WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Rapport de stage académique effectué au Labogénie-Yaoundé du 18 juillet au 30 aout 2011

( Télécharger le fichier original )
par Alexandre Désiré MVONDO MVOGO
Ecole polytechnique de Sousse (Tunisie) - Diplôme national d'ingénieur (DNI), option: génie civil 2010
  

précédent sommaire suivant

II. PRESENTATION

Le LABORATOIRE NATIONAL DE GENIE CIVIL( LABOGENIE) a pour objet l'optimisation de la qualité des constructions, à travers la recherche et la réalisation des essais et études expérimentales concernant les fondations, les matériaux de construction des bâtiments, des routes et autres ouvrages du génie civil, en national, et à l'international.

A ce titre, il a pour missions :

- D'apporter, à la demande du ministère des travaux publics( Cameroun), un appui pour le contrôle periodique aupres des laboratoires privés agréés, pour le respect des prescriptions techniques ;

- De mener, en liaison avec les ministères et nés, les organismes concernés études géotechniques des sites à risques en vue de la prévention des risques et des calamités naturelles ;

- De réaliser, en relation avec les structures techniques concernées, tous travaux de recherche dans le domaine des matériaux et techniques de construction ;

- De conduire, à la demande des ministères et organismes concernés, les études et les recherches en vue de l'adaptation des infrastructures aux écosystèmes locaux;

- De mener toutes études normatives en matière d'infrastructure de génie civil

- De contribuer, en liaison avec les ministères et organismes concernés, à l'élaboration et à la fixation des normes en matière de construction d'infrastructures de génie civil ;

- De contribuer à l'élaboration des normes nationales pour les instruments de mesure de contrôle de la qualité des produits de construction locaux ou importés, et assurer le suivi de leur respect ;

- De contribuer à l'élaboration et à la fixation des normes et des prescriptions techniques en matière d'assainissement et de drainage

En relation avec le ministère chargé de l'urbanisme et des collectivités territoriales décentralisées ;

- de mener, à la demande des ministères et organismes concernés, toutes actions relatives au respect de l'application des normes et prescriptions techniques en matière de construction et entretien des ouvrages ;

-de définir, programmer et réguler les prestations géotechniques de tous les infrastructures publiques en relation avec les ministères et organismes concernés ;

-de certifier et agréer la qualité et la conformité de la mise en oeuvre des matériaux de construction, la qualité des équipements et des ouvrages de génie civil ;

-d'assurer la formation continue en géotechnique du personnel en charge des constructions publiques en liaison avec les ministères et organismes concernés ;

- d'émettre, à la demande de l'administration concernée, un avis sur toutes études ou mesures relatives au développement technologique des matériaux de construction ou produits manufacturés utilisables dans les travaux publics et la construction, et d'assurer régulièrement le contrôle de leur mise en oeuvre ;

-de mener les expertises géotechniques ou géophysiques des assises des ouvrages des ouvrages de génie civil, ainsi que la caractérisation et l'optimisation qualitative des matériaux de construction et de leur mise en oeuvre ;

- de procéder aux activités de recherche et de captage des nappes hydrauliques souterraines ;

-et plus généralement, de procéder à toutes opérations d'étude et de recherche se rattachant directement ou indirectement à son objet social, ou encore susceptible d'en faciliter la réalisation ou le développement.

En somme, le LABOGENIE , intervient dans tous les domaines de la construction et de l'aménagement du territoire, c'est un bureau d'études en ingénierie géotechnique qui conseille depuis 1958 en conception d'ouvrage en interaction avec le sol

Semaine du 18 au 22 JUILLET 2011

JOURNEE du 18 :

-accueil

-élaboration du programme

-visite des différents laboratoires.

Activité I - Encadreur : M. AKOR

Limites d'atterberg

Préparation de du matériau pour l'essai pour le lendemain.

Matériaux étudiés : Argiles sableuses noirâtres

19/07

Lavage de matériaux puis sechage à l'etuve à 105°C pendant 24h. Quantité à laver pour chaque essai : 500 à 1000 grammes.

20/07

Limites d'atterberg :

La préparation des matériaux pour l'essai consiste à :

- Mouiller le matériau à la veille,

- Le lendemain le laver avec de l'eau ,

- Le passer au tamis 0,40 um dans un bac pour le permettre de décanter,

- Après cette décantation, éliminer l'eau présente dans le matériau ensuite mettre dans une gamelle pour le passer à l'étuve pendant 24h à 105°C.

Poids de l'eau= poids total humide - poids total sec.

Poids de matériau sec =poids total humide- poids de la tare

Teneur en eau(%)=(poids de l'eau/poids de matériau sec)100

Limite de liquidité, limite de plasticité (teneur moyenne )

LIMITES DATTERBERG

BUT

Elles servent à determiner les deux constantes physiques ( LL :limites de liquidités ; LP :limites de plasticité)

elles servent à classifier les sols fins<80u m de donner la position en eaux in-situ par rapport aux limites d'atterberg permet de prévoir la consistance du sol

Les limites datte berg permettent de prévoir le comportement des sols fins pendant les phases de terrassement et ou lorsqu'ils sont sollicites mécaniquement

MATERIEL NECESSAIRE

LIMITE DE LIQUIDITE

-appareil de casa grande et cône de pénétration

-outil a rainuré

-cale d'épaisseur 10mm

LIMITE DE PLASTICITE

-plaque de marbre

-séché cheveux

-capsule de pesée

DIVERS

-étuve

-balance

-spatule

-pissette

-chronomètre

MATERIAUX

-échantillon d'argile déjà préparé

MODE OPERATOIRE

L'essai de limite d'atterberg se déroule en 2 phases

-limite de liquidité ici recherche la teneur en eau pour laquelle une rainure pratiquée dans le sol place dans une coupole se referme sur 1cm lorsque celle-ci et son contenu sont soumis q 25 chocs répétés

LIMITES DE PLASTICITE

C'est la recherche de la teneur en eau pour laquelle un rouleau de sol de dimension fixée et confectionne manuellement se fissure

Nous avons après détermination de divers paramètre on aura

-Indice de plasticité IP IP=WL-WP

-indice de consistance IC IC=WL-W/IP

INTERPRETATION DES RESULTATS EFFECTUES AU LABOGENIE

20<LL=26<27% donc limon

0<LP=16%<20% donc limon

10<IP=10%<20 donc limon argileux moyenne plasticité

-NF P94-051

-LL=26

-IP=10 ------------------------------------ LIMON MOYENNEMENT ARGILEUX

-LP=16

- (25 COUPS , W=26%)

Voir annexes pour tableaux de calculs

21/07

Essai CBR ( Indice de portance californien)

Matériel : balance à grande portée, moules, tare truelles, disque d'espacement, papier buvard, hausse, demouleur, fond de moule, tamis (20mm pour les graves laterites ; 5mm pour les argiles), éprouvettes graduées, brosses métalliques , dame ( 55mm Ø - hauteur 45,7cm-poids dame 4,535kg - volume moule 2,300cm3)

-Appareil los Angeles : résistance à la fragmentation

- Concasseur pour matériaux plus résistant ou moins résistant

Analyse granulométrique( debut)

-Prélever le matériau au chantier, puis les mettre dans les sacs ;

-pour conserver la teneur naturelle, pour garder l'humidité naturelle ( origine) du matériau, le conserver dans un centenaire hermétique .

22/07 Analyse granulométrie (suite)

-Appareil :tamis 0,40mm, bassine

-matériau Grave rouge latéritique

Procédé :

- Laver le matériau jusqu'à obtenir que des éléments grenus (refus au tamis 0,40mm)

- Les sécher à l'étuve pendant 24h et à 105°c

- Puis , le lendemain, faire le tamisage avec la série complète de tamis selon la norme : NF EN 933-1 et 2, tous ces tamis étant dans la matière INOX

+ le tamisage à sec

Il est effectué sur une série de tamis fabriqué selon la norme NF EN 933-1 et 2,ces tamis sont proposés en différentes variantes et livrés marqués avec certificat de conformité individuel ;

-tamis à toile tissé NF 180 3310.1 : moutures diamètres 45 à 450mm, hauteur 30 à 100mmouvertures de 5um à 125mm

- tamis de tôles perforées selon NF 180 3310.2, moutures diamètres 200-250-315 et 400mm , hauteurs de 25 ou 50 à77 mm, ouvertures de 1 à 100mm

Accessoires : couvercles, rehausses standards ,rehausses, fonds et couvercles spéciaux pour tamisage par voie humide

Interpretation : péser les refus cumulés pour chaque tamis et deduire le pourcentage des passant refus puis tracer la coube granulometrique


Schéma : Colonne de tamis

Dimensions nominales des tamis.

Expression des résultats de la courbe granulométrique type

Les pourcentages des refus cumulés, ou ceux des tamisats cumulés, sont représentés sous la forme d'une courbe granulométrie en portant les ouvertures des tamis en abscisse, sur une échelle logarithmique, et les pourcentages en ordonnée, sur une échelle arithmétique. La courbe est tracée de manière continue et ne peut pas passer rigoureusement par tous les points.

Courbe type

Sémaine du 25 au 29/07

Coefficient d'aplatissement

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy