pubAchetez de l'or en Suisse en ligne avec Bullion Vault


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

L'organisation des nations unies face aux conflits armes en afrique: Contribution a une culture de prevention


par Jean-Désiré Harerimana-Kimararungu
Université de Liège - DEA en relations internationales et intégration européenne 2007
Dans la categorie: Droit et Sciences Politiques > Relations Internationales
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

Première partie :

DE LA NECESSITE DE PREVENIR

LES CONFLITS ARMES EN AFRIQUE

Depuis les années 1970, le continent africain a connu plus de trente guerres qui, dans leur vaste majorité, sont d'origine interne. Pour la seule année 1996, quatorze des cinquante trois pays africains - soit plus du quart - étaient touchés par des conflits armés qui avaient provoqué plus de la moitié de tous les décès liés à la guerre dans le monde entier et qui avaient de même expliqué le sort de huit millions de réfugiés et de personnes déplacées7( *).

Ce constat indique que les conflits armés entraînent des conséquences de plus en plus colossales pour l'Afrique. La cruauté et la barbarie qui les caractérisent font qu'au-delà des conséquences désastreuses pour le continent, c'est toute l'idée même de la civilisation humaine qui recule. Des valeurs universellement défendues avec acharnement sont purement et simplement méprisées.

La coopération internationale face à cette situation a souvent été de nature réactive. Les interventions procédant pour la plupart de décisions tardives, parfois improvisées et bien souvent légitimées par la pression médiatique8( *), sont dirigées vers des mesures curatives qui ne répondent qu'à l'immédiat. Cette approche a conduit à privilégier davantage le maintien de la paix plutôt que la construction de cette paix qui implique une action dans la durée.

Le but de cette première partie est de nous convaincre, s'il en était encore besoin, de la nécessité de prévenir les conflits armés en Afrique. Pour ce faire, nous aborderons d'abord les conséquences des conflits armés en Afrique (chapitre 1), puis le maintien de la paix à l'épreuve des réalités africaines (chapitre 2).

CHAPITRE I : LES CONSEQUENCES DES CONFLITS ARMES EN AFRIQUE

Prétendre analyser toutes les conséquences des conflits en Afrique serait abusif dans le cadre de ce chapitre. Elles sont si considérables et se relèvent sur divers plans qu'il serait impossible d'être complet en si peu de lignes.

Ceci étant, l'accent sera mis sur celles d'entre elles qui contrastent manifestement avec les grands idéaux de l'ONU : dignité humaine, protection des enfants, développement durable, droit à la vie, intégrité territoriale ... Le succès de ces valeurs et principes en Afrique dépendra des efforts déployés pour prévenir les conflits et, ce faisant, éliminer leurs conséquences sur les plans humain et politique d'une part (section I) sans négliger d'autre part les domaines social et économique (section II).

SECTION I : LES CONSEQUENCES SUR LES PLANS HUMAIN

* 7 Kofi A. ANNAN : Les causes des conflits et la promotion d'une paix et d'un développement durables en Afrique. Rapport au Conseil de sécurité, New York, Nations Unies, Avril 1998, §4. (Disponible sur www.un.org)

* 8 Michel ROCARD : Pistes pour une meilleure prévention in LE COURRIER N° 168, Mars-Avril 1998, p.68

précédent sommaire suivant