WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception et Developpement d'un logiciel de gestion commerciale

( Télécharger le fichier original )
par Mchangama Ismaila
ISIMM - Maitrise 2007
  

précédent sommaire suivant

5.2.4 Modèle par incrément :

Dans les modèles précédents un logiciel est décomposé en composants développés séparément et intégrés à la fin du processus.

Dans les modèles par incrément, un seul ensemble de composants est développé à la fois : des incréments viennent s'intégrer à un noyau de logiciel développé au préalable. Chaque incrément est développé selon l'un des modèles précédents.

Les avantages de ce type de modèle sont les suivants :

· chaque développement est moins complexe.

· les intégrations sont progressives.

· il est ainsi possible de livrer et de mettre en service chaque incrément.

· il permet un meilleur lissage du temps et de l'effort de développement grâce à la possibilité de recouvrement (parallélisation) des différentes phases.

Les risques de ce type de modèle sont les suivants :

· Remettre en cause les incréments précédents ou pire le noyau.

· Ne pas pouvoir intégrer de nouveaux incréments.

Les noyaux, les incréments ainsi que leurs interactions doivent donc être spécifiés globalement, au début du projet. Les incréments doivent être aussi indépendants que possibles, fonctionnellement mais aussi sur le plan du calendrier du développement.

5.2.5 Modèle de prototypage :

Un prototype : Un modèle exécutable d'un système logiciel, qui souligne des aspects spécifiques

· Caractéristiques :

Un degré élevé de participation du client

Une représentation tangible des exigences du client

Très utile quand les exigences sont instables ou incertaines

· Avantages: participation du client :

Le client participe activement dans le développement du produit

Le client reçoit des résultats tangibles rapidement

Le produit résultant est plus facile à utiliser et à apprendre

· Applicabilité :

Pour des systèmes interactifs de petite et moyenne taille

Pour des parties de grands systèmes (par exemple l'interface utilisateur)

Pour des systèmes avec une vie courte

Figure 14. Modèle de prototypage

Il existe pas mal de modèles, mais ici on a essayé d'expliquer les plus connus et les plus utilisés actuellement. Le choix du modèle est à prendre au sérieux puisque il n'y a pas un modèle parfait et c'est difficile de se baser sur un seul modèle, n'empêche d'avoir un modèle de référence. Cependant, un ou plusieurs modèles peuvent bien s'adapter à un cas donné par rapport à d'autres. En ce qui concerne notre application, il s'agit d'un logiciel destiné à la vente donc on doit être en relations étroites avec le client. Il lui faut temps en temps des maquettes d'essai. Raison pour laquelle on a choisi le modèle de prototypage qui nous permet de présenter au client un prototype et l'améliorer jusqu'à avoir un produit fini satisfaisant. On peut faire ici des feed-back.

précédent sommaire suivant