WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français

( Télécharger le fichier original )
par Baptiste Jalleau
Université Paris-Est Créteil - Licence STAPS Management du Sport 2013
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 2 - Quelles représentations des femmes dans le tennis féminin français ?

Ce chapitre sera l'occasion de revenir sur les représentations des femmes dans le tennis aux yeux de la Fédération Française de Tennis. Les deux parties qui suivent s'appuient largement sur le document mis en ligne par la FFT « Enseigner le tennis aux filles ». Le contenu et la structure du document m'ont paru bien en adéquation avec l'objet de mes recherches. Nous aurons à faire à une partie relativement descriptive avec toutefois des commentaires argumentés et analytiques personnels pour étoffer le travail effectué par la fédération.

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

34

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

I/ A travers les discours de la FFT

Le document42 que l'on va étudier dans ce chapitre se découpe en cinq parties : « la personnalité féminine », « les séances », « la communication », « les filles et la compétition », « paroles de championnes ». Ce sont les quatre premières parties qui nous intéresserons. Cette première sous-partie sera centrée sur le chapitre « la personnalité féminine », nous reviendrons sur des principes psychologiques et scientifiques prouvés concernant le comportement des filles/femmes, remis en contexte avec le tennis.

Revenons sur l'aptitude émotionnelle des femmes, bien plus importante que celle observée chez les hommes. En effet, les femmes sont davantage sujettes au stress et à l'anxiété. Dans l'esprit féminin, l'échec est bien souvent perçu comme une dévalorisation personnelle. Ainsi, des manifestations telles que « je suis nulle » apparaitront comme courantes. Aussi, le langage nonverbal prendra une importance toute particulière, celui-ci étant tout aussi efficace avec les femmes que le discours verbal traditionnel. Ainsi, les enseignants devront faire preuve de tact lors d'explications diverses et d'énumération de consignes, ne pas hésiter à montrer un exemple avant un exercice, mimer, etc. Les filles ont également tendance à intérioriser davantage que les garçons les critiques personnelles à leur égard.

Parlons maintenant de la motivation à jouer des filles, en effet celle-ci apparaît particulière dès lors que nous savons aujourd'hui que les filles possèdent une motivation intrinsèque davantage basée sur la maîtrise, que sur l'aspect comparatif que l'on peut avoir avec l'adversaire. Les filles prennent le plus souvent un grand plaisir à apprendre, à s'améliorer sur le plan personnel. Contrairement aux garçons, celles-ci ont besoin d'être en confiance et d'être motivées pour produire/créer de l'action/être efficaces. (Les garçons eux, obtiennent de la confiance et de la motivation par l'action). Il est important pour elles de maîtriser la tâche qu'elles sont en train d'accomplir, car 80% de leur confiance apparaît par cela : le travail analytique, le fait de revenir sur des actions passées, d'en parler pour comprendre.

La collaboration demeure un facteur essentiel dans la personnalité féminine. Les filles ont besoin de « travailler, jouer avec ». À faible niveau notamment, l'aspect relationnel tient bien souvent une place prépondérante à la pratique-même du sport. Le jeu en coopération est à privilégié car davantage apprécié par le public féminin. L'enseignant doit être capable de mettre en place une relation de qualité avec sa/ses joueuse(s). En effet, les femmes/filles ont besoin de l'approbation de l'enseignant pour être motivées et entretenir leur envie de jouer et progresser. Sur les plus jeunes, l'enseignant a une emprise très importante sur l'aspect émotionnel, ce qui peut provoquer chez certaines un phénomène de passivité.

42 Document « Enseigner aux filles », Fédération Française de Tennis associée avec GDF Suez, 2012

35

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

Les filles sont également « très sensibles à l'expression corporelle, à la fluidité et à l'harmonie du mouvement »43. En effet, celles-ci s'expriment beaucoup avec leur corps et ressentent de bonnes sensations internes. Chez les femmes des changements d'humeur et de comportement apparaissent avec les fluctuations hormonales.

précédent sommaire suivant