WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception et Developpement d'un logiciel de gestion commerciale

( Télécharger le fichier original )
par Mchangama Ismaila
ISIMM - Maitrise 2007
  

précédent sommaire suivant

5 La réalisation :

5.1 Introduction :

Arrivé à ce stade nous pouvons nous estimer heureux, il ne reste qu'à commencer à écrire notre code en se basant sur les résultats obtenus des chapitres précédents. Mais cela se fait en suivant des critères. On doit passer par plusieurs jalons pour avoir un produit de bonne qualité.

Ces techniques qu'on les appelle modèles de cycles de vie d'un logiciel sont bien expliquées par le génie logiciel. Ces modèles nous ont accompagnés du début du projet jusqu'à l'implémentation de celui-ci.

Ainsi dans ce chapitre on va essayer de donner un bref aperçu sur quelques modèles et choisir le modèle à adopter, présenter les résultats de notre travail et finir par une petite conclusion.

5.2 Modèles de cycles de vie d'un logiciel :

5.2.1 Modèle de cycle de vie en cascade

Le modèle de cycle de vie en cascade a été mis au point dès 1966, puis formalisé aux alentours de 1970. Dans ce modèle le principe est très simple : chaque phase se termine à une date précise par la production de certains documents ou logiciels. Les résultats sont définis sur la base des interactions entre étapes, ils sont soumis à une revue approfondie et on ne passe à la phase suivante que s'ils sont jugés satisfaisants. Le modèle original ne comportait pas de possibilité de retour en arrière. Celle-ci a été rajoutée ultérieurement sur la base qu'une étape ne remet en cause que l'étape précédente, ce qui est dans la pratique s'avère insuffisant. (Voir Figure 11)

5.2.2 Modèle de cycle de vie en V

Le modèle en V demeure actuellement le cycle de vie le plus connu et certainement le plus utilisé. Le principe de ce modèle est qu'avec toute décomposition doit être décrite la recomposition, et que toute description d'un composant doit être accompagnée de tests qui permettront de s'assurer qu'il correspond à sa description.

Ceci rend explicite la préparation des dernières phases (validation-vérification) par les premières (construction du logiciel), et permet ainsi d'éviter un écueil bien connu de la spécification du logiciel : énoncer une propriété qu'il est impossible de vérifier objectivement après la réalisation. (Voir Figure 12).

Figure 11. Modèle du cycle de vie en cascade

Figure 11. Modèle du cycle de vie en V

Figure 12. Modèle du cycle de vie en V

5.2.3 Modèle de cycle de vie en spirale

Proposé par B. Boehm en 1988, ce modèle est beaucoup plus général que le précédent. Il met l'accent sur l'activité d'analyse des risques : chaque cycle de la spirale se déroule en quatre phases :

· détermination, à partir des résultats des cycles précédents, ou de l'analyse préliminaire des besoins, des objectifs du cycle, des alternatives pour les atteindre et des contraintes.

· Analyse des risques, évaluation des alternatives et, éventuellement maquettage.

· Développement et vérification de la solution retenue, un modèle « classique » (Cascade ou en V) peut être utilisé ici ;

· Revue des résultats et vérification du cycle suivant.

L'analyse préliminaire est affinée au cours des premiers cycles. Le modèle utilise des maquettes exploratoires pour guider la phase de conception du cycle suivant. Le dernier cycle se termine par un processus de développement classique.

Figure 13. Modèle de cycle de vie en spirale

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie