WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les implications du changement des versions d'un système douanier automatisé sur les formalités et les recettes douanières de Sydonia 2.7 à  Sydonia++ dans la province du bas-Congo.

( Télécharger le fichier original )
par Anaclet MUTOMBO KABABULA
Institut supérieur de commerce de Matadi RDC - Graduat 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II. HYPOTHESE DU TRAVAIL

Pendant des années, la version 2.7 de SYDONIA a présenté des avancées notables en délai de dédouanement et en recettes. Toutefois, compte tenu des nouvelles réalités dans le commerce international, celle-ci a démontré ses limites, et la version ++ lui a succédé.

Nous retenons comme hypothèse de recherche que, pour répondre à la problématique de circulation rapide des marchandises en commerce international, le recours à un système douanier automatisé beaucoup plus performant serait l'une des options.

Aussi, pensons-nous que l'accroissement des recettes douanières et accisiennes passerait par une automatisation permanente et continue des formalités douanières.

III. CHOIX ET INTERET DU SUJET

L'étude de l'apport de l'informatisation des formalités douanières en République Démocratique du Congo présente un intérêt aussi pratique que scientifique.

Dans la pratique, cette étude permet de ressortir les avantages et inconvénients d'un système informatique par rapport à un autre.

Du point de vue scientifique, entre deux options, le choix doit être porté sur celle qui répond le mieux à nos besoins. Ainsi, cette étude peut nous permettre de dire si oui ou non cette mutation est nécessaire au vu des avantages procurés par la nouvelle version.

IV. DELIMITATION SPACIO-TEMPORELLE DU SUJET

Pour ne pas perdre les lecteurs de ce travail dans les nuages, nous limiterons notre analyse à la province du Bas-Congo, du point de vue de l'espace, et les données qui seront traitées sont celles concernant la période allant de l'année 2008 à août 2011.

Il est important de souligner que la précision spatiale "province du Bas-Congo" rappelle que les douanes Congolaises exercent leurs activités sur tout le territoire national, mais pour des raisons d'efficacité, nous nous sommes limités à celle-ci. Quant à la limitation dans le temps, la période en étude coïncide avec la fin de la version 2.7 et le début de la version ++.

V. METHODES ET TECHNIQUES

Les données sous examen dans ce travail ont été recueillies par la lecture des divers documents et les interviews auprès de divers usagers de la douane.

Quant aux méthodes, nous avons recouru à celles analytique et comparative. La méthode analytique nous a aidé à décortiquer les formalités douanières sous les deux versions de SYDONIA, et la seconde  nous a permis à faire une confrontation du niveau des recettes douanières et accisiennes réalisées sous SYDONIA 2.7 et celles réalisées sous SYDONIA ++.

précédent sommaire suivant