WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

l'impact de l'amélioration des conditions de travail sur le develloppement humain dans une entreprise

( Télécharger le fichier original )
par Mapaix MAPENZI M'KYOBA
Université de Kinshasa - Graduat 2007
Dans la categorie: Ressources humaines
  

précédent sommaire suivant

2. REVUE DE LA LITTERATURE

2. 1. Définition et importance des concepts de base

L'importance des enjeux économiques et humains justifie l'interet qu'a l'entreprise pour l'action à mener sur les conditions de travail et la sécuritéle calcul des couts sociaux -et notamment ceux liés à des mauvaives de vie et de travail.

L'actoin concernant les conditions de travail se developpe dans 3 dimensions:l'ergonomie,l'organisation du travail et la sécurité.

2.1.1.DEFINITION ET IMPORTANCE DE L'ERGONOMIE

Selon le dictionnaire LA ROUSSE,l'érgonomie est l'étude de l'adaptation du travail et des machines aux possibilités de l'homme.

l'érgonomie est l'étude multidisciplinaire du travail humain pour rémedier à l'inadaptation industrielle,limiter les atteintes à la santé physique ou mentale,réduire la fatigue professionnelle.

L'érgonomie est très importante parcequ'elle étudie le milieu du travail humain c'est à dire l'adaptation de l'environnement aux conditions de l'homme au travail:bruit,chaleur,hygyène,...

2.1.2.DEFINITION ET IMPORTANCE DE L'ORGANISATION DU TRAVAIL

Pour atteindre un objectif avec un groupe de personnes, l'entreprise doit répartir les différentes taches entre ces personnes, c'est à dire diviser le travail ou mieux organiser le travail. L'amélioration des conditions de travail ne saurait se limiter aux aspects environnementaux et physiques. le contenu du travail est un élément crucial.

C'est l'étude sur l'organisation du travail qui nous permet de connaître le contenu du travail.

En economie, le travail corréspond à une activité qui est rémunerée.le travail constitue un facteur de production.

L'élement le plus important dans le processus de production réside dans l'organisation du travail, c'est à dire la façon dont l'activité est répartie entre les differents salariés de l'entreprise.

2.1.3:DEFINITION ET IMPORTANCE DE LA SECURITE AU TRAVAIL

La sécurité en entreprise est devenue, avec la prise de conscience face aux risques,un domaine incontournable. Chaque activité de toute nature que ce soit engendre des risques plus ou moins prononcés pour l'homme, ses biens ou l'environnement qui l'entoure. Afin de réduire au minimum l'occurrence de ces risques,il est nécessaire d'étudier la sécurité au travail.

L'accroissement des accidents du travail entraînant des arrêts d'activités illustrent l'importance du problème et justifient celle de la réglementation y associée.

2.2. Typologie, caractéristiques et mesure des concepts de base

2.2.1 Typologie, caractéristiques et mesure de l'ergonomie

En Ergonomie, les grilles d'analyses sont élaborées pour établir un diagnostic des conditions d'ambiance physique de travail, les charges physiques et mentales.

A. Les conditions d'ambiance physique

Ce terme regroupe notamment:

v les conditions d'ambiance sonore:exposition au bruit, perception des signaux auditifs, possibilité d'avoir une conversation;

v les conditions d'ambiance thermique: exposition au froid, à la chaleur, aux courants d'air aux rayonnements thermiques,...;

v les conditions d'ambiance visuelle: possibilité de voir l'extérieur ou de voir la lumière naturelle, niveau d'éclairement au poste de travail;

v les conditions d'hygiène atmosphérique: qualité de l'air, présence de poussières, fumées, vapeurs et brouillards,...;

v vibrations;

v les rayonnements: exposition aux ondes, aux rayonnements radioactifs, aux infrarouges,...

v l'état du sol: présence de produits glissants, revêtements,...;

v l'état général de l'espace de travail: propreté, encombrement,...;

v l'électricité statique;

v les odeurs.

Les conditions d'ambiance physique de travail font l'objet d'une abondante réglementation. Des instruments de mesure ont été mis au point (sonomètres, décimètres, hydromètres, luxmètres,...). La quantification qui découle des mesures précédentes est utile et rassurante mais limitée. En effet, d'une part, certains facteurs d'ambiance ne peuvent être soumis à une appréciation qualitative (encombrement, odeurs), d'autre part, chacun des facteurs ne peut être évalué uniquement par une mesure objective qui omettrait la dimension psychologique. C'est à dire la façon dont les travailleurs vivent cette situation.

L'interprétation des résultats de mesures est délicate. On peut trouver des normes, mais elles doivent être manipulées avec prudence, car elles sont sujettes à variation.

L'évolution du niveau de vie déplace la limite considérée comme acceptable. On ne considère aujourd'hui comme atelier à 18 °C, ce qui n'était pas le cas dans le passé. Les jeunes ont plus d'exigences pour la qualité d'ambiance du travail. L'évolution des connaissances influe sur les limites acceptables.

B. La charge physique et la charge mentale

Dans l'exercice de son travail, l'opérateur peut ressentir une fatigue physique et mentale. Cette fatigue résulte de la charge physique ou mentale supportée par le travailleur.

Les efforts physiques requis sont de 2 facteurs:

ü d'une part, d'une posture plus ou moins facile à maintenir,

ü d'autre part, des efforts des divers muscles,pour effectuer des gestes.

La définition de la charge mentale est difficile, car l'activité de l'esprit est permanente. Il faut déterminer à partir de quel niveau, pour type d'activité, il y a charge ou surcharge. Il n'existe pas de méthodes de mesure directe ou indirecte de la charge mentale d'une façon globale et objective.

Compte ténu de la multiplicité des facteurs qui interviennent dans la notion de charge mentale, il est impossible de proposer un indice synthétique.

Le LEST (laboratoire d'économie et de sociologie de travail) retient pour l'élaboration de sa grille d'analyse 4 indicateurs de la charge mentale:contrainte mentale, complexité vitesse, attention, minutie.

C. Les grilles d'analyse de conditions de travail

Il existe des nombreuses grilles. Elles permettent de procéder à une analyse simple des conditions de travail sur poste ou dans un atelier. La grille LEST possède 75 critères regroupés en 16 éléments:

ü Environnement physique: 1.ambiance thermique; 2. bruit; 3.eclairage; 4. vibrations ;

ü Charge physique: 5. charge statique; 6. charge dynamique ;

ü Charge mentale: 7.contrainte de temps; 8.complexité-vitesse; 9. attention; 10. minuties ;

ü Aspects psychologiques: 11. initiative; 12. statut social; 13. communication, 14. coopération; 15. identification du produit ;

ü Temps de travail: 16. temps de travail.

précédent sommaire suivant