WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les politiques française et camerounaise face au défi de la mondialisation. Une analyse comparée de la période 2007-2010

( Télécharger le fichier original )
par Dieudonné TONGA
ENA/Paris-Dauphine - Master en Affaires Publiques 2011
  

précédent sommaire

B - Une solution plus politique que fiscale ............................................................. 84

1) Une création sur fond de querelles de leadership sous-régional ............................. 84

2) Le nécessaire rapprochement des deux places financières ................................... 85

Section 2 : Non pertinence et inefficacité des solutions françaises de sédentarisation des grosses
fortunes et de soutien à la consommation et à l'emploi ................................................ 86

§ 1 -- Le « bouclier fiscal » ou le refus d'une réforme fiscale globale .............................. 86

A - Un dispositif de contournement de l'ISF plus que de solution au problème de la taxation du patrimoine et du revenu .................................................................................... 87

1) Le bouclier fiscal a été institué pour atténuer les effets de l'ISF ............................ 87

2) Le bouclier fiscal s'est révélé inefficace et inadapté .......................................... 87

B - Une solution nécessitant une réforme globale et cohérente ...................................... 88

1) Se positionner clairement par rapport à l'ISF .................................................. 89

2) Réformer l'imposition du revenu et des bénéfices ............................................. 90

§ 2 -- La baisse ciblée de la TVA dans la restauration : un impact limité pour un coût élevé ... 91

A - Le constat d'un faible impact sur les prix et sur l'emploi ........................................ 92

1) Une baisse des prix rendue difficile par le comportement de marge des entreprises ..... 92

2) Un impact peu significatif sur l'emploi pour un coüt élevé .................................. 92

B - La nécessaire réorientation de la mesure vers plus d'efficacité ou moins de coüt ............ 93 CONCLUSION GENERALE ............................................................................. 95 BIBLIOGRAPHIE .......................................................................................... 97

précédent sommaire







Rassembler les contraires c est creer l harmonie