WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

La vente illicite des médicaments au marché parallèle de "Keur Serigne bi"


par El Hadji Malick Sy Camara
Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) - Maitrise 2006
Dans la categorie: Arts, Philosophie et Sociologie > Sociologie
   
Télécharger le fichier original

sommaire suivant

9

Sommaire

Dédicaces Remerciements

Introduction 8

PREMIERE PARTIE: LE CADRE THEORIQUE ET METHODOLOGIQUE

11

Chapitre I : Cadre théorique 12

Chapitre II : Cadre méthodologique 42

DEUXIEMEPARTIE : LES POLITIQUES SANITAIRE 47

Chapitre I : Les politiques de promotion des soins de santé 49

Chapitre II: Organisation du secteur de la santé et régulation du système pharmaceutique au Sénégal 51

TROISIEME PARTIE : La vente illicite des médicaments

ÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ. 62

Chapitre I : Le marché parallèle de «Keur Serigne bi» 64

Chapitre II: Les différentes appréciations sur la vente illicite des médicaments ...

83

Conclusion 103

Bibliographie 107

Annexe

Table des Matières 110

DIDICACES

Je dédie ce mémoire à mon pére Serigne Camara
Ë ma mére Anta DIOP
Ë monfrére Serigne Saliou CAMARA
Ë son épouse Awa Diakhaté CAMARA

REMERCIEMENTS

Aucun travail de recherche scientifique à proprement parler ne peut s 'accomplir sans le concours d'autres personnes.

Pour ce mémoire de ma»trise, je tiens à remercier toutes les personnes qui concouru à sa réalisation.

Je tiens à remercier au premier chef, mon Directeur de mémoire, Monsieur Lamine NDIAYE qui a accepté de diriger ce travail et de m'apporter toute la rigueur scientifique que nécessite une activité de recherche par son encadrement sans reproche.

Je voudrais en deuxiéme lieu remercier tous mes encadreurs qui n'ont sans nul doute ménagé aucun effort pour réalisation de cette Ïuvre.

Je voudrais mentionner Monsieur Sylvain FAYE qui a suivi sans cesse tout leprocessus du travail du début à la fin, en mettant à ma dimension une importante documentation. Sa détermination et ses suggestion et critiques sans complaisance m'ont permis de revêtir ce travail d'un habit scientifique.

J'aimerais remercier aussi Monsieur Paul DIEDHIOU qui, depuis ma licence s'est intéressé à cette étude et n'a cessé de m'apporter son soutien tant dans l'élaboration du projet que dans le suivi du travail.

Je tiens à remercier trés sincérement l'éminent sociologue Monsieur Boubacar LY qui a également lu mon projet de recherche et guidé mes premiers pas dans la recherche. Je le suis encore reconnaissant pour son soutien sans interruption aux étudiants.

Mes remerciements vous aussi à l'endroit de tous les professeurs qui ont contribué à ma formation de sociologue.

Je remercie également infiniment le CODESRIA (Conseil pour le Développement de la Recherche en Sciences Sociales en Afrique) qui a trouvé un intérêt à mon projet de mémoire et a accepté de subventionner les charges de la recherche.

Je voudrais remercier singulièrement Docteur Fatoumata Kiné HANE, Anthropologue de la Santé et Chercheure à l'IRD. Elle a lu, corrigé ce travail et mis a ma disposition une documentation non négligeable.

Ce travail ne serait jamais réaliser sans mon père Serigne CAMARA et ma mère ANTA DIOP qui m'ont toujours accompagné dans mes études sur le plan financier mais surtout au plan moral. Je leur réitère ma profonde gratitude.

Je voudrais honorer mon frère Serigne Saliou CAMARA et son épouse Awa DIAKHATE Camara qui, depuis ma première année au département de sociologie n'ont épargné aucun effort encore un choux pour ma réussite en me mettant dans les conditions idoines à tous les niveaux.

A ces remerciements, j'associe mes frères et sÏurs, à toute la famille CAMARA.

Je remercie aussi mes condisciples et amis qui, de près ou de loin m'ont toujours manifesté leur solidarité et sympathie.

Je voudrais remercier les différentes structures dont je suis membre. J'aimerai d'abord mentionner les structures estudiantines : AEEMS (Association des Elèves et Etudiants musulmans du Sénégal) qui a rendu aisée mon intégration dans ce temple du savoir, l'ANES (Association Nationale des Etudiants en sociologie), le GRASA (Groupe de Recherche et D'action en Sociologie et en Anthropologie), le GRSAS (Groupe de recherche en Anthropologie de la Santé) dont Monsieur le Professeur Sylvain FAYE dirige les ateliers hebdomadaires.

J'aimerai remercier et du coup honorer mes camarades du MOUVEMENT CITOYEN et ceux de la JAMAATOU SALAMde Thiès qui ont toujours fait ma réussite unepréoccupation à la dimension des leurs.

Que toutes les personnes qui ont aidé à la réalisation de cette entreprise soient remerciées.

sommaire suivant