WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Réflexions autour du projet de vie en EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes )

( Télécharger le fichier original )
par Catherine Nedelec Lissillour
Institut de formation des cadres de santé Montsouris (IFCS) / Créteil - cadre de santé/ master 1 management et santé 2010
  

sommaire suivant

Ecole Supérieure Montsouris

Université Paris Est Créteil/Val de

Marne

Diplôme de Cadre

de Santé

Réflexion autour

Du

Projet de vie

Catherine NEDELEC

2010-2011

DCS@10-11

Remerciements

Je tiens à remercier mon directeur de mémoire, Monsieur Jean-Michel Lancien, pour son soutien, sa disponibilité et son accompagnement bienveillant. Son aide m'a été très précieuse durant tout le parcours de ce travail.

Je remercie également mon ancien cadre de santé, Madame Annie Deslandes et mon ancien directeur, Monsieur Léo Kohon de m'avoir accordée leur confiance.

Je remercie toutes les personnes rencontrées ou croisées durant le temps de l'enquête.

Je remercie mes amis, plus spécialement Corinne et Cathy, pour leurs encouragements.

Enfin, je remercie ma famille, Aurore et Xavier mes enfants, Pierre-Yves mon mari de leur soutien, de leur compréhension et de leur présence.

Merci à vous tous.

Voici la lettre d'une personne âgée. Elle émane du concours de la Fédération Nationale de Gérontologie, qui encourage les personnes âgées à s'exprimer. Cette opération, âgée de 10 ans, s'intitule : « Lettre à... »

Vieillir longtemps

Non ! Assurément, ce n'est pas drôle de vieillir longtemps.

Autrefois, la vie était plus brève. Nous n'allons pas nous en plaindre.

De tels progrès ont été réalisés pour allonger cette vie mais, cela ne nous empêche pas d'évoquer le mauvais côté de la chose. Car maintenant, on ne peut plus rien dire, ni rien faire, sans se faire rabrouer. Par exemple, on ne peut plus prétendre qu'on est fatigué sans qu'on nous rétorque « qu'à notre âge », c'est normal et nous ne pouvons pas non plus affirmer qu'on est en pleine forme sans qu'on nous réponde que nous nous vantons.

On nous pousse souvent à nous occuper pour ne pas nous « encroûter » et si nous entreprenons quelque chose, on nous dira que : « ce n'est pas de notre âge ».

Alors que faire ?

Si nous nous trouvons dans un milieu de jeunes où les enfants braillent et cassent tout, des adultes avanceront : « qu'il faut bien qu'ils se défoulent ». Mais surtout, ne prétendez pas qu'à votre époque c'était beaucoup plus calme, on vous lancera alors des regards furibonds !

Donc, voyez-vous, ce n'est pas drôle de vieillir longtemps.

Ainsi, lorsque vous êtes invité, on vous réserve le fauteuil le plus confortable comme si vous ne pouviez pas poser vos fesses sur un siège ordinaire. Et si un invité apprend votre grand âge, il prétendra que vous ne le paraissez pas ! Mais ne donnez pas votre nombre d'années de retraite car on vous fera sentir que vous coûtez bien cher à la société.

Si, à un STOP, vous tardez à démarrer, on vous lancera : « Alors papy, on fait la sieste ».

Il faut reconnaître que tout cela n'est pas méchant. Les autres se rendent bien compte de votre position et perçoivent bien leur avenir avec une certaine angoisse. Ils verront que lorsqu'ils oublieront quelque chose, ils se rendront compte qu'ils perdent la mémoire.

Mais de toute façon, nous devons nous dire que nous avons le choix entre vivre avec ce temps ou le laisser vivre sans nous, alors.

Nous devons supporter les éléments extérieurs qui ne nous plaisent guère car, le plus important, c'est la vie.

sommaire suivant