WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mémoire, identité et dynamique des générations au sein et autour de la communauté harkie. Une analyse des logiques sociales et politiques de la stigmatisation.


par Emmanuel BRILLET
Université Paris IX Dauphine - Doctorat de sciences politiques 2007
  

précédent sommaire suivant

Sociologie politique des identités, des imaginaires, de la nation, de la mémoire et du pardon (y compris la judiciarisation du politique)

Abel (Olivier), dir., Le pardon, briser la dette et l'oubli, Paris, Autrement, 1991.

Anderdon (Benedict) [1983], L'imaginaire national : réflexions sur l'origine et l'essor du nationalisme, Paris, La Découverte, 1996.

Bayart (Jean-François), L'illusion identitaire, Paris, Fayard, 1996. 

Castoriadis (Cornélius), L'institution imaginaire de la société, Paris, Seuil, 1975.

Conan (Eric), Rousso (Henry), Vichy, un passé qui ne passe pas, Paris, Gallimard, 1996.

Foucault (Michel), Surveiller et punir. Naissance de la prison, Paris, Gallimard, 1975.

Gellner (E.), Hobsbawn (E. H.) et Ranger (Terence), The Invention of Tradition, Cambridge, Cambridge University Press, 1992.

Girard (René), La violence et le sacré, Paris, Grasset, 1972.

Girardet (Raoul), Mythes et mythologies politiques, Paris, Seuil, 1986. 

Grosser (Alfred), Le crime et la mémoire, Paris, Flammarion, 1989.

Lefranc (Sandrine), Politiques du pardon, Paris, PUF, 2002.

Martin (Denis-Constant), dir., Cartes d'identité. Comment dit-on "nous" en politique ?, Paris, Presses de la FNSP, 1994.

Moreau-Defarges (Philippe), Repentance et réconciliation, Paris, Presses de la FNSP, 1999.

Nora (Pierre), dir., Les lieux de mémoire, tome 1, « La République », Paris, Gallimard, 1984.

Nora (Pierre), dir., Les lieux de mémoire, tome 2, « La Nation », vol.3, Paris, Gallimard, 1986.

Osiel (Mark), Juger les crimes de masse. La mémoire collective et le droit, Paris, Seuil, 2006 (Préface d'Antoine Garapon).

Peschanski (Denis), Pollak (Michael) et Rousso (Henry), dir., Histoire politique et sicences sociales, Bruxelles/Paris, Complexe/IHTP, 1991

Ricoeur (Paul), La mémoire, l'histoire, l'oubli, Paris, Seuil, 2000.

Rigby (Andrew), Justice and Reconciliation. After the Violence, Lynne Rienner Publishers, Boulder/London, 2001.

Rousso (Henry), Le syndrome de Vichy de 1944 à nos jours, Paris, Seuil, 1990 [1ère édition : 1987].

Sorel (Georges) [1908], Réflexions sur la violence, Paris, Marcel Rivière, 1972.

Smith (Anthony D.), The Ethnic Origins of Nations, Oxford, Blackwell, 1986.

Taylor (Charles) [1992], Multiculturalisme. Différence et démocratie, Paris, Aubier, 1994.

Taylor (Charles) [1989], Les sources du moi. La formation de l'identité moderne, Paris, Seuil, 1998.

Todorov (Tzvetan), Les abus de la mémoire, Paris, Arléa, 2004 [1ère édition : 1995].

Sociologie politique des conflits (y compris les crimes de masse)

Chaliand (Gérard), Stratégies de la guérilla, Paris, Editions Payot & Rivages, 1994 [1ère édition : Mazarine, 1979].

Féron (Elise), Hastings (Michel), L'imaginaire des conflits communautaires, Paris, L'Harmattan, 2002.

Levene (Mark) & Roberts (Penny), ed., The Massacre in History, New York-Oxford, Berghahn Books, 1999.

Sémelin (Jacques), Purifier et détruire. Usages politiques des massacres et génocides, Paris, Seuil, 2005.

précédent sommaire suivant