WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le processus de création dans le milieu du Cirque nouveau

( Télécharger le fichier original )
par Angélique Reculeau
Université Bordeaux 3 Michel de Montaigne - DUT carrières sociales 2011
  

précédent sommaire

Conclusion

Cette recherche a donc pu être menée à bien grâce aux différents entretiens réalisés. Bien qu'étant peu nombreux, ils ont permis néanmoins de découvrir et d'exploiter différents aspects du processus de création comme le propos, l'écriture, la contrainte, l'improvisation, le jeu ou encore la place du public. Une approche du processus de création au niveau psychanalytique a pu être étudiée elle aussi grâce aux enseignements reçus et par les différents ouvrages étudiés, bien que ces derniers étaient parfois assez compliqués à comprendre.

Le cirque nouveau est quant à lui difficilement définissable : il se compose de différents aspects d'une compagnie à l'autre, c'est pourquoi cette recherche ne peut être totalement complète.

On pourrait par ailleurs se demander si le processus de création est le même chez tous les artistes. Lors de l'analyse théorique effectuée, celle-ci s'appliquait à tous. Pour les peintres par exemple, concevoir une toile est très long et nécessite beaucoup de remises en question, de doutes et de modifications. Pour réaliser une performance dans la rue par exemple durant trente minutes, un artiste peut mettre un an à la préparer. Les étudiants ayant choisis la pratique culturelle Arts Plastiques se préparent depuis le début de l'année scolaire à la réalisation d'une performance dans les rues de Bordeaux. Cette dernière a nécessité beaucoup de temps de travail : réalisation de costume, choix du thème, conception du trajet effectué etc. Quant aux spectacles de danse ou de théâtre crées dans une compagnie, le travail de création est sensiblement le même que celui des artistes de cirque, tout cela faisant partie du monde du spectacle vivant. Cette recherche a donc pu montrer combien la création d'un spectacle ou d'un numéro est longue et périlleuse.

Il ne faut pas oublier tout le travail réalisé avec les diffuseurs, les organismes de subventions ainsi que la communication qui sont des points très importants afin que l'oeuvre soit diffusée à un public. Ce dernier doit lui aussi pouvoir être en capacité d'aller voir ce spectacle, l'animateur socio-culturel à dès lors, un rôle important à jouer car il va pouvoir permettre au public (grâce à différentes actions menées dans un centre d'animation culturelle, pôle culturel, association...) d'accéder à ces différentes créations artistiques.

Bibliographie

· ANZIEU Didier, Le Corps de l'oeuvre, Editions Gallimard, 1981, 377 p.

· CHALLET-HAAS, Jacqueline, « Tradition orale-transmission écrit », Arts de la Piste, Paris, HorsLesMurs, n°6, 3ème trimestre 1997.

· CORVIN Michel, Dictionnaire encyclopédique du théâtre,t. 1 et 2, In Extenso, Paris, Larousse, 1998, 2001.

· DUPRAC Francois, (dirigé par), L'art du psychanalyste, autour de l'oeuvre de Michel de M'Uzan,Editions Delachaux et Niestlé, 1998, Lausanne, 319 p.

· « Arts de la piste », revue trimestrielle numéro 37-38, mars 2006.

· GOUDARD Philippe, Le cirque, entre l'élan et la chute : une esthétique du risque, Editions Espaces 34, 2010, Montpellier, 189 p.

· GUILLAUMIN Jean, Symbolisation et processus de création, coll. « Inconscient et culture », Dunod, 1998, Paris, 216 p.

· JACOB Pascal, Le cirque : du théâtre équestre aux arts de la piste , coll. « Comprendre et reconnaître », Larousse, 2002, Paris, 263 p.

· LAPLANCHE J. et PONTALIS J.-B., Vocabulaire de la psychanalyse, Editions Quagrige-PUF, 1967, Paris, 523 p.

· WALLON Emmanuel, (dirigé par), Le cirque au risque de l'art, Actes Sud-papiers, 2002, Paris, 254 p.


· WINNICOTT Donald.W., Jeu et réalité,Editions Gallimard, Collection de l'inconscient, 1997, 212 p.

· WINNICOTT Donald.W., Conversations ordinaires, Editions Gallimard, Folio essais, 1988, 398 p.

Supports électroniques :

· DA SILVA Nilce, Winnicott et Vygostsk : un dialogue possible au moyen de la « créativité » sur le « jeu » dans la construction des savoirs individuels,8ème Biennale de l'éducation et de la formation, publié par l'INRP, disponible sur < http://www.inrp.fr/biennale/8biennale/contribut/longue/249.pdf> (consulté le 2 mai 2012)

· LEMIEUX Suzanne, Le processus de création chez les artistes francophones et anglophones de la région de Sudbury, actes de la 11ème journée Sciences et Savoirs dipsonible sur
< https://zone.biblio.laurentian.ca/dspace/bitstream/10219/86/1/lemieux.pdf> (consulté le 30 avril 2012).

· OLIVIER Emilie, le processus de création, disponible sur
< http://www.processusdecreation.uqam.ca/Page/Document/resume_livre_emilie_olivier.pd f>, (consulté le 25 avril 2012)

· WOLF Kati, Ecrire le cirque ? La Notation de Mouvement Benesh pour les arts du cirque [en ligne] In Memento #3 Quand le cirque rencontre la danse, Hors les Murs, octobre 2011, Paris, disponible sur
< http://www.horslesmurs.fr/IMG/pdf/memento3_cirqueetdanse.pdf> (consulté le 28 avril 2012).

· Vidéo « Le rêve d'Erica » réalisé par Sophie CADET, disponible sur

<http://ciebivouac.blogspot.fr/ >, (consulté le 28 avril 2012).

· - Comparaison entre cirque traditionnel et cirque contemporain, disponible sur < http://www2.ac-toulouse.fr/ia-eps-32/docs/Cirque/cirque%20trad%20cirque %20cont.pdf>, (consulté le 15 mars 2012)

Illustrations :

· Page : Rosaline et Emilien, avec l'aimable autorisation de Tom Lacoste, lors du spectacle « Morceaux Choisis #2 » le 13 avril 2012.

· Page : LEMIEUX Suzanne, « Modèle du processus » de création, Le processus de création chez les artistes francophones et anglophones de la région de Sudbury, actes de la 11ème journée Sciences et Savoirs dipsonible sur < https://zone.biblio.laurentian.ca/dspace/bitstream/10219/86/1/lemieux.pdf> (consulté le 30 avril 2012).

Liste des annexes

Annexe 1 : Cycle de recherche, mars 2012 Annexe 2 : Morceaux choisis #2

précédent sommaire