WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Méthode de diagnostic rapide d'un écosystème récifal corallien: application du logiciel coremo. (récifs aux environs de Djamandjar-Nosy Be, côte nord ouest de Madagascar)

( Télécharger le fichier original )
par Tolojanahary RAKOTONIRINA
Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM), Université de Toliara-Madagascar - Maîtrise des Sciences et Techniques de la Mer et du Littoral 2007
  

précédent sommaire suivant

III-2.2.2. Estimation de la biomasse des poissons

L'histogramme ci-dessous présente la biomasse des poissons, exprimée en g/m2, suivant le régime alimentaire sur la station de la pente externe du récif de la pointe Ambondrona.

Biomasse (en g/m2)

 

Régimes alimentaires

Figure 4 : Répartition de la biomasse (en g/m2) des poissons suivant le régime alimentaire

(Site : Pointe Ambondrona ; Station : Pente externe)

- 32 -

D'après la figure 4, les poissons herbivores sont absents dans la station. Par contre, les carnivores présentent une biomasse de 1,32g/m2 (carnivores diurnes) à 1,44g/m2(carnivores nocturnes).

Si on fait l'analyse entre la couverture du benthos et la biomasse des poissons du site, on constate qu'avec un pourcentage faible de vitalité corallienne, les poissons carnivores sont encore en abondance par rapport aux autres. Les poissons carnivores (en plus des poissons omnivores et piscivores) sont les principales cibles de la pêche traditionnelle et artisanale. En effet, l'abondance des carnivores nous permet de dire que la station pente externe de ce récif n'est pas un site de pêche pour les populations locales, l'activité de pêche y est encore extensive.

IV- LE RECIF DE NOSY TANGA

IV-1. DESCRIPTION GLOBALE DU RECIF

C'est un récif frangeant dont le platier est à fond récifal dégradé. Le récif est parsemé des blocs de coraux morts colonisés par des algues vertes. A signaler que l'hydrodynamisme est très fort sur ce récif. Les herbiers du genre Thalassodendron ciliatum présentent un taux de recouvrement très important.

IV-2. DIAGNOSTIC DU RECIF IV-2.1. Le platier récifal

IV-2.1.1. Pourcentage de recouvrement des formes benthiques

Les résultats des transects permettent d'établir les graphes ci-dessous ( figure 5). Ces graphes montrent le pourcentage de recouvrement des formes benthiques sur la station platier du récif de Nosy Tanga.

- 33 -

Figure 5 : Pourcentage de recouvrement des formes benthiques (Site : Nosy Tanga ; Station : Platier)

On constate, d'après ces figures, une pourcentage quasiment nulle de la couverture corallienne. Ce platier récifal est donc très dégradé et les coraux sont tous morts. La forme abiotique atteint jusqu'à 76,67% occupant presque la totalité du platier.

La dégradation s'explique d'une part par la sédimentation excessive (conséquence directe de l'extraction des matériaux de construction sur le littoral) qui affecte la station et des dégâts causés par le passage du cyclone « GAFILO ». D'autre part, les rejets de l'usine de la SIRAMA affectent aussi ce site qui se situe environ à 1 km de déversement des eaux usées. Ces dernières favorisent le développement de l'herbier Enhalus accoroides, d'où le pourcentage de recouvrement en algues assez élevé (23,33%) de ce site.

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie