WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Déterminants des comportements sexuels à  risque d'infection aux IST/VIH/sida chez les adolescents au Niger


par Djibrilla MODIELI AMDOU
Université Yaoudé II SOA - Diplome d'Etudes Supérieures Spécialisées en Démographie DESSD 2008
Dans la categorie: Biologie et Médecine
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

II-2 Cadre conceptuel

Un cadre conceptuel est une représentation graphique qui résume une série de propositions concernant les déterminants d'un phénomène donné et leurs mécanismes causaux (Palloni, 1987).

II-2-1 Hypothèse générale

Le milieu socio-économique et le milieu socioculturel influencent directement ou indirectement les comportements sexuels des jeunes et des adolescents à travers leur exposition aux sources d'information et leurs connaissances sur le VIH/SIDA.

II-2-2 Schéma conceptuel

«  Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément ». Cette phrase introductive de Boileau (cité par Hubert GERARD) nous permet de situer la place du schéma conceptuel dans un travail de recherche en sciences sociales.

Figure2.1 : Schéma conceptuel d'explication des comportements sexuels à risque des jeunes et des adolescents de 15-24 ans.

Milieu socio-économique

Milieu socio-culturel

Exposition aux sources d'information

Connaissances des IST/VIH/SIDA

Comportements sexuels à risque

Selon ce schéma, les comportements sexuels des jeunes et des adolescents sont fonction des caractéristiques socioculturelles et économiques. Plus spécifiquement, le milieu socioculturel à travers l'ethnie, le milieu de socialisation, le milieu de résidence inculquent à l'individu les normes et valeurs culturelles en matière de sexualité. Ces modèles culturels représentent des facteurs considérables dans l'influence des comportements sexuels humains, et partant celui des adolescents. Dans le même temps, le milieu socio-économique, à travers la situation économique des parents offre aux adolescents l'opportunité de bénéficier d'un certain nombre d'avantages : instruction, exposition aux médias, suffisance des moyens pour satisfaire leurs besoins, etc. De même, il détermine le risque qu'ils courent d'échanger leurs faveurs sexuelles pour satisfaire leurs besoins lorsque les conditions de vie sont défavorables. De ces caractéristiques découlera la capacité de ces derniers à s'informer sur la sexualité, sur la connaissance du VIH/SIDA, sur les modes de prévention de cette maladie, et sur les conséquences de cette maladie. Ainsi, de ces connaissances découlera l'attitude des adolescents à l'égard de la sexualité et, partant du VIH/SIDA.

Le milieu socio-culturel et socio-économique déterminent directement ou indirectement le comportement sexuel des adolescents. Quant à l'influence indirecte, nous estimons qu'elle est le produit des connaissances relatives au VIH/SIDA.

II-2-3 Définition des concepts

II-2-3-1 Adolescence

Les critères utilisés par les différents auteurs pour définir l'adolescence sont variables, d'où la difficulté de limiter avec précision une période spécifique pour l'adolescence.

L'adolescence vient du latin "adolescere" qui signifie "grandir vers". L'adolescence est une période de maturation physique, émotionnelle, sociale et sexuelle rapide. L'adolescence est souvent définie comme une période de transition entre l'enfance et l'âge adulte. Toutes les cultures constatent et marquent cette transition entre l'enfance et l'âge adulte. La définition de ce concept varie beaucoup d'une société à une autre et/ou d'un chercheur à l'autre.

Selon le dictionnaire Larousse, l'adolescence est la période qui se situe entre l'enfance (aux environs de 12 ans) et l'adulte. Le dictionnaire médical de GARNIER*(*) la situerait entre l'enfance et la puberté plus précisément entre douze (12) et quinze (15) ans. Ces définitions bien que situant la période de l'adolescence ne nous donnent pas une image claire de ce que c'est qu'un adolescent.

La définition de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) par contre, fait état des aspects biologiques, sociaux, psychologiques inhérents qui marquent l'être humain. En effet, selon l'OMS l'adolescence se définit comme:

o La progression entre l'apparition de caractéristiques sexuelles secondaires (puberté) et la maturité sexuelle et génésique ;

o Le développement de mécanismes mentaux adultes et d'une identité d'adulte ;

o La transition entre une entière dépendance socioéconomique et une relative indépendance.

Contrairement aux précédentes, cette définition ne nous permet pas de délimiter la population adolescente.

Les Nations Unies (1987) (cité par Delaunay, 1994), d'un autre côté définissent l'adolescence comme "a state or process of growing up" (un état ou un processus de croissance) et comme "a period of life from puberty to maturity" (une période de la vie allant de la puberté à la maturité). L'adolescence est donc définie, en amont, comme débutant avec la puberté. En aval, elle s'achève par une certaine maturité sociale dont les limites varient selon les sociétés. Cette définition, tout comme celles qui précèdent, ne nous renseigne pas de façon précise sur les critères d'âge, à prendre en compte dans la définition de ce concept. A contrario, la définition proposée par Keats (cité par Kouton, 1992) va plus loin. Cet auteur distingue quatre étapes de l'adolescence:

§ l'éveil sexuel vers 12-15 ans ;

§ les premières relations sexuelles vers 14-17 ans ;

§ le rôle sexuel vers 16-19 ans ;

§ le choix d'un rôle déterminant dans la société vers 18-25 ans.

Cette définition met un accent particulier sur l'âge, variable clé en démographie et pour la plupart des phénomènes démographiques. S'agissant des adolescents, beaucoup de statistiques portent sur la tranche de 10 à 19 ans, tandis que d'autres portent sur la tranche de 15 à 24 ans. Ces bornes ne représentent dans aucun cas un début et une fin qui soient universellement reconnus sur le plan social ou sur le plan biologique.

Ces différentes définitions montrent d'une part, que l'adolescence est une notion très difficile à définir. D'autre part, que ce concept recouvre plusieurs dimensions (biologique, démographique, sociale, psychosociale, physiologique, juridique, économique, psychanalytique) qui permettent toutefois de l'appréhender (Evina, 1998). Par ailleurs, il ressort de toutes ces définitions mentionnées un élément commun : le début de l'adolescence coïncide avec l'âge de la puberté physiologique. La puberté indique donc le début biologique de l'adolescence. Mais disons tout de suite que l'adolescence n'est pas la puberté. Les deux phénomènes sont connexes. La puberté se définit comme l'ensemble des changements essentiellement biologiques et anatomiques qui aboutissent à la capacité de reproduction. Si toutefois, l'on se fait une idée du début de l'adolescence, cerner la fin de celle-ci est chose moins aisée, car les signes qui marquent son achèvement sont divers et mal définis.

Au regard donc de tout ce qui précède, nous définissons comme "adolescence" la période de transition physiologique et sociale débutant par la puberté, marquée par les transformations biologiques et anatomiques qui aboutissent à la capacité de reproduction et située dans la tranche d'âge 12 à 24 ans. Ainsi, nous considérons comme adolescent toute individu des sexes qui, au moment du passage des enquêteurs dans le ménage était âgée de 15 à 24 ans révolus dans la mesure où les données disponibles ne concernent que la tranche d'âge 15-24 ans.

II-2-3-2 Comportement sexuel à risque

Le comportement sexuel se rapporte à l'ensemble de conduites et pratiques en rapport avec le sexe. Les comportements sexuels à risque font référence ici à un ensemble d'actes sexuels qui ont la particularité de soumettre l'individu à un risque, celui de contracter les IST/VIH/SIDA par exemple. Trois dimensions des comportements sexuels à risque sont pris en compte dans ce travail : la précocité des premiers rapports sexuels, le multipartenariat sexuel et la non-utilisation du condom au dernier rapport sexuel.

II-2-3-3 Milieu socio-culturel

Ce concept renvoie au milieu ou à l'entité socioculturelle dans laquelle vit l'adolescent. Il se définit ici comme l'ensemble des caractéristiques et des conditions qui déterminent et modulent à des degrés divers les valeurs et normes propres aux groupes socio-culturels d'origine (Rwenge, 1999).

II-2-3-4 Milieu socioéconomique

Le milieu économique rend compte des conditions économiques dans lesquelles les jeunes et les adolescents. Ces derniers étant pour la plupart du temps encore dépendants de leurs parents.

II-2-3-5 Connaissances sur le VIH/SIDA

Elles renvoient aux informations acquises par les jeunes et les adolescents par rapport à l'existence du VIH/SIDA, ses modes de transmission et les moyens de prévention de cette maladie.

II-2-3-6 Exposition aux sources d'information

Au-delà de l'influence des pratiques culturelles, les comportements sexuels peuvent changer sous l'effet d'autres facteurs tels que les médias. Ainsi, à travers les moyens de communication, il est possible d'agir sur la connaissance, les représentations, et les comportements en matière de sexualité.

* * DSCN et CRD (1991), Fécondité des adolescentes en Côte d'ivoire.

précédent sommaire suivant