WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Pratiques de GRH et performance sociale de Bénin Télécoms SA

( Télécharger le fichier original )
par Rodolphe Donald MOUKASSA MAMOUNA
Ecole Supérieure de Gestion d'Informatique et des Sciences (ESGIS-COTONOU) - Master en Gestion des Ressources humaines 2010
Dans la categorie: Ressources humaines
  

sommaire suivant

La gestion des ressources humaines est restée pendant longtemps une discipline mal connue. Pour mieux appréhender cette réalité, il faut remonter à la période industrielle, période au cours de laquelle la relation hiérarchique caractérisée par le pouvoir individuel (Maître-Ouvrier ; Patron-Apprenti ; Patron-Employé) se transforme progressivement en relation de classes (classe des détenteurs de capitaux et classe ouvrière) (Gnakpa, 2010).

Au cours de cette période, les préoccupations et priorités portaient sur la transformation d'objets et divers biens par la combinaison des facteurs de production que sont les matières premières, les machines et les capitaux. L'accroissement de la productivité et la recherche du profit importaient plus pour les chefs d'entreprises au détriment des conditions humaines.

Cependant, avec l'ouverture des marchés, une concurrence internationale de plus en plus rude, le déclin de la productivité dû au manque de motivation du personnel, la nécessité de s'ajuster à une législation du travail en constante évolution, sont autant de facteurs qui vont contribuer et motiver les managers à un mode de gestion d'entreprise plus regardant vis-à-vis du personnel.

Ce revirement du mode de management prend désormais en compte, en plus de la dimension économique, les dimensions sociales et humaines. Les entreprises n'ont donc plus pour seul objectif, la rentabilité, mais elles visent également la valeur et l'intelligence humaine, en mettant l'homme, entant que ressource, au centre de toutes leurs préoccupations.

C'est à cet effet que l'investissement en ressources humaines s'impose de plus en plus comme l'une des solutions pouvant permettre aux entreprises d'augmenter leur productivité et d'accroître leur capacité concurrentielle ; il s'agit même de l'un des leviers stratégiques les plus malléables dont disposent les dirigeants pour améliorer la performance de leurs entreprises (Barney et al, 1998 ; Becker et al, 1997).

Bénin Télécoms SA, société semi-publique à caractère économique, a été mise en place à fin de fournir de services et produits liés aux télécommunications. Cette société nationale rencontre d'énormes difficultés à occuper une place aussi importante dans le secteur d'activité qui est le sien, cela au détriment des prérogatives qui lui sont propres. Les ressources humaines qui constituent la pierre angulaire de toute performance, sont encore gérées de façon traditionnelle. La Gestion Stratégique des Ressources Humaines (GSRH) ou encore la Direction Participative Par Objectif (DPPO), encore moins la Direction par Objectif (DPO) n'a de place dans cette structure. Cette constatation a été faite lors de notre passage (période de stage) dans les locaux dudit établissement.

Suite à cette constatation, la question qui mérite d'être posée est celle de savoir si, les ressources humaines et la manière de les gérer, influencent-elles la réussite des organisations ?

C'est dans le but d'avoir des réponses à cette interrogation que nous nous proposons de réfléchir sur le thème « Pratiques de Gestion des Ressources Humaines et Performance sociale de Bénin Télécoms SA ».

Le choix de ce thème est porté sur la performance sociale parce qu'atteindre les objectifs sociaux permet d'atteindre l'objectif économique, financier, et partant, atteindre toute la performance de l'entreprise.

A cet effet, l'objectif visé par cette étude est de chercher à vérifier le lien pouvant exister entre les pratiques de gestion des ressources humaines (GRH) et la performance sociale de Bénin Télécoms SA.

Afin d'atteindre cet objectif, notre travail est structuré en trois chapitres. Le premier est consacré à la problématique et au cadre institutionnel de notre étude. Le second quant à lui aborde la revue de littérature et la méthodologie. Enfin le troisième est consacré à la présentation des résultats et aux suggestions.

CHAPITRE I :

PROBLEMATIQUE ET CADRE INSTITUTIONNEL DE L'ETUDE

Dans ce chapitre, nous consacrons la première section à la problématique, aux objectifs et à l'intérêt de l'étude. Ensuite la deuxième section concerne le cadre institutionnel de notre étude.

I-1- Problématique de l'étude

L'entreprise, maillon essentiel de la vie économique de toute nation, est une entité qui coordonne des moyens matériels, financiers, humains et autres, en vue d'atteindre des objectifs de performance. Cependant, depuis quelques années, la recherche en science de gestion à produit une somme considérable de travaux cherchant à mesurer le lien entre les moyens humains ou la façon de les gérer et la performance de l'entreprise.

Allou et al. (2004) ont fait un recensement des études empiriques sur cette relation en s'appuyant sur près de 180 résultats de recherches parus depuis la fin des années 1970. Malgré le nombre grandissant de recherches sur le sujet, Gretien et al (2005) ont montré, à travers une lecture critique de la littérature académique que, la relation entre la gestion des ressources humaines et l'efficacité de la firme constituent encore un phénomène méconnu. Certains auteurs qualifient même cette relation de véritable « boite noire » car, les résultats à propos sont parfois mitigés, contradictoires et les conclusions divergentes. Cela tient sans doute aux méthodologies employées. Citons en exemple les études recensées par Allou et al (op.cit), dans lesquelles plusieurs indicateurs ont été utilisés pour évaluer la performance « de la production ».

Cependant, évoluant dans un environnement de plus en plus concurrentiel et hautement technologique, Bénin Télécoms SA, société semi-publique à caractère économique se doit de mieux adapter ses stratégies à l'environnement dans lequel elle évolue et aussi de mettre en place un ensemble adéquat des pratiques de gestion afin d'être plus performante. Pour cela et dans la perspective de garantir à celle-ci les meilleures chances de succès possibles, les dirigeants doivent rechercher en permanence la combinaison efficace et efficacité des moyens mis en oeuvre pour la réalisation des activités, mais aussi pour l'amélioration de la performance.

Porter (1982), part du postulat selon lequel la « performance » de l'entreprise dépend de sa capacité à affronter, influencer, résister aux pressions de son environnement concurrentiel. En effet, l'objectif principal d'une entreprise doit être d'obtenir un avantage concurrentiel sur son marché, ce qui se mesure in fine par sa capacité à générer du profit (sa performance). L'analyse de la performance d'une organisation passe nécessairement par l'étude des éléments qui mènent à la création de cette performance.

C'est ainsi, loin de prétendre clore le débat sur les sources de la performance et aussi sur le lien pouvant exister entre différentes pratiques de gestion d'entreprises et la performance de celle-ci, cette étude se propose d'essayer, d'apporter une contribution à ce débat, en cherchant à établir de nouveau le lien entre les pratiques ressources humaines (RH) et la performance, cette fois ci sociale des organisations, en se plaçant dans le contexte économique, culturel et managérial béninois à travers l'institution Bénin Télécoms SA.

Alors, la question principale que nous nous sommes en mesure de nous poser est celle de savoir quel lien existe-t-il entre les pratiques de gestion des ressources humaines et la performance sociale de Bénin Télécoms SA ?

La réponse à cette question principale suscite des questions spécifiques suivantes :

- quelles sont les pratiques de GRH qui sont pertinentes à Bénin Télécoms SA ?

- quel lien existe-t-il entre les pratiques RH relatives à l'information, la communication, la formation, avec la performance sociale de Bénin Télécoms SA ?

- quel lien existe-t-il entre les pratiques RH relatives à la gestion des carrières, à la rémunération incitative, avec la performance sociale de Bénin Télécoms SA ?

- quel lien existe-t-il entre les pratiques RH relatives au management participatif, à l'évaluation du rendement, avec la performance sociale de Bénin Télécoms SA ?

sommaire suivant