédagogique, qui a su nous diriger et nous orienter pour la réalisation de ce séminaire interdisciplinaire ;

· A Monsieur Maurice ANDRIAMAMPIANINA, Enseignant Formateur à l'ICM pour les conseils et connaissances qu'il nous a donnés ;

· A nos familles respectives pour leur soutien moral, matériel et financier ;

· A toutes les personnes qui ont contribué, de près ou de loin, à la réalisation de ce travail de recherche.

sommaire suivant