WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Méthode de diagnostic rapide d'un écosystème récifal corallien: application du logiciel coremo. (récifs aux environs de Djamandjar-Nosy Be, côte nord ouest de Madagascar)

( Télécharger le fichier original )
par Tolojanahary RAKOTONIRINA
Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM), Université de Toliara-Madagascar - Maîtrise des Sciences et Techniques de la Mer et du Littoral 2007
  

précédent sommaire suivant

II- LE MILIEU TERRESTRE

II-1. SITUATION GEOGRAPHIQUE

La commune urbaine de Nosy Be englobe un archipel d'îlots éparpillés : Nosy Komba, Nosy Tanikely, Nosy Fanihy, Nosy Tanga, Nosy Vorona. Elle est située dans le canal de Mozambique, au Nord Ouest de Madagascar, entre 13° 11 et 13° 30 de latitude Sud et entre 48°8 et 48° 22 de longitude Est. L'île principale mesure 30 km du Nord au Sud et 19 km d'Est en Ouest couvrant 325 km2 de superficie. Elle se trouve à 15 km de la grande terre.

II-2. LE RELIEF

Morphologiquement, Nosy Be est l'un des quatre grands ensembles volcaniques de l'extrême Nord de Madagascar auxquels on peut rattacher la montagne de la presqu'île d'Ambato.

L'île de Nosy Be présente une dissymétrie topographique caractérisée par : un relief accidenté avec des pentes fortes dans sa partie orientale ; un relief peu accentué à pente douce dans sa partie occidentale.

II-3. LE CLIMAT

Le régime climatique de Nosy-Be et ses environs sont du type tropical humide et chaud. En d'autres termes un climat de type Sambirano. La situation climatique est bien tranchée : de Novembre à Avril, on assiste à six mois de pluies abondantes (2335 mm correspondant à 85%

de la totalité annuelle répartis sur 111 jours de pluies (saison « asarabe »). .

En ce qui concerne le régime thermique, il est constitué par l'alternance de deux saisons chaude et fraîche. La saison chaude correspond à la saison de pluie et la saison fraîche correspond à la saison sèche.

III - LE MILIEU MARIN

III-1. LA TEMPERATURE, LA SALINITE ET L'OXYGENE DISSOUS

Les principales caractéristiques hydrologiques de l'eau de mer suivent les variations climatiques.

En hiver austral : la température de l'eau baisse jusqu'au mois d'août. Elle atteint alors 20°C puis remonte au mois d'octobre. La salinité qui est étroitement liée aux apports d'eau douce augmente jusqu'à 35,2%o. Après homogénéisation verticale, la moyenne s'établit à 35%o.Cette homogénéisation progresse de la partie la plus externe du plateau continental vers la côte, ou l'eau est relativement plus salée. L'oxygène dissous situe son maximum en cette saison.

- 9 -

En été austral : La température des eaux peut atteindre 30°C (de janvier en avril). Pendant cette saison, elle peut subir d'amples variations, outre le gradient vertical qui s'établit. La salinité, du fait de la dilution de l'eau de mer, s'abaisse. Au mois de décembre, la salinité est de 35%, elle descend jusqu'à 33% en janvier. La teneur en oxygène dissous est minimale du mois de février à avril.

III-2. LES ESTUAIRES ET LES BAIES

En général, la côte des baies est basse et recouverte par la mangrove. De l'embouchure vers le large, le fond des baies est occupé par des vases terrigènes qui recouvrent la plus grande partie. Dans la partie extérieure de certaines baies, on peut trouver quelques récifs peu développés occupant des hauts fonds.

précédent sommaire suivant