WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Les stratégies marketing de l'office national du tourisme pour valoriser le tourisme en République Démocratique du Congo


par Dieudonné AMISI ALI
Institut supérieur de commerce - graduat en sciences commerciales 2008
Dans la categorie: Commerce et Marketing
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

2.3. Différents types du tourisme

a) Le tourisme d'affaires :

La raison principale du tourisme d'affaires peut être la profession, la réunion, le congrès, les conférences, la foire, etc. « Le visiteur réalise le voyage touristique pour les besoins de sa profession ou de l'activité économique de l'unité de production pour laquelle il travaille ; de plus, la décision de faire le voyage et son financement relèvent souvent de quelqu'un d'autre que la personne en déplacement pour affaires ».

Nous avons aussi dans cette catégorie : les séminaires, colloques, les conventions, ces manifestations rassemblent un nombre important de personnes et supposent donc une mobilisation de moyens. Dans la mesure où la personne de l'entreprise doit, à ces occasions, se sentir valorisé.

Le tourisme d'affaires contribue aussi au remplissage des hôtels en période creuse ; en outre, sa moindre activité a lieu lorsque les touristes d'agrément se délacent massivement. « La clientèle d'affaires demande souvent des prestations complémentaires, génératrices de marges. Le client consommera, outre l'hôtellerie, des services divers : restauration, bar, téléphone, location de voiture, etc.. Dans le cadre de séminaire, congrès, la demande de l'entreprise concernera aussi bien l'hébergement que la restauration (cocktail, pause, etc.) ».

b) Le tourisme de cure, de santé ou thermal :

Le tourisme de cure, de santé ou thermal tient essentiellement aux raisons de santé. Le thermalisme, c'est-à-dire l'exploitation et l'utilisation des eaux thermales à des fins émotifs est l'une des formes de tourisme de cure.

Dans le tourisme de cure, nous parlons surtout de « traitement médical en dehors de l'environnement habituel. Dans la pratique, il s'agit surtout des séjours dans les stations thermales, les cliniques, les centres de santé et de mise en forme, de la thalassothérapie et d'autres traitements et cures ». La santé peut constituer le thème dominant d'un séjour touristique et donner lieu, dans certains cas, à des formules fortes originales.

c) Le tourisme culturel :

Le tourisme culturel est motivé par des raisons de recherches scientifiques, par des conceptions religieuses ou par des besoins culturels. « Le tourisme culturel recouvre de multiples domaines qui peuvent être intégrés dans des séjours touristiques :

1. La littérature : le Tour Opérateur lire et partir propose, à l'occasion d'un circuit, de découvrir un auteur, à travers les sites qu'il a fréquentés.

2. La civilisation : l'art et la vie offert sur une base culturelle, clairement affirmé, de découvrir e pays visité sous l'angle de la civilisation dans une perspective historique.

3. La musique : principalement le métier d'artisanat. Dès la fin des années 60, certains séjours prévoyaient l'initiation à des domaines spécifiques intéressant une minorité de personnes dort motivées : peinture sur soie, broderie, etc.».

Après avoir parlé du premier déterminant (types du tourisme) qui est la raison fondamentale du déplacement, nous allons maintenant développer le second qui est la destination, la nationalité ou l'origine.

2.3.1 la destination, la nationalité ou l'origine du touriste

Dans cette catégorie, on distingue quatre sortes du tourisme, qui sont : le tourisme international, le tourisme international, le tourisme intérieur et le tourisme national.

d) Le tourisme international :

Le tourisme international a toujours soulevé un grand intérêt et les raisons économiques n'en sont pas les moindres. « Cette forme de tourisme joue un rôle important dans le courant de tourisme et le flux monétaire entre les nations. En 1984, le total des recettes au titre du tourisme international était estimé à 336 milliards de dollars des Etats-Unis ». Le tourisme international franchit les limites des frontières nationales et comprend le tourisme émetteur et le tourisme récepteur.

1. Le tourisme émetteur : « le tourisme émetteur concerne les résidents d'un état donné voyageant (comme visiteurs) dans un pays autre que le leur.

2. Le tourisme récepteur : le tourisme récepteur concerne les non-résidents voyageant (comme visiteurs) dans une zone donnée.

e) Le tourisme interne :

Le tourisme interne concerne les résidents de la zone donnée voyageant (comme visiteurs) uniquement à l'intérieur de cette zone.

f) Le tourisme national :

Le tourisme national regroupe le tourisme interne et le tourisme émetteur.

g) Le tourisme intérieur :

Le tourisme intérieur constitue l'ensemble des activités touristiques liées au déplacement pour un séjour touristique des résidents nationaux et étrangers à l'intérieur d'un pays donné.

h) Ecotourisme :

Tout tourisme pratiqué par les amateurs de la nature, et consistant à voyager dans des zones naturelles conservées relativement intactes dans le but d'étudier, d'admirer et de jouir du paysage, de la flore et de la faune sauvage, ainsi que de tout élément à caractère culturel y existant(13(*)).

* 13 Tensiewhelan, L'écotourisme Gérer l'environnement, éd. Paris, p.6.

précédent sommaire suivant