WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

la souveraineté des Etats en droit international public à  l'orée de ce troisième millénaire

( Télécharger le fichier original )
par Christian TSHIBANDA MULUNDA
Université de Kinshasa RDC - Licence en droit 2008
  

sommaire suivant

EPIGRAPHE

« L'ingérence est par nature inégalitaire, impliquant quelqu'un qui fait l'objet de l'ingérence. L'ingérence ne peut qu'être suspecte dans un monde organisé autour de l'égalité souveraine d'Etats, fondamentalement inégaux dans les faits »

Philippe MOREAU DESFARGES

« Pour une souveraineté réaliste, il est possible d'édifier une ingérence démocratique, égalitaire selon laquelle réciprocité y a »

A VOUS, à TOI, à NOUS,

Je dédie ce travail

REMERCIEMENTS

Le terme de notre cursus universitaire est certes, sanctionné par la rédaction d'un travail scientifique digne de ce nom désigné sous le pseudonyme de mémoire de licence. Quoique modeste, ce travail est de loin le reflet de l'oeuvre d'une seule et unique intelligentsia, nombreux sont ceux qui y ont apporté une pierre aux fins de son érection. Clore ce travail et le présenter aux lecteurs sans la moindre gratitude préalable envers tout celui qui a contribué à son édification relève du vice de l'iniquité de notre part.

De prime abord, nos remerciements sont tournés vers le Professeur Greg BASUE BABU KAZADI qui, nonobstant ses moult occupations, a bien voulu édulcorer cette oeuvre afin de lui donner sa saveur d'essence.

Nous ne pouvons nous passer des orientations scientifiques à titre d'appoint tant sur le plan de la forme que celui du fond en vue de l'édification de ce mémoire. Que Prince KALUME BEYA y trouve ici notre sentiment de profonde gratitude.

Pour toutes leurs abnégations tant morales et spirituelles que matérielles et financières, ainsi que pour leur amour envers notre modeste personne, notre reconnaissance déférente est adressée à nos très chers père et mère Arthur TSHIBANDA M'BWEBWA et Annie NKONGOLO TSHILOMBA.

Ils ont toujours été pour nous un pilier de réconfort spirituel et moral, témoignant leur amour pour notre personne, nos remerciements sont aussi tournés vers mes tendrement aimés frère et soeurs Inès MASENGU, Nigra KAPINGA, Franck TSHIBANDA, Murielle NGALULA, Nadine KAPINGA et Ketsia MUJINGA.

Leur soutien d'appoint nous a été d'une importance considérable au moment où nous nous y attendions le plus. Il serait ingrat de notre part de ne point remercier les TSHISUMPAS.

Toujours émaillés par une prédilection pour notre petit savoir scientifique, celle de son essor, son épanouissement et sa maturité. En outre les débats, des discussions et réflexions scientifiques en leur compagnie ont fait germer en nous la critique scientifique analytique. Nous jetons notre dévolu particulièrement sur Blandine KANGITE, Ferréol ONAKOY, Josué KABWITA, Stone KABASELE, Léonnabel MUKANDA, Jean-Pierre MULUMBA, Lionel ODINGA, Armand LOKEKA, Gilbert MUYANGAYANGA, Liza GENGBA, Sisi NGIMBI, Francis KAZADI, Patrick KAISA et tous les "Cassationnistes".

Que tous ceux qui de loin ou de près ont contribué à l'accomplissement de cette oeuvre sous quelque dimension que ce soit, trouvent ici notre profonde gratitude.

sommaire suivant