WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'école géopolitique allemande

( Télécharger le fichier original )
par abderrahim kourima
université hassan II casablanca, faculté de Droit - DESA Relations Internationales 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2 Théorie des «  Pan-ideen » :

L'originalité de la pensée géopolitique de Haushofer, est dû essentiellement à sa notion des « pan -idées », lesquelles soulignent la centralité de la dimension spatiale dans la réflexion géopolitique du savant allemand.

Une pan-idée a pour objet l'unité géographique, ethnique ou civilisationnelle d'une communauté humaine ; par exemple : pangermanisme, panaméricanisme...etc.

Selon Haushofer, le monde peut être subdivisé en quatre grandes zones selon un axe nord-sud, chaque zone étant dominée par une puissance dominante :

· la zone paneuropéenne incluant l'Afrique destinée à être dominée par l'Allemagne.

· la zone panaméricaine destinée à être dominé par les Etats-Unis ;

· la zone panrusse incluant l'Asie centrale et le sous-continent indien ;

· le Japon étant destiné à dominer la zone pan-asiatique.

Ces « pan-idées » nous permettraient de comprendre les grands chocs que géopolitique de la planète.13(*)

2.3 La puissance maritime et la puissance continentale.

Inspirait par Mackinder, et notamment sa notion de Heartland, définit comme « le pivot géographique de l'histoire », Haushofer préconise l'alliance de l'Allemagne puissance terrestre avec le Japon, puissance navale. Ainsi le pacte anti-komintern de 1937, qui réalisera le plus pire des cauchemars du géopoliticien anglais, Mackinder, l'exclusion des puissances maritimes de l'île du monde.

Haushofer écrivait : « l'idée du pacte anti-komintern est à l'origine d'une des constrictions les plus audacieuses de la politique mondiale. Ayant pris naissance sous la forme d'un échafaudage d'acier qui recouvrait tout l'ancien monde entre l'Allemagne et le Japon, le pacte anti-komintern n'est devenu une réalité géopolitique que par l'entrée de l'Italie et par la fusion intime des deux puissances de l'axe en Europe ».

Deux ans plus tard, avec le pacte germano-soviétique, l'Allemagne trace l'ébauche d'une grande unification eurasiatique. 14(*)

C. la géopolitik au service d'une idéologie nazie.

La mauvaise réputation qu'a stigmatisé la géopolitique à l'issue de la seconde guerre mondiale, fut justifiée par le fait qu'elle s'agit d'une science nazie, perçue comme un instrument du propagande hitlérienne, ayant servi à justifier les ambitions hitlériennes. Quelle est la part de vérité dans toutes ces affirmations ? Peut-on réduire la géopolitique allemande et notamment celle de Haushofer à une simple composante idéologique de l'appareil nazi ?

Certes, la pensée géopolitique de Ratzel et puis celle de Haushofer ont constitué une composante importante du climat intellectuel et moral de l'Allemagne des années 1890-1945. Nombreux sont les jeunes gens liés au nazisme et qui sont fascinés, enthousiasmés par les livres et les articles de Haushofer en l'occurrence Rudolf Hess et même Adolphe Hitler, mais cela peut-il suffire pour détruire tout un édifice théorique scientifique ?

La géopolitique dans sa pureté scientifique n'est qu'une science comme les autres, elle veut s'identifier comme tel, peu importe les utilisations idéologiques qu'on a fait d'elle, peu importe les discours pseudo- géopolitiques des chefs nazis, qui cachaient leurs intentions dominatrices subjectives derrière les lois d'un savoir qui se veut objectif, on ne doit pas céder a la facilité intellectuelle en excommuniant une science, un savoir sous prétexte de souillure idéologique.

Dans un article intitulé De la géopolitique, Haushofer écrivait et affirmait ces remarques : « en tout état de cause une connaissance réelle et scientifique de la géopolitique doit nécessairement échapper à toute considération partisane et doit être également vrai pour l'extrême gauche comme pour l'extrême droite » il ajoute « c'est peut-être la partie la plus difficile de la réponse à la si bonne et si facile question : qu'est-ce que la géopolitique ? que de faire comprendre à des hommes aux opinions politiques arrêtées que la géopolitique doit rester libre de toute affirmation est considération partisanes et qu'il convient d'en écarter la politique, tâche tout aussi difficile. »15(*)

* 13 cf. Idem.

* 14 cf. Idem p 37.

* 15 Cf. art. De la Géopolitique, Karl Haushofer in De La Géopolitique Fayard, 1986 pp 101-102.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.