WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Mise en place d'une politique de maintenance sur les équipements périphériques entrant dans le processus de production (groupe électrogène, groupe de froid et système de production et de conditionnement de l'air comprimé) en vue de l'optimisation de leur disponibilité: cas de SOCIPEC

( Télécharger le fichier original )
par Francis TAMWO
Institut universitaire Fotso Victor de Bandjoun - Licence maintenance industrielle et productique 2011
Dans la categorie: Sciences
  

précédent sommaire suivant

Soutenons La Quadrature du Net !

CAHIER DE CHARGES DU PROJET

Projet de fin d'études 2011

 

INTRODUCTION

La maintenance industrielle, qui a pour vocation d'assurer le bon fonctionnement des outils de production, est une fonction stratégique dans les entreprises. Intimement liée à l'incessant développement technologique, à l'apparition de nouveaux modes de gestion, à la nécessité de réduire les coûts de production, elle est en constante évolution. Elle n'a plus aujourd'hui comme seul objectif de réparer l'outil de travail mais aussi de prévoir et éviter les dysfonctionnements. Ainsi la recherche des performances des systèmes de production devenus complexes mène la fonction maintenance à être responsable de la garantie de la disponibilité de tels système. Cette garantie doit être assurée dans des conditions financières optimales. En effet la concurrence est devenue de plus en plus rude voire farouche, toutes les entreprises sont tenues à appliquer la maintenance grâce aux objectifs qu'elle présente :

- Assurer la production prévue ;

- Maintenir le niveau de la qualité du produit fabriqué ;

- Respecter les délais ;

- Respecter les objectifs humains : conditions de travail et de sécurité ;

- Préserver l'environnement.

Dans ce contexte, l'élaboration d'un plan de maintenance s'impose pour atteindre les objectifs prescrits avec des coûts optimaux. Cette politique de maintenance exige la maîtrise et l'optimisation des processus et des activités de production.

Le département production de la SOCIPEC a bien compris cette politique. En effet, avant de proposer l'élaboration d'un plan de maintenance, il a été question de faire une mise à jour des fiches techniques de chaque machine. Comme l'outil de production comporte plusieurs processus et activités, on ne peut pas leurs réserver tous la même attention. Il convient donc d'identifier ceux qui sont critique sur lesquels il faut agir en priorité. C'est ainsi que cette priorité a été réservée aux équipements périphériques à savoir : le groupe électrogène, le groupe de froid et le système de production et de conditionnement de l'air comprimé. Dans ce projet de fin d'études, nous proposons une méthode d'élaboration d'un plan de maintenance basée sur la théorie de la fiabilité et une analyse typiquement AMDEC.

Ainsi, notre travail sera divisé en sept chapitres et reparti comme suit :

- Les Chapitres I et II traiterons de la connaissance sur l'entreprise;

- Le Chapitre III traitera des Généralités sur la maintenance ;

- Les Chapitres IV, V et VI traiterons de l'Etude et la maintenance du système de production et de conditionnement de l'air comprimé, du groupe électrogène et du groupe de froid;

- et le dernier traitera des perspectives et suggestions.

Projet de fin d'études 2011

 

précédent sommaire suivant

Soutenons La Quadrature du Net !





Soutenons La Quadrature du Net !