WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Modélisation des crues de juillet et aoàt 2012 dans le bassin versant du Logone, extrême-nord Cameroun


par Henriette MPEI KOUL
Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Maroua - Ingénieur des Travaux en Météorologie, Climatologie, Hydrologie et Pédologie option Hydrologie 2019
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

ABSTRACT

The collection of hydrological and meteorological data remains today a major problem in sub-Saharan Africa. The reconstruction of the data is not always obvious to accurately describe hydrological risks that arise in these areas. The floods of 2012 in the Far North region have created a lot of damage as a human materials whose exact causes remain mixed. The modeling of floods in July and August in the watershed of the Logone is privileged to have the sketches of the exact causes of these floods. The method adopted is the acquisition of the physical characteristics of the watershed and restoration of historical data parameters involved in recharging rivers by the hydrological modeling using the pool, then the statistical study of its parameters in order to determine the parameter that caused the floods. The results show that the data from 2012 parameters (rainfall, flow, evapotranspiration, seepage, runoff, recharge the water table), are identical to those of 2008 (a year without flooding). Also, the physical characteristics of the Logone basin only cover a small surface area of the victim of the 2012 flood This information gives a broader view of research into the exact causes of the floods in July and August 2012 in the far north of Cameroon that would cause by hydrological and meteorological parameters watershed EL-BEID, a frontier basin Logone catchment.

Keywords: Flooding, watershed, hydrological modeling, statistical analysis, flood, Far North, Cameroon

1

INTRODUCTION

Les risques hydrologiques comprenant l'inondation et l'étiage, sont facile à exprimer statistiquement et en terme de bilan (Giret, 2004). Ces risques causes de nombreux impacts socio-culturels, économiques et politiques dans divers régions du monde notamment en Afrique sub-saharienne. Dans la zone centrale de l'Afrique, les populations, la biodiversité animale et végétale font face à la problématique relative à la gestion de la ressource en eau. Cette problématique est le plus souvent liée à des variations des paramètres météorologiques, l'instabilité de la couverture végétale, et du sol.

Aujourd'hui, la prévision opérationnelle des risques par les simples collectes des paramètres hydrométriques n'est plus précise. L'on doit tenir compte de la qualité du sol et du couvert végétal. En effet la modélisation du comportement hydrologique est incontournable dès lors que l'on s'intéresse à la problématique relative à la gestion des ressources en eau, à l'aménagement du territoire, ou à l'une des différentes facettes du risque hydrologique comme les inondations (Wotling, 2000).

Le thème intitulé modélisation des crues de juillet et Août 2012 dans le bassin versant du Logone extrême-nord, Cameroun vise à ressortir l'historique des paramètres hydrologiques et météorologiques de ce bassin versant et analyser les conditions météorologiques et hydrologiques qui ont causé ce risque à fin d'améliorer la prévision.

+ CONTEXTE ET ENJEUX

Le bassin versant du Logone est une zone où la topographie est mixte. Elle est constituée des plaines en aval (extrême nord du Cameroun, sud et sud-ouest du Tchad) et des plateaux en amont (région de l'Adamaoua du Cameroun et le nord-ouest de la RCA). Cette topographie est sujette à des inondations récurrentes dans sa partie aval. Les inondations de 2012 dans l'extrême nord du Cameroun étaient exceptionnelles causant des impacts sociaux (morts déplacés), économique (destructions des plantations de mils, cotons) et politiques (déplacement du président de la république du Cameroun). A cet effet, un programme d'urgence de lutte contre des inondations (Pulci) à vue le jour.

La modélisation des crues de juillet et Août 2012, dans la partie aval du Logone suscite plusieurs enjeux dans les prévisions des inondations :

> La réduction de la vulnérabilité du bassin versant du Logone : mieux le connaitre pour limiter les dégâts ;

> Un bassin versant plus naturel par la préservation du fonctionnement des zones naturelles et une autre forme d'aménagement pour limiter l'ampleur des crues ;

> S'organiser pour anticiper et mieux rebondir ;

> Informer et sensibiliser pour mieux vivre avec les inondations ;

+ PROBLEMATIQUE

Le réseau hydrographique de la zone sub-saharienne fait face à d'énormes problèmes dans les collectes des données hydrologiques. Ce qui rend difficile la résolution du problème lié à l'eau comme les crues de 2012 qui font l'objet de cette étude. En effet, comment pouvons-nous

comprendre les causes des inondations de 2012 dans la partie aval du bassin versant du Logone ? Autrement dit existe-t-elle une technique permettant de reconstituer les paramètres météorologiques et hydrologiques du bassin versant du Logone pour mieux comprendre les causes des inondations de 2012 ? Pour répondre à cette question nous nous fixons des objectifs.

? OBJECTIF PRINCIPAL

L'objectif principal de l'étude est de modéliser les caractéristiques physiques du bassin et la reconstitution ces données historiques.

? OBJECTIFS SPECIFIQUES

? Fournir les estimations des paramètres hydrologiques manquants sur une période de 30 ans (1984-2013).

? Faire une étude comparative des paramètres entre une année de crue sans inondations et l'année 2012 ;

? Identifier les paramètres ayant causé les inondations de 2012.

? HYPOTHESE

L'hypothèse dégagé à l'issus de cette étude est qu'il existe au moins un paramètre hydrologique et/ou météorologique ayant causé les inondations de 2012 dans la partie aval du bassin versant du Logone à identifier.

? PLAN DU RAPPORT

Ce présent rapport de fin d'étude d'ingénieure des travaux en Météorologie, Climatologie, Hydrologie et Pédologie, est divisé en trois chapitres. Le premier chapitre présente le cadre général de la zone d'étude. Ce chapitre décrit entièrement le bassin versant du Logone. Au chapitre 2, le matériel et la méthode adoptée pour cette étude. Enfin l'analyse, interprétation et discutions des résultats au chapitre 3.

2

3

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net