WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre en Afrique Centrale: Etude du phénomène et analyse critique des mécanismes de contrôle de ces armes

( Télécharger le fichier original )
par Kisito Marie OWONA ALIMA
Université de Yaoundé 2 - Master en stratégie, défense, sécurité et gestion des conflits et catastrophes 2007
  

sommaire suivant

SOMMAIRE

AVANT-PROPOS XIII

INTRODUCTION GENERALE 14

PREMIERE PARTIE : ETUDE DU PHENOMENE 21

CHAPITRE 1ER : LES CARACTERISTIQUES ET LES FACTEURS DE PROLIFERATION ET DE CIRCULATION ILLICITES DES ARMES LEGERES ET DE PETIT CALIBRE EN AFRIQUE CENTRALE 22

CHAPITRE 2 : LES PROCESSUS DE PRODUCTION ET LES MODES D'ACQUISITION ILLICITES 33

CHAPITRE 3 : LES CONSEQUENCES DE LA PROLIFERATION ET DE LA CIRCULATION ILLICITES DES ALPC DANS LA SOUS-REGION 45

DEUXIEME PARTIE : LES MECANISMES DE CONTROLE DES ALPC 56

CHAPITRE 4: PRESENTATION DES MECANISMES DE CONTROLE DES ALPC 57

CHAPITRE 5 : APPRECIATION DES MECANISMES DE CONTROLE 69

CONCLUSION 79

DEDICACE

A

Mon père, le regretté ALIMA Etienne ;

Mon grand frère, le regretté OWONA Dieudonné ;

Mon petit frère, le regretté OTTOU ALIMA Casimir ;

Mes enfants, BILE OWONA Cathérine Thérèse et ELOUNDOU OWONA Benjamin Stéphane.

REMERCIEMENTS

A monsieur le ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense, Rémy ZE MEKA, pour avoir autorisé le déroulement de ce stage académique ;

Au général de division, René Claude MEKA, chef d'état major des armées, pour avoir diligenté le dossier de mise en stage ;

Au général de brigade, Esaie NGAMBOU, commandant le CSID, pour son accueil chaleureux ;

Au colonel Brunot MIGNOT, directeur de l'enseignement du CSID, pour ses bons conseils ;

Au lieutenant-colonel MVOM Jacques Didier Lavenir, chargé de l'enseignement au CSID, pour la qualité de son encadrement et ses conseils constructifs pour rendre ce travail acceptable ;

Au lieutenant-colonel MBALLA MBATSOGO Jean Louis, chargé d'études à l'Etat Major de l'armée de l'air/MINDEF, pour ses idées constructives ;

Au commandant ONANA MBARGA Oscar, Chef de service de la documentation du CSID, pour avoir mis à notre disposition la documentation nécessaire afin que nous puissions mener à bien ce travail ;

A tout le personnel du CSID, d'une manière générale, pour leur franche collaboration ;

Au docteur Michel KOUNOU, Chargé de Cours à l'université de Yaoundé II, pour sa disponibilité à superviser ce travail ;

A mes frères bien aimés, l'abbé Raphaël ONDIGI, NGANDI BINDZI Maurice, pour leur soutien multiforme ;

A ma belle-mère, madame NJOMBWE Catherine épouse BOYOMO, pour son appui matériel ;

A ma mère, OKOA Madeleine, pour sa prière ;

Enfin, et de manière tout à fait spéciale, mes remerciements à mon épouse, OWONA Elisabeth, pour avoir créé des conditions particulièrement favorables afin que ce travail puisse aboutir.

sommaire suivant