WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Contribution de l'éducation inclusive a l'intégration des personnes vivants avec handicap


par Beata NYIRAHABIMANA
ULK - Licence en sociologie 2011
Dans la categorie: Arts, Philosophie et Sociologie > Sociologie
   
Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

2.1.2. Identification des enquêtés par sexe et état de santé

Au cours de notre recherche, nous avons voulu savoir le sexe et l'état de sante des enquêtés. Le tableau suivant nous donnera des détails sur ce point.

Tableau No5 : Répartition des enquêtés suivant le sexe et leur état de santé

Sexe du répondant

Etat de santé du répondant

Total

Effectif des étudiants sans handicap

apparent (ESHA)

Pourcentage(%)

Effectif des étudiants vivant avec handicap

(EVH)

Pourcentage(%)

Effectif

Pourcentage(%)

Masculin

28

19

63

42,8

91

62

Féminin

 

35

23,8

21

14,2

56

38,0

Total

 

63

42,8

84

57,2

147

100,0

Source : Résultats de notre enquête, mai 2011

Comme l'indique le tableau ci-dessus, le nombre des étudiants vivant avec handicap est 84 parmi eux, 63 soit 42,8 sont du sexe masculin tandis que 21 représentant 14,2 sont du sexe féminin. Ces données viennent confirmer la marginalisation des filles et femmes en matière de scolarisation constatée dans la culture rwandaise, ce qui n'épargne pas les gens vivant avec handicap.

Bien que l'éducation des filles soit promettant au Rwanda, il faudrait encourager celle des filles vivant avec handicap afin que leurs intégration psycho- sociale soit efficace dans les instituts supérieures.

Parmi les répondants sans handicap apparent, 28 représentant 19% sont du sexe masculin au moment ou 35 qui représentent 23,8% sont du sexe féminin.

Contrairement aux étudiants vivant avec handicap, le nombre des répondants du sexe féminin est supérieur à celui du sexe masculin. Ceci montre le pas franchis vers la suppression de l'inégalité jadis imposée aux filles et femmes en matière d'éducation. Tout de même cette lutte n'a pas encore atteint suffisamment les enfants vivant avec handicap.

1.3. Répartition des répondants selon leur état matrimonial

La situation de handicap a des conséquences sur plusieurs domaines de la vie humaine. L'un des visés de notre enquête était de vérifier si cette situation n'affecte par l'état matrimonial des gens vivant avec handicap. Le tableau suivant vise à vérifier et comparer le nombre des mariés et des célibataires parmi les étudiants vivant avec handicap et ceux sans handicap apparent.

Tableau No 6 : Répartition des enquêtés selon leur état de santé et état matrimonial

Situation

matrimoniale

Situation de santé du répondant

Total

Effectif des étudiants sans handicap apparent

%

Effectif des étudiants vivant avec handicap

%

Effectif

%

Célibataire

53

36,0

78

53,2

131

89,0

 

Marié

8

5,4

6

4,0

14

9,6

 

Divorce

2

1,4

0

0

2

1,4

Total

63

42,8

84

57,2

147

100,0

Source : Résultats de notre enquête, mai 2011

Le tableau ci-haut montre que parmi les 63 répondants sans handicap apparent, 8 représentant 5,6% sont mariés ; 53 qui représentent 36% sont célibataires ; 2 représentant 1,4% sont divorcés.

Parmi les 84 répondants vivant avec handicap, 6 représentant 4% sont des mariés au moment où 78 qui représentent 53,2% sont des célibataires.

Le grand nombre des célibataires est observé à la fois chez les étudiants vivant avec handicap et d'autres sans handicap apparent. Cet état est du en grande partie par le fait que ces étudiants s'occupent des études et n'ont pas les moyens économiques leur permettant de se marier. Il est important de noter que parmi les célibataires, les plus âgés comme l'indique le tableau No4 sont ceux vivant avec handicap ce qui prouve qu'ils rencontrent plus de difficultés à réaliser les objectifs de la vie que les autres.

précédent sommaire suivant