WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français

( Télécharger le fichier original )
par Baptiste Jalleau
Université Paris-Est Créteil - Licence STAPS Management du Sport 2013
  

précédent sommaire suivant

Conclusion du titre I

Ce Titre I a été l'occasion de revenir à travers divers aspects généraux, sur les représentations liées aux femmes dans le milieu sportif et tennistique plus particulièrement. Il m'a semblé bon de mettre en place deux parties distinctes sous forme de chapitres. Le premier chapitre étant centré sur le milieu sportif dans un plan global. Nous nous sommes intéressé aux évolutions concernant les pratiques sportives féminines. Sur un plan quantitatif, est apparue la volonté de chercheurs et sociologues avec la parution d'articles, de permettre l'égal accès des femmes et hommes aux instances sportives. Petit à petit, l'Etat français s'est mêlé à ces sujets ayant pris de l'importance en terme de considération depuis les premiers écrits relatifs au sport avec les femmes des années 1970. Des articles de loi intégrés dans le Code du Sport ont confirmé l'idée selon laquelle le sport doit tendre vers une égalité des sexes. Sur l'ensemble du milieu sportif, on a pu constater que les licences sportives féminines ont augmenté en nombre entre 2007 et 2010. Sur un plan qualitatif, on a vu que plusieurs auteurs se sont attachés à mettre en place des travaux en faveur de la considération des femmes dans le sport. En l'espace de quatre décennies, la volonté d'adaptation des pratiques sportives au public féminin a beaucoup évolué. Les représentations et regards portés à ce sujet ont changé. Dans notre deuxième chapitre, nous nous sommes centré davantage sur le sport pilier de ce mémoire : le tennis. On a pu voir une stabilisation voire une légère baisse des licenciées FFT depuis 2003 sur le plan national. Nous sommes revenus sur les aspects historiques ayant amené le tennis moderne que l'on connaît aujourd'hui, avec les politiques sportives engagées relayées dans les associations par les ligues. Pour terminer, nous avons étudié la place des femmes dans le tennis. En tant que pratiquantes, celles-ci occupent une place particulière dans le paysage tennistique français, car notamment en large minorité comparé aux hommes. On a segmenté notre propos selon les niveaux de jeu, avec des particularités apparaissant pour les compétitrices. En tant qu'actrices, les femmes sont aussi en minorité, le recensement sur l'année sportive 2013 étudié à la Ligue de l'Essonne de Tennis, nous a permis de constater en chiffres l'étendu des inégalités présentes au niveau du nombre d'enseignantes par rapport aux hommes enseignants dans le milieu du tennis. Dans le Titre II, il sera davantage question de se centrer sur la politique sportive de la Fédération Française de Tennis en faveur du tennis féminin, sur les aspects de communication, les orientations, les moyens mis en place au niveau pédagogique, et le discours tenu.

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

29

Titre II) Discours et représentations de la Fédération Française de Tennis

Ce deuxième Titre sera l'occasion de comprendre et analyser la politique sportive de la FFT en faveur du tennis féminin. Les moyens de communication mis en place : quels types de messages sont diffusés ? Quelles sont les cibles ? Pourquoi ?

Chapitre 1 - Comment la FFT communique-t-elle à propos des pratiquantes féminines ?

Nous construirons ce chapitre autour de l'argumentation ciblée sur la communication adoptée par la FFT concernant le tennis féminin. Nous essayerons d'évoquer précisément les documents édictés et les actions diverses, pour proposer une analyse resituée dans le contexte qui nous intéresse : le tennis et les femmes, l'émancipation sportive, les enjeux de représentation, les axes de développement pédagogiques. Nous tiendrons compte de la dimension communicative qui régit ce chapitre en nous référant à des notions concrètes de communication.

Notre propos sera tourné sur ce qui se passe en France, et notamment sur les projets de la Fédération Française de Tennis. Les performances sportives concernant le tennis féminin, constituent un élément majeur de l'axe de la politique sportive soutenue par la FFT. Il suffit de s'intéresser de plus près au site internet de la fédération pour y apercevoir des rubriques spécifiquement consacrées au développement du tennis féminin. Cela concerne aussi bien les femmes et le tennis à grande échelle (les licenciées féminines françaises) que les compétitrices et le tennis à haut niveau féminin, qui par ailleurs connaît de grandes difficultés sur le circuit professionnel (Equipe de France de Fed Cup reléguée plusieurs fois, plus aucune joueuse française présente dans le « top ten » mondial). Il apparaît une volonté particulière des communications mises en place par la FFT, de cibler le public féminin d'une manière globale. Ainsi, les ligues départementales et régionales se retrouvent dans la position de « relais » entre la fédération et les clubs, qui eux sont directement chargés de transmettre aux licenciés. Les enseignants, psychologues et dirigeants s'étant penché sur la question ont rapidement souhaité des travaux axés sur le fond. Il paraît logique désormais, de devoir commencer à fidéliser un plus grand nombre de licenciées féminines à tous les niveaux et âges pour, par la suite, permettre de dégager plus d'éléments compétitifs au plus haut niveau. Nous allons essayer de comprendre comment la FFT communique auprès de ses pratiquantes ? Les types de messages diffusés et les cibles visées seront deux axes essentiels à notre réflexion.

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

30

·

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

Opération GDF SUEZ

L'Open GDF Suez partenaire de la FFT depuis 1992, oeuvre pour soutenir l'essor du tennis féminin. Le tournoi organisé chaque année à Paris développe une structure pour favoriser le développement souhaité par la fédération. « L'engagement de GDF Suez s'engage autours de quatre pôles d'actions principaux : le support aux institutions à travers le partenariat avec la Fédération Française de Tennis et les ligues régionales, la création et le parrainage d'évènements, le soutien aux joueuses de haut niveau, et la solidarité. »35 Depuis quelques années, la direction du tournoi organisé par GDF Suez à Paris met à disposition des ligues, des places offertes pour le public féminin des clubs (en nombre limité) afin de sensibiliser les jeunes filles à la compétition de haut niveau.

Cette opération de communication « séduction » a été pensée avec la fédération française de tennis, qui permet la bonne distribution de l'action de GDF Suez, toujours dans une idée de développement du tennis féminin. Le tournoi est aussi le lieu idéal pour que la fédération organise une communication articulée autours de colloques, s'adressant davantage aux enseignants cette fois-ci... Deux cibles peuvent donc être dégagées de cette action : d'une part le public féminin pratiquant avec une sensibilisation au haut niveau et une considération particulière avec « l'opération-séduction » ; d'autre part les acteurs et actrices du tennis en France, c'est à dire les enseignants eux-mêmes, où la motivation concernant l'enseignement aux filles doit être un axe de progression pour eux. Il faut encourager les femmes à se former à l'enseignement du tennis, et inciter les enseignants hommes à s'intéresser de plus près et favoriser leur implication concernant l'enseignement du tennis aux femmes.

· Colloque (2011) de la fédération pour améliorer la pédagogie adaptée au tennis féminin36

En 2011, à l'occasion du tournoi Open GDF Suez à Paris, un colloque réunissant 300 enseignants et enseignantes s'est déroulé sur le thème du développement du tennis féminin. Différents points en sont sortis. Dans un premier temps, l'accent a été mis sur la communication entre les enseignants et les joueuses sur et hors terrain. Celle-ci passe par le langage pour 20%, et à 80% par d'autres canaux comme le regard, les mouvements, etc. L'idée d'accepter et d'identifier ses émotions aide à dépasser ses difficultés et à agir. La FFT a aussi la volonté que les enseignants fassent des feedbacks37 fréquents, positifs ou négatifs, surtout sur ce que la joueuse produit et non sur elle-même. Une des idées principales, qui ne peut être occultée : il

35 Article « GDF SUEZ », page 2, Dossier « Le tennis féminin », FFT, 2012.

36 Source internet : < http://blog.trans-faire.fr/tennis-feminin> - Le 02/01/2012.

37 Rétroaction, action de contrôle en retour. L'enseignant revient sur un point précis pour faire prendre conscience de quelque chose à sa/ses joueuse(s).

31

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

faut des heures de travail pour apprendre à exprimer ses ressentis et ses difficultés. Les « femmes entraineurs » ont également fait l'objet d'un thème abordé, celles-ci demeurent minoritaires comme on a pu le constater précédemment avec notre étude centrée sur le cas de la Ligue de l'Essonne de Tennis, et leur objectif sera d'apprendre à se positionner, se confronter, se faire accepter et se faire reconnaître. Tout cela passera par un travail sur leurs propres représentations de l'entraineur, un travail sur elles-mêmes, et leur pratique professionnelle. Le colloque a également évoqué le sujet du suivi médical des joueuses. Pour Jacques BADY, docteur en médecine intervenant à la Fédération Française de Tennis, l'entrainement intensif chez les jeunes joueuses peut avoir des effets néfastes sur leur organisme.

Il souhaiterait généraliser le suivi gynécologique pour assurer une bonne prévention. Concernant les exigences du haut niveau pour le tennis féminin, la recherche d'efficience motrice38 semble primordiale. L'accent est mis sur la qualité d'exécution des déplacements et coups du tennis (respect des alignements segmentaires, contrôle de la statique pelvienne), mais aussi sur l'intensité (qui doit être maximale) concernant l'engagement physique et mental de la joueuse. L'objectif général restant toujours la plus grande efficacité possible en compétition. À l'issue de ce colloque, plusieurs idées sont ressorties : il faut changer les habitudes pour mieux prendre en compte les spécificités du tennis féminin, et informer sur les principales adaptations dans la formation des jeunes joueuses (moins de compétitions en simple et davantage en doubles, des rassemblements sous forme de stages plus nombreux dans l'année). Cela montre bien la volonté de la Fédération Française de Tennis de mener des actions fortes pour le développement du tennis féminin.

Communication sur le site internet de la FFT (rubrique spécialisée)39

On retrouve sur le site officiel de la Fédération Française de Tennis un espace dédié au tennis féminin, où deux documents sont accessibles en téléchargement direct (« j'aime, j'aime pas » ; « enseigner le tennis aux filles). Ces deux documents sont essentiellement destinés aux parents (en complément d'information, pour informer les parents de l'approche pédagogique de la fédération concernant le tennis féminin ; mais également pour aider les enseignants dans la direction de leurs séances). Ce point tient aujourd'hui une place primordiale dans la politique sportive développée par la FFT. Outre les deux documents cités précédemment, des articles couvrant des pages du site web ont été rédigés. On y trouve toujours la même idée de communication et cette même envie de développement.

38 Performance maximum qui s'inscrit dans une économie de l'effort.

39 Source internet : < http://www.fft.fr/fft/enseignant/comment-enseigner-aux-filles> - Le 04/01/2013

32

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

« Jusque-là, l'enseignement du tennis a très souvent été le même pour les filles et les garçons. Il a été entièrement repensé pour être adapté aux filles. « Cette prise de conscience permet aujourd'hui à notre Fédération, à sa direction technique en particulier, de déployer une pédagogie prenant en compte la dimension psychologique des jeunes filles, en termes de détection, d'entraînement ou de compétition », a précisé Jean-Pierre Dartevelle. Avec le but, comme le souhaite Patrice Hagelauer, le directeur technique national, de « relancer une dynamique et de redonner envie aux petites filles de jouer ». »40 Ce type de communication s'inscrit dans une dimension « média relations publiques » où la FFT cherche à transmettre des informations en les mettant à disposition des internautes gratuitement sur leur site internet officiel.

· Dépliants distribués dans les ligues et clubs pour attirer un public plus important On trouve aujourd'hui dans la majorité des clubs, le journal mensuel de la fédération, où chaque mois une ou plusieurs rubriques évoquent le tennis féminin. Que cela soit au stade de la pratique en loisir, en compétition, ou à haut niveau. Les ligues sont également chargées de distribuer des dépliants dans les clubs pour un accès élargi aux licenciés (joueuses, entraineurs et parents).

· Contenus de formation spécifiques à l'enseignement du tennis féminin pour les nouveaux diplômes d'état (sensibilisation des enseignants)41

Depuis 2009, le brevet d'état moniteur tennis s'est transformé en diplôme d'état. Désormais le tronc commun ne fait plus partie intégrante du contenu de formation, mais l'accent est mis davantage sur les capacités de direction de clubs, et surtout sur les approches pédagogiques avec les élèves. L'enseignement pour les filles/femmes fait l'objet d'une approche spécifique dissociable de celle (plus traditionnelle) mise en place pour les garçons/hommes. Le futur enseignant doit s'adapter au public et engager ses séances dans une idée d'individualisation avec l'élève, où la communication tient une place importante. L'objectif est de mettre en confiance les joueuses, la dimension psychologique est devenue essentielle dans l'apprentissage du tennis.

· Document « J'aime, j'aime pas »

Ce document est également accessible sur le site officiel de la FFT, mais aussi sous forme de dépliant cartonné dans les clubs. Cette fois-ci, il s'adresse directement aux joueuses, en se plaçant (dans le discours) comme telle.

40 Source internet : < http://www.fft.fr/jouer/tennis-au-feminin/la-revolution-du-tennis-feminin> - Le 04/01/2012

41 Source internet : < http://www.trans-faire.fr/portail.aspx?page=14> - Le 04/01/2013

33

Un côté (à thématique rouge) énumère toute une série de points/critères que les filles « aiment » ; à l'inverse l'autre côté (à thématique bleue) résume différents points que les filles « n'aiment pas ». Ce dépliant, en se basant sur un discours à la première personne du singulier (dans la peau d'une joueuse, future joueuse) s'adresse également aux parents. Et ce notamment en arborant cinq points essentiels décelés par la FFT (des deux côtés du dépliant) : l'entraineur, la dimension sociale, l'identification de la joueuse, la dimension physique, et l'aspect psychopédagogique du tennis. Tout est mis en oeuvre pour séduire le public féminin déjà pratiquant ou futur pratiquant, encourager les enfants à vouloir s'inscrire au tennis : le document est facilement compréhensible, très accessible, décoré, et consultable de manière ludique.

· Les compétitions spécifiques au tennis féminin

La Fédération Française de Tennis a mis en place une compétition appelée « Les Raquettes FFT » depuis 1996. Cette compétition ouverte aux joueuses débutantes (NC, 40, 30/5) est organisée dans chaque centre de ligue par les commissions spécialisées au tennis féminin. C'est sous forme de matchs par équipes avec deux simples et un double au format réduit (un seul set) que la compétition se déroule. La Fédération Française de Tennis organise des réunions ouvertes aux membres de commissions féminines de toutes les ligues nationales pour informer ceux-ci de la manière dont doit être organisée la compétition afin de la promouvoir. Ayant pu assister à une réunion de ce type sur le site de Roland Garros à la porte d'Auteuil, j'ai pu constater que les dirigeants de la fédération souhaitaient, à travers les Raquettes FFT, rendre accessible le plus possible un format de compétition aux joueuses débutantes, et ce avec une dimension prépondérante qu'est la convivialité. À l'issue de la compétition, des lots sont remis aux gagnantes directement sur les centres de ligue, lots fournis par la FFT.

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie