WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion du biocarburant au sein du secteur aéronautique civil: quels enjeux financiers ?

( Télécharger le fichier original )
par Matthieu Goudineau
EM Léonard de Vinci - Politecnico di Torino - Master 2 2012
  

précédent sommaire suivant

iv) Viabilité économique :

Les combustibles fossiles vont devenir de plus en plus rares et par conséquent deviendront plus chers.

On estime que 85% des coûts de production des biocarburants reviennent au coût de la matière première. Comme la technologie pour exploiter et transformer ces matières premières progresse, les combustibles seront disponibles en grandes quantités commerciales, ainsi le prix va baisser. En raison de leur caractère renouvelable, ces matières premières peuvent continuer à être produites, encore et encore.

Le prix du pétrole peut varier considérablement, passant d'un maximum de 147 dollars le baril en Juin 2008, à 40 dollars en décembre 2008. Il est donc difficile de prévoir dans quelle période les biocarburants seront compétitifs, mais il ya de fortes probabilités que les biocarburants deviennent disponibles à des coûts comparables au carburant traditionnel, le Jet A-1, aux alentours de 2020.

D'autant qu'il y a des coûts supplémentaires liés à l'utilisation de combustibles fossiles. On peut citer par exemple la loi adoptée par l'Union Européenne de 2008 qui préconise d'inclure une taxe carbone pour le secteur aéronautique, imposant aux compagnies aériennes de payer leurs émissions de carbone dès 2012.

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie