WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conflits homme-faune sauvage autour des aires protégées d'Afrique

( Télécharger le fichier original )
par Damas KOUELY
Montpelier SupAgro  - Master AAA ou 3A 2006
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

 
 

Place Viala, 34060 MONTPELLIER Cedex

-

34 398 MONTPELLIER Cedex 5

MASTER 2EME ANNEE

AGRONOMIE ET AGROALIMENTAIRE
PRODUCTIONS ANIMALES EN REGIONS CHAUDES

SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE

CONFLITS HOMME -FAUNE SAUVAGE

AUTOUR DES AIRES PROTEGEES D'AFRIQE

Présenté par
Damas KOUELY

Source : http://www.virtualcentre.org/fr/res/int/eco~ int/Zambeze.html

Année universitaire 2006 - 2007

2

Damas, KOUELY., 2006-2007. Conflit homme faune sauvage autour des aires protégées
d'Afrique. Synthèse bibliographique - Master agronomie et Agro Alimentaire - PARC. Cirad-Emvt
/ Montpellier SupAgro. 24 pages

Damas, KOUELY., 2006-2007. Conflit homme faune sauvage autour des aires protégées
d'Afrique. Synthèse bibliographique - Master agronomie et Agro Alimentaire - PARC. Cirad-Emvt
/ Montpellier SupAgro. 24 pages

3

Avant-propos

"La spoliation des populations locales au nom d'intérêts supérieurs - l'avenir de la biosphère et l'intérêt général de l'humanité dans son ensemble- n'est acceptable ni écologique(...). Il convient de replacer les populations locales au centre des programmes de conservation de la nature, de donner le pouvoir aux gens de mobiliser leurs propres moyens, d'être des acteurs sociaux et non des sujets passifs, de gérer les ressources, de prendre des décisions et de contrôler les activités qui affectent leur existence. En effet, les humains font partie intégrante de l'écosystème que l'on entend conserver : on n'y réussira pas sans eux. Restituer une place centrale aux populations locales, suppose de les impliquer dès le départ dans l'élaboration des objectifs de la conservation" (Weber Jacques; "Pour gestion sociale des ressources naturelles", in Compagnon (Daniel) et Constantin (François) (dir.); Administrer l'environnement en Afrique, Paris, Karthala-IFRA, 2000, p.88).

"Il ne peut y avoir une gestion saine de l'environnement tropical sans un épanouissement des êtres humains qui en vivent. La nature sauvage n'existe pas (ou bien peu) et, par conséquent, la persistance de milieux riches en biodiversité prouve l'ancienneté de pratiques humaines compatibles avec la continuité de ces milieux (...) L'homme, dans quelque milieu que ce soit, est capable de gérer convenablement son milieu, pourvu qu'il dispose de bonnes conditions sociales, politiques et économiques "(Bahuchet Serge et alii; Forêts des tropiques, forêts anthropiques. Sociodiversité, biodiversité, un guide pratique, Bruxelles, APFT, 2000, p.9

Damas, KOUELY., 2006-2007. Conflit homme faune sauvage autour des aires protégées
d'Afrique. Synthèse bibliographique - Master agronomie et Agro Alimentaire - PARC. Cirad-Emvt
/ Montpellier SupAgro. 24 pages

4

RESUME

Près de 20% de la superficie du territoire de l'Afrique est recouverte par des aires protégées qui pour la plupart ont été créées durant la période coloniale (années 1920 - 1940) et post-coloniale (1960 -1970). L'extension de ces surfaces observée ces dix dernières années réduit considérablement l'espace dans un environnement dynamique caractérisé par une croissance démographique galopante avec pour corollaire une forte pression sur les ressources naturelles surtout en périphérie des aires protégées, zone où cohabitent en général faune sauvage et communautés humaines (rurales) qui doivent leur survie à la pratique de l'agriculture, l'élevage, la chasse et la cueillette. Même si le rôle essentiel de la faune sauvage est reconnu dans les processus écologiques ainsi que dans les rites et croyances des peuples d'Afrique et ainsi que dans sa mise en valeur par l'écotourisme.

Aucours de ses déplacements la faune sauvage, entre en compétition avec les humains, à travers la dévastation des cultures vivrières, la destruction des greniers, la prédation du bétail et occasionne aussi des pertes en vie humaines. Après les généralités et une brève analyse de la typologie ; quelques études de cas présentent l'étendue des impacts des conflits homme - faune sauvage sur les activités humaines à travers les dégâts observés dans les régions Est, Ouest et Centrale de l'Afrique où, lion, hippopotame, panthère, hyène, phacochère, gorille, chimpanzé, buffle, crocodile sont cités comme véritables ennemies de l'homme. Autour de la Réserve de la Biosphère de Pendjari au Bénin par exemple les dégâts sont répartis entre les singes (85% des champs) les phacochères (56,7%), les oiseaux (43,3%) des éléphants (41,7%); et les carnivores pour 74,5% ; ces derniers seraient responsables des cas d'attaques et des pertes du bétail par prédation estimées à 3 011 000 F CFA par an.

Sur 200 personnes tuées chaque année en Tanzanie par la faune sauvage 50 % des cas de mortalité humaine sont attribués aux lions et aux crocodiles alors que les buffles sont responsables des attaques et morts d'homme en périphérie du Parc national de la Lopé au Gabon où 273 plantations ont aussi été dévastées par les éléphants en 2003. Une telle situation exacerbe des conflits qui se caractérisent par l'hostilité des populations riveraines; ces dernières estiment avoir vécu depuis les indépendances (1960) dans une situation d'autarcie et de dénuement qui n'a pas facilité leur développement. Le schéma de la réserve de la biosphère ne suffit plus aujourd'hui pour résoudre ce type de conflit d'où il devient judicieux de tenir compte des déclaration du Congrès mondial sur les parcs, qui a eu lieu en 1982 à Bali en Indonésie, en avançant l'idée d'intégrer les besoins de développement aux enjeux de conservation, pour les populations riveraines des aires protégées. La troisième partie illustre l'action de certaines organisations qui essayent de démontrer que la conservation communautaire peut donner de bons résultats dans l'approche concernant l'atténuation ou la résolution des Conflits Homme Faune sauvage (CHFs) en Afrique, en dépit de quelques constats faits par rapport aux différentes méthodes et techniques plus ou moins efficaces et qui ne sont qu'au stade d'expérimentation.

MOTS CLES

Conflit - Homme - Faune sauvage - Afrique - Aire protégée - périphérie - Réserve- Parc national.

Damas, KOUELY., 2006-2007. Conflit homme faune sauvage autour des aires protégées
d'Afrique. Synthèse bibliographique - Master agronomie et Agro Alimentaire - PARC. Cirad-Emvt
/ Montpellier SupAgro. 24 pages

5

SOMMAIRE

RESUME 4

MOTS CLES 4

SOMMAIRE 5

TABLE DES ILLUSTRATIONS 6

INTRODUCTION 7

PARTIE 1 : GENERALITES SUR LES AIRES PROTEGEES 8

1.1. Définition 8

1.2. Catégories et type d'aires protégées 8

1.3. Rôle et utilité de la faune sauvage 9

PARTIE 2 : LES CONFLITS 10

2.1. Généralités 10

2.2. Définition et différents aspects d'un conflit 10

2.3. Analyse 10

2.3.1. Typologie des Conflits 10

2.3.2. Conflit selon les ressources en cause 10

2.4. Causes et origine des conflits « Homme - Faune sauvage » 11

2.5. Etendue de dégâts et attaques par les animaux sauvages 11

PARTIE 3 : RESOLUTION DES CONFLITS HOMME-FAUNE 14

3.1. Prévention et atténuation des Conflits Homme-Faune sauvage 14

3.1.1. Plan d'aménagement d'une aire protégée 14

3.1.2. Méthodes traditionnelles 15

3.1.3. Refoulement, abattage administratif, bagage et clôtures 15

3.1.4. Les « bombes » au piment 16

3.1.5. Compensations par le développement de l'écotourisme 17

3.1.6. Négociations - cogestion - gestion participative 17

3.1.7. Actions de formation à la cohabitation avec la Faune sauvage 18

3.1.8. Etablissement de zones tampons (buffer zone) 18

3.1.8.1. Contexte 18

3.1.8.2. Définition 18

3.2. CONSTAT 20

CONCLUSION 21

BIBLIOGRAPHIE 22

Damas, KOUELY., 2006-2007. Conflit homme faune sauvage autour des aires protégées
d'Afrique. Synthèse bibliographique - Master agronomie et Agro Alimentaire - PARC. Cirad-Emvt
/ Montpellier SupAgro. 24 pages

6

TABLE DES ILLUSTRATIONS

Figures

Figure 1: Pourcentage d superficie des aires protégées par pays 8

Figure 2: grenier saccagé par des éléphants 12

Figure 3 : dégât des éléphants sur une rizière / village de Mloka /Tanzanie 12

Figure 4: Importance des pertes d'animaux domestiques par espèces et par cause 12

Figure 5 : Immobilisation d'un éléphant de forêt 15

Figure 6: fixation d'un collier radio- émetteur sur un éléphant de forêt 15

Figure 7 : Elephants challenging an electric fence.. 16

Figure 8 : Production de la bombe au piment 16

Figure 9 : Démonstration de la mise à feu de la « bombe » aux piment 16

Figue 10 : Zonage schématique d'une aire protégée 19

Tableaux

Tableau 1: Classement des Aires protégées 9

Tableau 2 : Incursions dans les cultures vivrières 13

Tableau 3 : Incursions dans les fruitiers 13

Tableau 4 : Part réelle des pertes agricoles causées par l'éléphant dans quelques 13

Damas, KOUELY., 2006-2007. Conflit homme faune sauvage autour des aires protégées
d'Afrique. Synthèse bibliographique - Master agronomie et Agro Alimentaire - PARC. Cirad-Emvt
/ Montpellier SupAgro. 24 pages

7

sommaire suivant






La Quadrature du Net