WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Intelligence economique et stratégie d'entreprise


par Pierrick MILANDOU
Montpellier Business School - Master Marketing 2014
  

précédent sommaire suivant

3e Partie : Création d'un système de veille et d'intelligence économique

Dans cette troisième et dernière partie, nous allons tenter de mettre en place un système de veille informationnelle et d'intelligence économique. Nous essaierons d'identifier certains points d'amélioration par rapport au système d'intelligence économique qui existe déjà chez Thales Helicopter Avionics.

A) La question de la sous-traitance

Premièrement, il convient de se demander si l'on souhaite réaliser nous même la veille informationnelle ou si l'on souhaite sous-traiter cette partie du processus. A mon sens, il vaut mieux réaliser cette veille informationnelle en interne, plutôt que d'engager un sous-traitant. En effet, les personnes connaissant le mieux les besoins de l'entreprise sont ses acteurs internes, donc les dirigeants et les employés. Confier sa veille informationnelle à un sous-traitant peut également signifier d'accepter de dévoiler ses forces et faiblesses à des acteurs extérieurs. Aussi, la veille doit être orientée dans le sens de la stratégie mise en place par l'entreprise. Malgré les clauses de confidentialité qui peuvent exister entre deux parties, une fois que des informations confidentielles sont divulguées, seule la contrepartie engagée va payer des pénalités, mais la concurrence pourra en profiter librement. Confier sa veille informationnelle à un acteur externe reviendrait à dévoiler ses lignes directrices, ce qui peut se révéler dangereux. Ensuite, cela concerne la simple sécurité informatique de l'information. Sécuriser ses informations dans un réseau interne est plus simple que de confier ses informations à un acteur dont on ne sait a priori rien sur sa sécurité informatique. Cependant, le point positif dans l'accompagnement d'un sous-traitant réside dans le fait que les acteurs internes à l'entreprise peuvent avoir du mal à exprimer clairement leurs besoins quand il s'agit de la veille informationnelle et l'intelligence économique. Un acteur extérieur peut aider à exprimer les besoins latents et parfois même en faire émerger des nouveaux, étant donné son point de vue neuf.

B) Les objectifs de la veille et de l'intelligence économique pour Thales Helicopter Avionics 

Nous devrions tout d'abord définir les objectifs de l'intelligence économique pour Thales Helicopter Avionics. Comme nous l'avons expliqué, le but de l'intelligence économique est de déterminer les cadences de production futures des hélicoptères, jusqu'en 2030.

Il convient ensuite de définir les besoins qui doivent être remplis. Pour ce faire, il convient de réaliser une enquête auprès de l'équipe pour laquelle les informations vont être récoltées, analysées et diffusées. Cette enquête a déjà été menée l'an dernier pour définir les besoins des collaborateurs de la Business Line en terme d'informations. Etant donné que je réalise la veille informationnelle, et que je participe activement à l'intelligence économique, j'ai souvent l'occasion de recueillir les besoins des collaborateurs.La direction technique a d'avantage besoin d'informations qui concernent les technologies utilisées pour concevoir ou fabriquer de nouveaux produits. Leurs besoins englobent également les capacités physiques et techniques des produits déjà en place sur le marché, mais qui ont été améliorés, et des nouveaux produits. Ceci afin de rester compétitif sur les capacités des nouveaux produits ainsi que de demeurer au fait des besoins clients. D'autres services comme le Business Development ont besoin d'informations d'avantage sur un niveau « Business » que purement technique. En effet, la stratégie est à l'affut de toutes les informations qui ouvrent des opportunités futures de business, dans le but de mettre le département « Business Development » sur la bonne voie, et qu'il puisse faire des affaires seul par la suite.C'est dans l'optique de repérer des marchés porteurs que l'on confié la responsabilité de l'intelligence économique au département stratégie. Puis il convient de définir les marchés intéressants pour Thales Helicopter Avionics, afin d'être particulièrement attentif aux événements qui pourraient arriver sur ces marchés porteurs. Bien évidemment, il faut également surveiller l'ensemble des mouvements de la concurrence, mais surtout des clients et des prospects.

précédent sommaire suivant