WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Tourisme en affaires, marketing et développement territorial


par Manon Lesage
Université de Nice Sophia-Antipolis - Master 1 Information-Communication 2013
  

précédent sommaire suivant

PARTIE 1 - Du développement territorial au marketing

territorial

Afin de contextualiser notre problématique, il est essentiel de définir les termes de développement territorial, de marketing territorial et de tourisme d'affaires. Nous allons voir que l'attractivité est un aspect fondamental du développement du territoire, elle est également le pilier de la stratégie de marketing territorial. Nous constaterons que la notion de marketing territorial est complexe et qu'elle est une composante de la communication publique. Pour finir, nous allons qualifier le terme de tourisme d'affaires : ses caractéristiques, les tendances de l'offre et de la demande et les principaux acteurs.

Dans cette partie, il s'agit de caractériser ces différentes notions afin de pouvoir problématiser la place du tourisme d'affaires dans le développement du territoire d'Antibes Juan-les-Pins.

8

CHAPITRE 1 : Le développement du territoire

Pour comprendre et appréhender la notion de développement territorial nous allons tout d'abord nous attacher à définir le terme de territoire. L'aménagement territorial de la France est le résultat de longues années de travaux et de réflexion : aujourd'hui chaque territoire présente ses propres caractéristiques et compétences. Chaque territoire a pour objectif de se développer et ceci sur plusieurs niveaux : attirer des cibles extérieures (entreprises, touristes, étudiants...) et donner envie aux habitants de rester sur le territoire donné. Nous allons voir que le sentiment d'appartenance et les facteurs d'attractivité sont des piliers du développement territorial.

9

1. La notion de territoire

Nous pouvons observer plusieurs approches de la notion de territoire. Pour certains, il est une simple limite géographique, pour d'autres il est une appropriation de l'économie et de la politique. Enfin, le territoire induit la notion de sentiment d'appartenance. Ce dernier, peut être facteur de développement territorial. L'aménagement territorial actuel en France résulte de longues années de travaux. Aujourd'hui, chaque territoire à des compétences bien définies.

1.1. Une définition polysémique

D'un point de vue étymologique, le terme territoire vient du latin territorium.1 Selon Benoît Meyronin (2012 : 9), le territoire est « le terrain légitime des géographes ».

La notion de territoire a un sens très nuancé selon les approches. Selon l'approche anglo-saxonne, « la territorialité exprime la tentative par un individu ou un groupe d'affecter, d'influencer ou de contrôler d'autres personnes, phénomènes ou relations et d'imposer son contrôle sur une aire géographique, appelée territoire ».2 L'approche française voit le territoire comme « une appropriation à la fois économique, idéologique et politique (sociale, donc) de l'espace par des groupes qui se donnent une représentation particulière d'eux-mêmes, de leur histoire » (Di Méo, 1996 : 40).

Certes, le territoire prend en compte l'espace géographique mais il prend en compte aussi d'autres facteurs. Selon Benoît Meyronin (2012 : 10), le territoire c'est « une réalité tout à la fois historique, socioéconomique, institutionnelle et géographique, dimensions qui convergent pour donner à un ensemble d'acteurs publics et privés la conviction d'un destin partagé, dont une partie au moins se joue à travers le territoire ». Pour Claude Raffestin (1986 : 177), le territoire « renvoie à un travail humain qui s'est exercé sur une portion d'espace ».

Ces différentes définitions mettent en avant la relation des hommes et leur territoire et l'appropriation qui en résulte. Le territoire renvoie à une notion de géographie physique, politique mais elle est aussi culturelle. En effet cette induit un sentiment d'appartenance et à une dimension identitaire.

1 Archéologie du territoire, de l'Égée au Sahara, Georgia Kourtessi-Philippakis et René Treuil [en ligne], disponible sur : < http://www.lcdpu.fr/resour.ces/titles/27000100677560/extras/introduction.pdf> (consulté le 25-02-2014).

2 Ibid.

10

précédent sommaire suivant