WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mécanisme interne de gouvernance:effets et interactions sur la performance financière des entreprises au Cameroun


par Wulli Faustin Djoufouet
Dschang - Master 2 0000
  

sommaire suivant

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

CHAPITRE I : INTRODUCTION

GENERALE

I.1 CONTEXTE DE L'ETUDE

Au cours de ces dernières années, le débat sur la gouvernance d'entreprise et de son effet sur la performance des entreprises a permis d'attirer une attention particulière sur le sujet, en partie à cause des scandales financiers comme Enron, Woldcom, Pamalat et Hollinger, aux États-Unis, en Europe et au Canada respectivement (Charreaux, 1997). La recherche académique a également mis en lumière que les pratiques contraires à l'éthique de l'information financière, telles que le retraitement des états financiers frauduleux qui sont souvent associées à la mauvaise gouvernance (Beasley, 1996 ; Cohen et al., 2004; Farber 2005). Pour atténuer ces scandales, diverses réformes et normes ont été élaborées non seulement au niveau des pays, mais aussi au niveau international tel que la loi de Sarbanes-Oxley aux États-Unis, le code combiné au Royaume-Uni, la loi de sécurité financière en France et l'Organisation pour la Coopération et le Développement Economique (OCDE).

De même, une autre chose qui explique l'intérêt récent et croissant des recherches sur les mécanismes de gouvernance et leurs effets sur la performance est que le Cameroun connaît depuis un certain temps à une récurrence des fermetures des entreprises. Selon Kengne D. (2011) les facteurs ayant entraîné la faillite de COFINEST (Compagnie Financière de l'Estuaire) sont les suivants : non fonctionnement des organes de gouvernance, concentration du pouvoir entre les mains du directeur général, pas de politique de gestion de ressources humaines, un système d'informations de gestion présentant d'insuffisances significatives, une croissance non maîtrisée des agences, entretien des opérations avec l'extérieur, un système de contrôle interne défaillant, des crédits sans garanties etc. Ce cas n'est pas spécifique à COFINEST, la vingtaine des EMF ayant fermé entre 2002 et 2010 ont été confrontés pour la plupart à ces mêmes maux. Ceci nous amène à nous interroger sur la réelle efficacité de ces mécanismes dans nos entreprises camerounaises.

La question de gouvernance demeure plus que jamais un problème crucial dans l'entreprise au sein de laquelle la superposition (naturellement existante) des intérêts

 
 

1

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

des dirigeants et des actionnaires qui pourrait conduire à un enracinement des dirigeants dont on ignore la perspective, notamment en termes de son impact sur la rentabilité (Ndongo, 2013). En effet, la fraction importante de capital détenue par l'actionnaire majoritaire (ou par la famille au sens large) peut être un instrument d'enracinement1 ou de maintien du dirigeant à son niveau de pouvoir. L'entreprise familiale serait donc le terrain de prédilection de l'enracinement et la question ambigüe qui peut se poser est de savoir, si cela se traduira par un effet positif sur la performance (Castanias, Helfat, 1991) ou plutôt, par une incidence négatif (Shleifer, Vishny, 1989).

Le terme « corporate governance» est relativement nouveau aussi bien dans les débats publics qu'académiques bien que les problèmes qu'il examine remontent loin dans l'histoire, et même avant l'époque de Berle et Means (1932). Ce courant de recherche est l'héritier de nombreuses études qui portent sur la séparation entre la propriété et le contrôle au sein de l'entreprise et il se base sur l'existence de conflits entre dirigeants et actionnaires. En effet, les managers ont généralement des objectifs et des horizons temporels différents de ceux des actionnaires et disposent de l'accès privilégié à l'information qu'ils peuvent mettre à profit en orientant la gestion de l'entreprise vers la réalisation de leur objectif personnel (Charreaux, 1991). Selon cette perspective classique d'agence (la séparation entre propriété/décision entraîne un conflit), les mécanismes de contrôle sont des moyens par lesquels les dirigeants sont disciplinés vers l'agissement dans l'intérêt des propriétaires. Ces mécanismes peuvent être externes ou internes. Cependant, il existe une grande variété de mécanismes internes de la gouvernance d'entreprise. Elle peut être subdivisée en deux sous mécanismes (Fodilet al., 2007) : la structure de propriété et le conseil d'administration. La structure de propriété peut être décomposée en deux à savoir la concentration de la propriété et la propriété managériale. Nous supposons que cette structure de propriété et ces caractéristiques disciplinaires du conseil d'administration peuvent interagir soit pour créer plus de valeur pour les actionnaires ou non. C'est dans cette optique que nous donnons une attention particulière à l'effet des interactions de ces mécanismes sur la performance de l'entreprise.

Cependant, plusieurs auteurs se sont investis à donner une définition au concept de gouvernance d'entreprise. Selon Schleifer et Vishny (1997) la gouvernance d'entreprise peut

1 Pour mieux assoir notre travail il sera question pour nous de développer à côté des autres théories, la théorie d'enracinement plus précisément la version de Castanias et Helfat (1991) ; Charreaux (1996) et bien autres encore

 
 

2

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

être définie comme étant « un système par lequel le retour sur investissement pour les financiers des sociétés est protégé ». Cette protection est nécessaire pour défendre les investisseurs dont les actionnaires minoritaires contre les risques d'utilisation abusive par les dirigeants d'entreprise des fonds mis à la disposition de l'entreprise. Pour Charreaux (1997), la gouvernance d'entreprise peut être définie comme étant « l'ensemble des mécanismes qui limitent efficacement les pouvoirs d'influence et les décisions de leadership qui, autrement, contrôlent leur propre comportement et définissent leur espace discrétionnaire ». Pour cette raison donc, le concept de gouvernance d'entreprise, basée sur la volonté de transparence, permet d'abord une meilleure gestion et la réconciliation des intérêts éventuellement divergents au sein de l'entreprise. La performance est entendue dans la majorité de ces études comme le « return on equity », les ratios de marge, la croissance des cibles et de leur chiffre d'affaires et la rentabilité économique. Selon les principes de gouvernement d'entreprise de l'OCDE mise au point à Paris en 1998, la gouvernance d'entreprise est le système par lequel les entreprises sont dirigées et contrôlées, la répartition des droits et des responsabilités entre les différents membres de l'entreprise, tels que le conseil d'administration, les gestionnaires, les actionnaires et les autres parties prenantes. La gouvernance d'entreprise repose sur la promotion de l'équité, de la transparence et de l'imputabilité de l'entreprise. La gouvernance d'entreprise désigne l'ensemble des systèmes de contrôle internes et externes qui permettent de réduire les conflits d'intérêts entre les dirigeants et les actionnaires résultant de la séparation de la propriété et du contrôle. La gouvernance d'entreprise est également une relation entre les parties prenantes, qui est utilisée afin de déterminer et de contrôler l'orientation stratégique et la performance des organisations.

Comme tout choix, le recours à ces mécanismes de gouvernance n'est pas sans coût pour l'entreprise. Plusieurs études ont montré qu'il existe des interactions entre ces mécanismes de gouvernance. Il est donc intéressant d'étudier l'effet de leurs interactions sur la performance des entreprises. Cependant, selon Fodil et al. (2007), compte tenu du fait qu'une entreprise peut utiliser d'autres mécanismes différents, il pourrait ne pas exister une relation directe entre certains mécanismes de gouvernance et la performance de l'entreprise. Dans cette optique, il sera judicieux d'analyser un système de gouvernance dans une perspective globale intégrant les différents mécanismes de gouvernance interne et ne pas se limiter à l'évaluation de l'efficacité d'un mécanisme isolé. Par conséquent, la défaillance d'un mécanisme d'équilibrage peut être substituée par l'action d'un autre mécanisme.

 
 

3

Thèse rédigée et soutenue par : Djoufouet Wulli Faustin Option : Finance

 
 

MECANISMES INTERNES DE GOUVERNANCE : EFFET ET INTERACTIONS SUR LA
PERFORMANCE FINANCIERE DES ENTREPRISES AU CAMEROUN.

La plus-value qu'apportera ce travail est que très peu d'études se sont intéressées à explorer les interactions entre les mécanismes internes de gouvernance et de leur effet sur la performance des entreprises (Fodil et al., 2007). Ainsi, étant donne la grande importance des mécanismes de gouvernance interne qui existent au sein de l'entreprise, l'objectif de ce travail de recherche est d'examiner la conséquence des interactions entre ces mécanismes internes de

gouvernance sur la performance financière de l'entreprise. Cependant, dans le contexte
camerounais, les études portant sur les mécanismes interne de gouvernance des entreprises, de leurs effet et leurs interactions sur la performance sont à notre connaissance peu. De plus, il devient alors intéressant de vérifier l'existence des effets de substituabilité entre les mécanismes de gouvernance ce qui permettra aux entreprises d'éviter la duplication de contrôle et donc d'augmenter la richesse des actionnaires. Il nous convient donc à partir des constats fait sur les travaux des auteurs ci-haut, de mener notre recherche sur les mécanismes de gouvernance interne. Ainsi, notre sujet de recherche s'intitule : Mécanismes internes de gouvernance : effet et interactions sur la performance financière des entreprises au Cameroun.

sommaire suivant