WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion foncière et mutation urbaine. Le cas de Ziguinchor du Sénégal.

( Télécharger le fichier original )
par Assane DIALLO
Université Cheikh Anta Diop de Dakar - Master 2 2015
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES
DEPARTEMENT DE GEOGRAPHIE
Mémoire de MASTER II
Option : Espaces Sociétés et Développement (ESD)
PARCOURS: Aménagement et Gestion Urbaine en Afrique(AGUA)

Sujet:

GESTION FONCIERE ET MUTATION URBAINE :
Le cas de Ziguinchor (Sénégal)

Présenté par Sous la direction de

Assane Diallo M. Amadou DIOP

Professeur titulaire

ANNEE ACADEMIQUE

2014-2015

AVANT-PROPOS

1

La géographie est une discipline qui a pour objet, l'étude des phénomènes physiques, biologiques, humains localisés à la surface du globe terrestre et spécialement l'étude de leur relation et des formes qui les gouvernent. L'histoire de la géographie est marquée par l'évolution de sa problématique. L'utilité de la géographie était de prendre en compte la diversité physique et humaine des éléments sur terre. Par la suite, elle s'est lancée dans l'étude de la causalité linéaire nature/ homme. Mais aujourd'hui, la géographie est une discipline ouverte à des discours sur l'actualité à savoir l'appel des territoires, le développement durable, l'aménagement du territoire, les changements climatiques. Cependant, Les questions de la géographie urbaine sont à l'ordre du jour, car la concentration de la population dans les villes est effectivement sous la vigilance des géographes. Mais enfin, un géographe a toujours considéré comme une des questions les plus capitales de la science qu'il cultive, l'étude des villes, et cela avec raison car pour Vidal de la Blache, « ce sont les villes qui ont été les foyers de civilisations, les points de départ de nos organisations politiques, historiques(...) ». En effet, les géographes se sont très tôt intéressés aux questions de l'étude des villes, comme le souligne encore Vidal de la Blache, en affirmant que « les villes sont de plus en plus étudiées comme faits géographiques : parmi les phénomènes qui affectent la surface du sol, ne sont-ils pas des plus caractéristiques et aussi des plus variées ».

L'urbanisation est devenue incontournable mais en plus consommatrice d'espace, car les villes s'étendent démesurément causant des enjeux fonciers énormes et ne facilitant pas sa gestion. Notre sujet portant sur la gestion foncière et mutation urbaine : le cas de Ziguinchor du Sénégal interpelle largement les géographes dont l'un des soucis majeurs demeure la sécurisation foncière sans mutation urbaine complexe et dépassant la production foncière. Toutes conquêtes, chaque pas en avant dans le domaine de la connaissance a son origine dans le courage, dans la dureté à l'égard de soi-même, dans la propreté vis-à-vis de soi-même.

2

sommaire suivant