WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Méthode de diagnostic rapide d'un écosystème récifal corallien: application du logiciel coremo. (récifs aux environs de Djamandjar-Nosy Be, côte nord ouest de Madagascar)

( Télécharger le fichier original )
par Tolojanahary RAKOTONIRINA
Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM), Université de Toliara-Madagascar - Maîtrise des Sciences et Techniques de la Mer et du Littoral 2007
  

précédent sommaire

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

Par rapport aux autres méthodes de diagnostic, la méthode rapide est plus avantageuse du fait qu'au bout d'une période de deux à quatre semaines environ, on arrive à obtenir une vue d'ensemble de la faune et de la flore de la zone évaluée. En plus, avec cette méthode, les tâches sont plus réduites car il suffit, après le travail sur le terrain, de saisir les données sur le système CoReMo. Ce dernier effectue toutes les analyses possibles, en fonctions des données insérées, et établit des graphes. Il ne reste donc à faire que d'interpréter les graphes obtenus en fonction des situations locales (la surpêche, la pollution organique, la sédimentation, le blanchissement corallien, etc....). Un autre avantage est la fiabilité des résultats obtenus par le système CoReMo. Toutefois, la méthode rapide à une certaine limite. En effet, sur les récifs, le diagnostic définitif de la pression de la pêche est difficile à établir, car la pression se traduit par une capture par unité d'effort, sur une période de temps plus importante. Le diagnostic rapide n'est destiné qu'à fournir une image instantanée de la situation. Cependant, les zones d'exclusion de pêche, ayant fait leurs preuves, avec un ordre de grandeur en biomasse des poissons commerciaux et en nombre des poissons moins important que les autres sites, permet de dire que la pression de la pêche est un des problèmes graves dans la plupart des récifs autour de Nosy Be. Cette méthode ne tient compte que les points représentatifs du récif qui sont les coraux et les poissons; elle essaie de répondre à la question « état de santé » du récif.

Dans l'ensemble, en plus de la pression de la pêche, les récifs autour de Nosy Be sont exposés au risque d'eutrophisation dû aux apports de la sucrerie et des hôtels ; au risque sanitaire dû à des pollutions domestiques et organiques et au risque de dégradation des peuplements à cause de l'ensablement et de l'envasement. Les rejets acides de l'usine sucrière constituent une source de dégradation des coraux, et donc de la diminution de la biomasse des poissons.

Dans la région de Nosy Be, des études qui ont été faites sur la biologie marine sont abondantes. Toutefois, la réalisation d'une évaluation de base de la biodiversité constitue un besoin urgent. Le présent mémoire constitue une première réponse à cette nécessité, si l'on veut capter et protéger la biodiversité corallienne de la région. En effet, les résultats de cette étude seront utiles au développement des directives pour atteindre un compromis acceptable entre les besoins en conservation et ceux des utilisateurs des ressources.

Le présent mémoire a fourni une excellente opportunité pour augmenter les capacités d'intervention en milieu marin et les capacités d'expertise en biologie marine.

- 42 -

Au vu des résultats de notre étude, nous proposons les recommandations suivantes :

> Etendre le programme de suivi biologique : vu l'étendue des récifs coralliens malgaches, il est nécessaire de faire un programme de suivi continu afin d'aider les décideurs sur le processus de mise en place des aires protégées marines.

> Revoir et consolider les connaissances préalables sur les récifs coralliens de Madagascar : on devrait avoir un effort concerté visant à compiler ces connaissances afin d'éviter toutes duplication d'efforts.

> Mettre en place un réseau des aires protégées marines: pour ce faire, on doit s'assurer que les aires choisies couvrent une surface représentative de la biodiversité marine de la région. Ainsi, l'emplacement des sites de conservation devrait être guidée par la distribution de la biodiversité marine.

> Promulguer des lois plus efficaces pour contrôler les activités de pêche : la législation doit prendre en compte les valeurs culturelles des autochtones, y compris les tabous concernant l'environnement naturel.

> Fournir une formation en plongée aux océanographes et aux organisations de conservation locales : il est nécessaire que les biologistes locaux soient intégrés dans le programme de conservation marine. Une des façons d'y parvenir est de former les gens à la plongée, ce qui les encouragera à l'appréciation de l'environnement sous marins.

> Mettre en place des programmes de sensibilisation publique concernant les ressources marines et visant toutes les personnes locales concernées : l'importance que représente l'environnement marin doit être enseignée à l'école, dans les villages et aux autres lieux appropriés.

> Promouvoir la participation communautaire pour la planification de la gestion des aires protégées: la participation communautaire pourrait être encouragée en mettant en place un réseau de GIZC, et en aidant au financement (par le gouvernement, les entreprises privées et les ONG).

- 43 -

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

01-Allen, 2005. Les Poissons de récifs du Nord Ouest de Madagascar, Bulletin PER 31, pp.42-51.

2- ANGAP 1999. Plan Stratégique du Réseau des Aires Protégées de Madagascar. pp. 1-61

3- Bemisch Nafindra Sylvie, 2006. Enquête portant sur le diagnostic de la pêche aux poissons de récif, l'exploitation de la mangrove et le tourisme à Nosy Be.

4- Carpenter, K. E. 1988. Fusilier species of the worlds. An annotated and illustrated catalogue of caesionid species known to date. FAO Fisch Synop. Volume 8, pp. 1-75.

5- Chabanet P., 1994. Etude des relations entre peuplements benthiques et icthyologiques sur le complexe récifal des St Gilles La Saline (Ile de La Réunion). Thèse de Doctorat Aix-MarseilleIII, 235p.

6- Chantal Conand, Lionel Biget, Pascal Chabanet et Jean Pascal Quod, 1997. Manuel Méthodologique pour le Suivi de l'Etat de Santé des Récifs coralliens du Sud Ouest de l'Océan Indien. 27p.

7- CNRO, 1997. Séminaire International- Homme et Récif corallien. 20p.

8- Consortium CNRE/CNRO/CNRIT, Décembre1999. Identification des Caractéristiques des Observatoires et Etablissement du Plan Local de Prévention et Réduction des Pollutions et Dégradation de la Région de Nosy Be. pp.10-75.

9- Cooke, O. Ratomahenina, E. Ranaiovoson, and H. Razafindrainibe, 2000. Chapter 60. Seas the Millenium : an Environmental Evaluation. Volume 2. Régional Chapter the Indian Ocean to the Pacific. pp. 113-131.

10- D. Richmond et Matthew., 1980. A guide to the Seashores of Eastern Africa and the Western Indian Ocean Islands. pp. 30-75.

11- English S. C., Wilkinson and V. Baker, 1997. Survey Manual for Tropical Marine Resources. 2ème Edition, pp.365-390.

12- Fanomezana Daniel, 2004. Planification de la Recherche dans les Aires Protégées Marines de la Presqu'île Masoala et la Réserve Biosphère Marine de Mananara-Nord. Mémoire de Maîtrise en Sciences et Techniques de la Mer et du Littoral.pp.9-14 ; pp.16 ; 25.

13- Gilbert David et Maminiaina Razafindrabe. Eléments pour une politique régionale de gestion durable des récifs dans les pays de la COI- Documents de travail. 25p.

14- Groupe TSIORY, 2006. Plan Communal de Développement- Commune Urbaine de Nosy Be. pp.15-45.

- 44 -

15- Harmelin- Vivien, M. L., 1977. Proceedings of the Third International Coral Reef Symposium, Miami, Florida : pp.230-275.

16- Jean Maharavo, 2005. Une évaluation de base des peuplements des poissons des récifs coralliens de la côte Nord Ouest de Madagascar. Bulletin PER 31 pp. 53-57.

17- Laboute P. et Y. Magnier., 1980 Guide Sous Marine de Nouvelle Calcedoine- Les éditions du Pacifique. pp. 45-65.

18- Leis, J. M., 1991. Chapter 8. The ecology of fishes on coral reefs. Academic Press, S Diego. pp. 180-215.

19- Océan Consultant, 2001. Elaboration du Schéma d'Aménagement de la Région de Nosy Be- Diagnostic du Littoral Rapport n°1. 35p.

20- Randriamanantsoa, B.J. and J. Brand, 2000. Etude de reconnaissance et zonage des écosystèmes marins. Rapport d'étude. 66p.

21- S. A. Mc. Kenna, G.R. Allen et H. Andrianasolo, 2005. Une Evaluation Rapide de la Biodiversité Marine des Récifs coralliens du Nord Ouest de Madagascar- Bulletin PER d'évaluation biologique 31. 120p.

22- Vintsy n° 46, 2005. La Mer : une richesse à préserver. 30p.

23- Veron, J. E., 2000. Corals of the World. Volume 1, p. 35-45.

24- Wells, 2005. Mollusques de la zone Nord Ouest de Madagascar, Bulletin PER 31, pp.34-39

précédent sommaire