WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français

( Télécharger le fichier original )
par Baptiste Jalleau
Université Paris-Est Créteil - Licence STAPS Management du Sport 2013
  

précédent sommaire suivant

II/ Les facteurs d'évolution des pratiques sportives

Dans cette partie, nous aborderons le thème des évolutions du sport féminin à travers la question « pourquoi ? ». L'objectif sera alors d'identifier les causes et les raisons des évolutions abordées dans les lignes précédentes.

On a pu constater que la prise en compte des femmes dans l'histoire du sport est récente. Depuis le début des années 1980 de nombreuses études ont été menées, ayant soulevés des questions concernant les représentations de la gente féminine au sein du sport. Des changements sont apparus, avec des mesures telles que des articles scientifiques, l'apparition d'enseignants historiens, chercheurs au sein d'UFR Staps dans les universités. Des questions nouvelles sont apparues concernant le positionnement du sport en fonction des sexes, une sociologie nouvelle prenant en compte les femmes dans l'évolution des pratiques sportives, etc. Des auteurs ont adoptés dans les années 1990 notamment, des points de vue divergents concernant le sport et les femmes. Certains ayant une vision péjorative du conservatisme des identités sexuelles par le sport (Catherine Louveau), d'autres voyant davantage une tendance évolutive vers une a-sexuation (au sens d'une tendance vers l'égalité des sexes) par le sport (Pierre Arnaud). Des articles de loi apparaissent en France à la fin des années 1990 et début 2000, pour réaffirmer la nécessité de tendre vers une égalité des sexes dans le monde sportif. Tous ces changements abordés sont le fruit d'une évolution des représentations, de nombreux travaux. Des facteurs apparaissent pour expliquer le phénomène de société que soulève l'étude des femmes dans le sport. Le facteur géographique notamment, en effet nous savons que les premières études sont apparues aux Etats-Unis et au Canada, puis bien après en Europe et en France. L'intérêt porté varie donc en fonction des cultures et des lieux géographiques sur lesquels les auteurs se trouvent. Avant de prendre une ampleur internationale, les travaux menés étaient concentrés sur un secteur géographique particulier. Le deuxième facteur à prendre en compte est le facteur historique ; en effet la condition féminine a beaucoup évoluée dans la société française à la fin des années 1960, il aura fallu attendre encore quinze années (début années 1980) pour que la place des femmes soit étudiée dans le monde sportif par les chercheurs/auteurs. Les travaux menés ont évolué avec les années suivantes et ont bouleversé les représentations. Un troisième facteur entre en jeu : l'insertion des historiens du sport dans les UFR Staps des universités. En effet le système éducatif français se voit imprégné pour la première fois dans les années 1980 de chercheurs et auteurs abordant la question des femmes et du sport dans le système éducatif, cela a joué un rôle primordial dans les changements observés. Enfin, vient bien entendu le facteur politique avec l'Etat, influent sur la population et les « consommateurs de sport ». Le sport n'est plus considéré seulement comme un loisir, il est essentiel au bien-être, il est enseigné à l'école et dans les universités.

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

14

- Emancipation et représentations sexuées des femmes dans le système fédéral du tennis français -

On forme les enseignants sportifs, on cherche à faire évoluer les pratiques de manière perpétuelle. Des articles de lois paraissent, affirmant qu'il est nécessaire de tendre vers une égalité des sexes dans le sport comme pour la société en général.

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie