WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Méthode de diagnostic rapide d'un écosystème récifal corallien: application du logiciel coremo. (récifs aux environs de Djamandjar-Nosy Be, côte nord ouest de Madagascar)

( Télécharger le fichier original )
par Tolojanahary RAKOTONIRINA
Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM), Université de Toliara-Madagascar - Maîtrise des Sciences et Techniques de la Mer et du Littoral 2007
  

précédent sommaire suivant

V-2.2.2. Estimation de la biomasse des poissons

L'histogramme ci-dessous (figure 12) montre la répartition de la biomasse des poissons (en g/m2) suivant le régime alimentaire.

Biomasse (en g/m2)

 

Régimes alimentaires

- 40 -

Figure 12 : Répartition de la biomasse des poissons (en g/m2) suivant le régime alimentaire (Site : Ampasindava/Hassanaly ; Station : Pente externe)

L'analyse de ces graphes permet de dire que la situation est la même pour le platier autant que pour la pente externe. En effet, on a un bon pourcentage corallien jusqu'à 74,14%. Cependant, le résultat de l'étude concernant les poissons montre qu'il n'y a plus des poissons carnivores ; seuls les herbivores et quelques omnivores subsistent. Ce résultat traduit que la station est un lieu de pêche de la population locale. Donc, même si les coraux sont en bon état, les poissons carnivores sont surexploités.

- 41 -

précédent sommaire suivant