WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Comment peut on envisager la durabilité touristique des montagnes françaises ?

( Télécharger le fichier original )
par Mari Jaouen
Ecole Supérieure Européenne (Poisy 74) et Université Jean Moulin (Lyon 69) - Diplôme Universitaire en Ingénierie de l'Espace Rural 2004
  

sommaire suivant

Marie Jaouen

Année 2006/2007

Promotion 13

IER 4ème année

Butiner avec Mountain Wilderness France,

vers un développement durable du tourisme de montagne

Comment peut on envisager la durabilité touristique dans les montagnes françaises ?

Maître de stage : Aurélien DAUTREY

Maître de mémoire : Anne HONNEGER

Membre du jury : Jacques BONNET

Remerciements

Je tiens tout particulièrement à remercier Aurélien DAUTREY, mon maître de stage, de la manière dont il m'a encadrée. Il a su m'accorder l'autonomie et la confiance nécessaires à la conduite du projet tout en étant disponible quand j'en avais besoin. Je le remercie également pour les multiples relectures qu'il a bien voulu effectuer.

Merci aussi à l'équipe « salariée » de Mountain Wilderness, Carmen GRASMICK, Michèle BORRETTINI, et Vincent NEIRINCK, de m'avoir accueillie durant ces quelques mois.

Je remercie de même Madame Anne HONEGGER, maître de mémoire, de son suivi et de son aide.

Je remercie toutes les bénévoles de Mountain Wilderness qui m'ont consacré du temps pour m'informer, m'accompagner : Isabelle MOUNIER, Aude WENES, Antoine VAN LIMBURG, Daniel ROUZIER, Philippe MARTIN.

Je remercie enfin mes amis et camarades de la promotion 13 avec lesquels j'ai appris énormément durant ces 4 ans ainsi que Elisabeth JAOUEN pour les heures de corrections qu'elle a effectuées au cours du dernier mois de rédaction.

Merci à tous de m'avoir permis de vivre cette expérience, de votre aide et pour tout le reste.

« Faire du tourisme en respectant l'environnement et les populations, ce n'est pas simplement rester poli, ramasser ses déchets et consommer des  produits locaux. C'est également, choisir un mode de transport, choisir des prestataires responsables,... toute une attitude. »

http://www.consoglobe.com

« Il n'y aura pas de développement économique et touristique durable en milieu montagnard sans une attention de tous les instants à ce qui en constitue le symbole le plus précieux : le patrimoine naturel. »

Corinne LEPAGE - Ministre de l'environnement- Discours du 11 juillet 1996 dans le Parc National des EcrinsSommaire

Remerciements 2

Introduction 5

1 Mountain Wilderness et les ambitions de Butiner 2007 7

1.1 Mountain Wilderness, une structure engagée et reconnue 7

1.1.1 Une association au service de la sauvegarde de la montagne 7

1.1.2 Actions 9

1.1.3 Les moyens humains 19

1.1.4 Organisation et fonctionnement 22

1.1.5 Financements 23

1.2 Proposer des approches douces pour que la montagne vive : Butiner 24

1.2.1 Montagne à vivre : une thématique chère à l'association 24

1.2.2 La mise en place de Butiner au Pays du Mont Blanc 26

1.2.3 Butiner : un projet intéressant par sa philosophie et ses principes 30

1.2.4 Reprise et appropriation du projet par MW France 32

1.2.5 Méthodologie employée et conduite du projet en 2005 32

1.2.6 Résultats obtenus et travail engagé en 2006 38

1.2.7 Conduite du projet Butiner en 2007 39

2 Vers un développement durable du tourisme dans les montagnes françaises ? 44

2.1 Les montagnes françaises et le tourisme : données de cadrage 44

2.1.1 Cadre réglementaire 44

2.1.2 Cadre institutionnel et politique 49

2.1.3 Le tourisme montagnard en quelques chiffres 58

2.2 Evolutions marquantes du tourisme montagnards et impacts sur les trois piliers de la durabilité 67

2.2.1 Des évolutions marquantes qui remettent en cause les équilibres 67

2.2.2 Les impacts du tourisme montagnards et problèmes soulevés : bilan et enjeux 78

2.3 Quelles solutions pour un tourisme doux et une Montagne à vivre ? 84

2.3.1 Jeux d'acteurs et légitimité 84

2.3.2 Mobilisation des acteurs et accompagnement 87

2.3.3 Changer d'approche face aux blocages : du territoire au réseau 88

Conclusion 90

Bibliographie 92

Table des illustrations 97

Annexes 100

Introduction

Le tourisme est aujourd'hui la première activité économique mondiale. La plupart des français le pratique à titre d'activité banale, nécessaire, presque vitale. Le développement du tourisme est pourtant récent et a connu une croissance rapide puisqu'il n'a été popularisé qu'au début du siècle dernier en France.

Le tourisme montagnard s'est lui aussi développé de manière effréné lors du dernier siècle. Les montagnes françaises qui étaient jusqu'au XIXème siècle un espace craint par beaucoup, deviennent au cours du XXème siècle un espace très convoité. Pour satisfaire le touriste la montagne est aménagée peu a peu.

La montagne s'est longtemps résumée aux stations de ski, qui permettait la création d'emploi et la création de richesse. Pourtant, aujourd'hui, la baisse de la quantité de neige et l'évolution des pratiques touristiques commencent à se faire sentir au niveau économique dans les « stations de sports d'hiver » qui ont, depuis le plan neige, basé entièrement leur économie sur cette ressource qu'est l'or blanc et sur la saison hivernale.

De plus, les impacts de l'industrie du ski sont aujourd'hui soulignés. Le développement durable est aujourd'hui un concept démocratisé et l'environnement est désormais au coeur des questions de sociétés. Comment peut on envisager la durabilité touristique dans les montagnes française aujourd'hui ?

Dans le souci de limiter les impacts négatifs liés à l'industrie du ski, un concept est né récemment : le tourisme durable. C'est un type de tourisme qui vise à concilier les enjeux économiques, socioculturels et environnementaux de l'activité, par le biais d'une utilisation efficace et raisonnée des ressources et des biens rares sans compromettre les besoins des générations futures. Il s'agit donc d'une approche intégrée du tourisme sur du long terme.

Les enjeux liés à la promotion du tourisme durable -également appelé tourisme doux- en montagne sont nombreux. Il s'agit à la fois d'améliorer les possibilités d'emploi et de services, d'encourager la croissance économique et d'accroître les moyens d'existence dans des territoires souvent défavorisés et marqués par l'inégalité sociale, de préserver la biodiversité et de valoriser les patrimoines dans des espaces souvent victimes des pressions environnementales, mais aussi de renforcer la participation de la population locale et d'engager de nouvelles formes de gouvernance pour pallier à la marginalisation politique de ces territoires.

Dans le cadre de ma quatrième et dernière année de Diplôme Universitaire en Ingénierie de l'Espace Rural, j'ai effectué un stage de 3 mois et demi au sein de l'association Mountain Wilderness. Cette association nationale de protection de la montagne porte depuis deux ans, dans le cadre de sa thématique Montagne à vire, un projet de tourisme doux sur le massif de Belledonne. J'ai été chargée de mener à bien ce projet nommé Butiner.

Nous présenterons tout d'abord, l'association Mountain Wilderness, avant d'étudier plus précisément sa thématique Montagne à vivre et la mise en place de du projet Butiner en Belledonne.

Nous traiterons, dans un second temps, plus généralement de la problématique de durabilité de l'activité touristique dans les montagnes françaises. Nous verrons ensuite, après avoir étudier les évolutions marquantes et les impacts de cette activité, de quelle manière il est possible d'intégrer la durabilité dans les projets touristiques, par le biais de l'analyse du projet Butiner en Belledonne mis en place par Mountain Wilderness.

sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie