WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

6.5.4.3 Keurgoumak webradio émettant depuis Houston aux États-Unis

La webradio Keurgoumak est d'après son concepteur, Amath Diouf133, une initiative pour permettre à tous les émigrés sénégalais, gambiens et autres peuples amis du Sénégal et de la Gambie de se retrouver autour d'une radio. Elle émet en direct depuis la ville de Houston dans l'État du Texas aux Etats-Unis. Dans les différentes émissions présentées par Amath Diouf lui-même, l'animateur privilégie l'interactivité avec les auditeurs en ligne. Les cyberauditeurs peuvent ainsi écouter l'émission « Penc Mi » tous les jours. Ils peuvent intervenir et s'exprimer librement sur tout ce qui fait l'actualité sénégalaise. Le lundi et le mardi, les internautes peuvent intervenir sur les sujets politiques et économiques et le mercredi est réservé aux débats sur les faits de société. Comme son nom l'indique, l'émission « Xam Sa Reew » a pour but de permettre aux migrants sénégalais de mieux connaître leur pays, en participant à des questions-réponses sur des sujets de géographie, d'histoire, de politique, de sport et de culture. Pour l'animateur, l'émission « Diaspora » est une émission interactive, un cadre de communication privilégié dont « l'objectif est de sensibiliser davantage l'ensemble des compatriotes sénégalais établis à l'étranger sur les difficultés économiques et politiques du pays pour recueillir les meilleures idées afin d'organiser ensemble un mouvement citoyen international qui réunira tous les Sénégalais émigrés autour d'un projet réaliste qui va contribuer à améliorer la bonne gouvernance dans notre pays et aussi les conditions de vie de nos parents ». En outre, les téléspectateurs peuvent regarder des pièces de théâtre en se rendant sur la page « Télé-Théâtre ».

133 Originaire de la ville de Tambacounda, Amath Diouf vit aux États-Unis depuis 1998. Parti pour faire des études en informatique et trouver rapidement un travail afin de prendre en charge totalement sa famille au Sénégal, la cherté des frais de scolarité le fit déchanter avant de l'amener à se contenter de petits boulots de gardiennage de boutique, payés 250 $ par semaine pour 10 heures de travail par jour. Parallèlement à son métier de boulanger, Amath Diouf collabore avec Seneweb depuis 2004. Il crée la radio Keurgoumack.com en 2005. Pour lui, le web permet d'abolir la distance entre les ressortissants de Tambacounda situés partout dans le monde. À titre d'exemple, il évoque la conférence organisée au cours d'une de ses émissions sur Seneweb entre le maire de Tambacounda, Souty Touré qui se trouvait à Dakar, un participant qui était à Taïwan, un deuxième se trouvant à Bordeaux, le troisième à Tambacounda alors que lui-même se trouvait à New-York.

259

Site web 12. La webradio Keurgoumak émettant depuis Houston

Il existe d'autres webradios sénégalais sur Internet comme Xalima radio, Radio Wadeukeubi, Sunuker radio, Sunuweb radio, etc. La plupart des sites portails proposent sur leur site web des netradios gratuites accessibles gratuitement. On trouve des webradios généralistes, des webradios thématiques et des webradios dédiées exclusivement à la diaspora. Elles proposent des informations, de la musique et des débats sur les conditions de vie des migrants.

On peut citer également le site web Sunuradiotv.com qui est un logiciel gratuit développé par un jeune sénégalais vivant en Italie, afin de permettre aux internautes d'écouter des radios et de regarder télévisions du Sénégal et du monde entier gratuitement sur Internet.

A la question : quelles sont les chaînes de radios sénégalaises que vous écoutez le plus sur Internet ?, les réponses montrent que ce sont les chaînes de radios privées qui sont les plus citées. Parmi ces radios, la radio RFM arrive largement en tête avec plus de la moitié des réponses (45%). Les deux autres chaînes de radios privées, Walf FM et Sud FM, sont au coude à coude avec respectivement 24% et 22% des migrants qui disent préférer les écouter. La radio nationale, RSI, n'attire que 3% seulement des migrants interrogés, un taux d'écoute semblable à celui enregistré par Seneweb radio (3%). Il s'agit là d'une

260

audience vraiment faible et qui devrait, à notre avis, inquiéter et interpeller les responsables des médias publics pour qu'ils se remettent en question afin de proposer des programmes qui pourraient susciter davantage l'intérêt des Sénégalais. Il en va de la pérennité des médias publics car le désamour des auditeurs à leur endroit ne cesse de se creuser depuis quelques années.

Graphique 20. Radios et webradios sénégalaises les plus écoutées à travers Internet

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net