WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Microfinance et développement: une mise en évidence théorique et empirique de la relation

( Télécharger le fichier original )
par Hermann-Didier TEBILI
Université Paul Cézanne Aix en Provence Faculté d'économie Appliquée - Master Institutions et Développement 2008
  

précédent sommaire

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Bibliographie

Adisson E [2002], «Théories du développement», collection repère n°108; Edition la Découverte et Syros, Paris.

Arestis, P. et Demetriades, P [1993], « Financial liberalisation and Economic Developpement :A critical Exposition» ,in Money and Banking, issues for the Twenty-First Century, Essays in Honour of S.F. Frowen ,ed by P. Arestis, Mac-Millan Press Ltd, Londres.

Armendeiz de Aghion B. [1999], «On the design of a credit agreement with peer monitoring», Journal of development economics, vol 60, 79-104.

Armendeiz de Aghion B, et Morduch J. [2005], The Economics of Microfinance, MIT Press, 346.

Arrow K. [1976], «les limites de l'organisation », Paris presses Universitaires de France.

Aryeetey E. et Udry C. [2000], "Saving in Sub-Saharan Africa", CID Working Papers 38, Center for International Development at Harvard University.

Bassolé L [2003], «Responsabilité conjointe et performance des groupes de crédit », Mémoire

DEA, Université de Clermont Ferrand1.

BCEAO-UEMOA [2007], Etat des lieux et perspectives de la microfinance dans l'UEMOA, les 7 et 8 mai, www. bceao. Int.

Besley T. et Coate S., [1995], « Group Lending, Repayment Incentives and Social Collateral », Journal of Development Economics, vol. 46, n° 1, février, p. 1-18.

Bonneau I, Frankiewiez et M. Shields. [2005] « Le financement des institutions de microfinance: le chemin vers l'investissement privé », Revue Techniques financières et développement, n°78, mars.

Boyé. S., Hajdenberg J. et Poursat. C. [2006], Le Guide de la microfinance, microcrédit et épargne pour le développement, Organisations, 303p.

CERISE, [2002] « La gouvernance en microfinance : Grille d'analyse et études de cas ».Comité d'Echange, de Réflexion et d'Information sur les Systèmes d'Epargne-crédit, Paris, 136 p. Chavance B. [2007], « L'économie institutionnelle », paru aux éditions La découverte, Paris. Chochane-Verdier Audrey: Libéralisation financière et croissance économique: Le cas de l'Afrique subsaharienne. Editions I'Harma~~an.

Cho Yoon Je [1986], «inefficiencies from Financial Liberalization in the Absence of WellFunctioning Equity Markets», Journal ofMoney, Credit Banking, vol 18, n°2, mai, pp.191-9.

Cho Yoon Je [1990], Mac-Kinnon-Shaw versus the Neostructuralists on Financial Intermediation» World Developpement, vol 18, n°3, pp.477-480.

Coase R. [1937], «la nature de la firme », repris in, revue française

d'économie,1 987,vol.II./1 ,pp.1 33-167.

Coming J. [1997], «Prêt de groupe, aléa moral et création d'une garantie sociale », Revue d'économie du développement, n°2, pp.65-101.

De Lima P. [2004], «La microfinance dans les pays en Voie de Développement: Etat des lieux et perspectives », IEP.

Demirguc-Kunt, A. and Detragiache, E. [1999]. «Financial Liberalization and Financial Fragility». In Demetriades, P.O. et S. Andrianova [2003]. «Finance and growth: what we know and what we need to know?» Discussion Paper 03/15 Université de Leicester.

Diagne A. [1998.], «Dynamic Incentives, Peer Pressure, and Equilibrium Outcomes in GroupBased Lending Programs ', American Economic Association.

Diagne A., Simtowe F., Chimombo W. et Mataya C. [2000], «Design and Sustainability issues of rural credit and savings programs for the poor in Malawi: An Action-Oriented Research Project' , Report, International Food Policy Research Institute.

Dirat J-R. [1985], «Financement et développement: l'exemple du Congo », Thèse de 3°cycle. Paris X.

Dirat J.-R. [2001] «La micro finance et la promotion de l'entrepreneuriat: le cas du Congo », Thèse de doctorat en Sciences Economiques, Université d'Orléans.

Djefal S. [2004], « Les ressorts de la microfinance, entre marché et solidarité. Impact et pérennité des systèmes financiers décentralisés: Etude de cas en Afrique de l'Ouest (1980-2000) », Thèse de sciences économiques, Université Lyon 2, 633 p.

Doligez, F., [1996], « Études comparées de l'impact économique des systèmes de crédit rural », Revue Tiers Monde, Tome XXXXVII, n°145, jan-mars, pp.1 87-202.

Doligez, F. [2002], « Microfinance et dynamiques économiques: quels effets après dix ans d'innovations financières ? »CERED-Forum, Université de Paris X Publications dans la revue du tiers Monde, n°172, octobre-décembre 2002

Dornbush, R. et Reynoso, A. [1989], Financial Factors in Economica Developpement, American Economic Review, vol 79, n°2, mai, pp.204-9.

Edgcomb E., L. Barton, [1998]. : «Social intermediation and microfinance programs: a literature review.» Microenterprise best practices, USAID.

Forestier P. [2005], «Les nouveaux enjeux de la microfinance», Techniques Financières et Développement, n°78.

Fournier, Y. et Ouedraogo, A., [1996], « Les Coopératives d'Épargne et de Crédit en Afrique: Historique et évolution récente ; pp.67, Revue Tiers Monde, Tome XXXVII, n°145, jan-mars.

Fry, M.J. [1988], Money, Interest, and Banking in Economic Development», The John Hopkins University Press, Baltimore.

Gentier A [2003], Economie Bancaire, Essai sur les effets de la réglementation sur le financement du crédit, éd. Publibook, Paris.

Gentil, D .et Hugon, P. [1996], «Le financement décentralisé: pratiques et théories », Revue Tiers Monde, n°145, janv.-mars.

Gentil, D. et Fournier, Y. [1993], « Les paysans peuvent-ils devenir banquiers ? », Paris, Syros, 271p.

Gentil, D. et Servet, J.M. [2002], « Micro finance: petites sommes grands effets », Revue Tiers Monde, n°172, oct.-déc.

Germidis, D., Kessler D, Meghir R, [1991], « Systèmes financiers et développement:quel rôle pour les secteurs financiers formel et informel? », Paris, OCDE.

Ghatak M. [1999], « Group Lending, Local Information and Peer Selection », Journal of Development Economics, vol. 60, n° 1, octobre, p. 27-50.

Ghatak M. et Guinnane T. [1999], « The Economics ofLending with Joint Liability: Theory and Practice », Journal of Development Economics, vol. 60, n° 1, octobre, p. 195-228.

Godquin M. [2004], « Microfinance et performance de remboursement au Bangladesh:

Comment améliorer l'allocation des prêts des IMF ? », Colloque AUF, in: Decaluwé, B., Mourji, F., Plane, P. [2006], Le Développement Face à la Pauvreté. Réseau analyse économique et développement, (éd), Economica, p.140.

Goldsmith W. [1968], «Financial Institutions». Random House, New York.

Gonzalez-Vega C., Meyer R., Navajas S., Rodriguez-Meza, Schreiner M. [2000], «Microcredit and the Poorest of the Poor: Theory and Evidence from Bolivia», World Development, Vol. 28, n°2.

Gubert F et Roubaud F. [2004] « le financement des très entreprises urbaines: étude d'impact d'un projet de microfinance à Antananarivo (Madagascar) », Colloque AUF, in: Decaluwé, B., Mourji, F., Plane, P, Le Développement Face à la Pauvreté. Réseau analyse économique et développement, (éd), Economica, p.140.

Guérin I. [2000a], «Le prêt collectif à responsabilité conjointe peut-il être considéré comme une innovation financière ? », Savings and Development, Volume 24, Issue 2, 2000, Pages 219-245. Titre en anglais « Is group lending a financial innovation? »

Guérin I. [2000b] « Mécanismes d'incitation et comportements coopératifs : le prêt collectif à responsabilité conjointe », Communication aux Journées AFSE 2001.

Guérin I. [2000c], « Micro finance dans les pays du Sud : entre rentabilité et solidarité », Revue d'Économie Financière, n°56, pp. 58-83.

Guérin I. [2002], «Les sommets mondiaux du microcrédit: où en est-on cinq ans après ?», Revue Tiers-Monde, t. XLIII, n°172, octobre-décembre, pp.867-877.

Guérin I. et Servet J.M. [2004], «Exclusions et Liens Financiers«, Rapport du Centre Walras 2003, Paris, Economica.

Guillaumont S. Jeanneney et K., R. Kpodar [2004], « Développement Financier, Instabilité Financière et Croissance Economique ».Document de travail de la série Etudes et Documents E2004-13, CERDI.

Gurley, J.G. et Shaw, E.S [1960], Money in a Theory of Finance, Brookings Institution, Washington, D.C.

Granger C.W.Z, [1969], «Investigation Causal Relations by Economic Models and Cross Special Methods» Econometrica, p423-438.

Haley B., et Morduch J. [2003], «Microfinance et réduction de la pauvreté: quel est le résultat ? » in Guérin I., Servet J-M. (eds), Exclusion et liens financiers : microfinance : leçons du sud, Rapport du centre Walras, ed. Economica.

Haudeville B. [2001], « Kajo Jiginew:Portée et limites d'une expérience de crédit et d'épargne solidaires », in J. M. Servet et D. Vallat (éds), Exclusion et liens Financiers, Paris, Economica, pp.199- 213.

Haudeville B. et Dado C. [2002], « Vers un système financier de type mixte dans l'UEMOA », Mondes en développement, 2002-Tome 30.

Hayek F. A., [1941], «The Pure Theory of Capital», Londres: Routledge and Keagan Paul

Hoff K. et Stiglitz J. [1998], « Money lender and bankers: price-increasing subsidies in a monopolistically competitive market », Journal of Development Economics, vol. 55, n° 2, avril, p. 485-518.

Honlonkou A. et Acclassato D. [2003], «Impacts de la loi PARMEC sur la Gouvernance et la Performance Financière des institutions de microfinance au Bénin», rapport de recherche du Programme ELIFID, Effet de la Libéralisation du Secteur Financier sur les Défavorisés, BIT. Hugon P. [1996], «Incertitude, Précarité et financement local: le cas des économies africaines», Revue Tiers-Monde, t. XXXVII, n°145, janvier-mars, pp.13-40.

Hugon P. [1996] « Innovations dans les sphères financières informelles et semi-formelles en

Afrique subsaharienne » Mondes en développements -1996 Tome 24 - 94 - 17.

Hugon P. [2007], « Défaillances du financement du développement et micro intermédiation en Afrique Centrale », Revue du Tiers monde, n°192, oct-déc.

Hulme, D. [1990], «Can the Grameen bank be replicated? Recent experiments in Malaysia, Malawi and Sri Lanka. Development Policy Review 8, p287-300.

Hulme D. et Mosley P.[ 1998], «Microenterprise Finance : Is There a Conflict Between Growth and Poverty Alleviation ?», World Development, 26 (5), , pp. 783-790.

Lapenu, C., Wampfler, B., Duchamp, M.C., [1997], « Le micro financement dans les pays en développement: évolution, théorie et pratique ».- Montpellier: CIRAD,-220 P.

Lanha M. [2005], «Dynamiques de l'architecture financière: vers l'approfondissement financier

dans l'UEMOA » Thèse de doctorat en Sciences Economiques, Université d'Orléans. Ledgerwood J. [1999], «Microfinance Handbook: An Institutional Perspective», The World Bank, Washington D.C.

Lelart M. [1996], « la nouvelle loi sur les mutuelles d'épargne et de crédit dans les pays de l'Afrique de l'Ouest: la loi Parmec de l'UEMOA. », Monde en développement, pp 24-94. Lelart M. [2002], "L'évolution de la finance informelle et ses conséquences sur l'évolution des systèmes financiers", Mondes en développement no 119, 9-20.

Lelart M. [2005], « De la Finance Informelle à la Microfinance », Savoirs Francophones, 111p. Lelart M. [2007], "les mutations dans la microfinance : l'expérience du Bénin", Doc de recherches 15, LEO, Université d'Orléans.

Jacquet P. et Pollin. J.P [2007], «systèmes financiers et croissance », Document de recherche, Université d'Orléans.

Kaminsky, G. L. and Reinhart, C.M. [1999], The Twin Crises: the Causes of Banking and Balance-of-Payments Problems». American Economic Review, 89 (3), 473-500.

Kapur, B [1976], Alternative Stabilization Policies for less-Developped Economies, Journal of Political Economy, vol 84, n°4, aout, pp.777-795.

Kapur, B[1992],Formal and Informal Financial Markets, and the Neo-Structuralist Critique of Financial Liberalization Strategy in Less-Developped Countries, Journal of Development Economics, vol 38,septembre,pp.63-77.

King, R.V et Levine, R. [1992], «Financial Intermediation and Economic Development, in Capital Markets and Financial Intermediation», ed. by C. Mayer et X. Vives, CEPR, Cambridge University Press, Londres.

King, R.V et Levine, R [1993], «Financial, Entrepreneurship, and Growth: Theory and

evidence», Journal of Monetary Economics, Vol32, pp 513-542.

Mc-Kinnon, R.I. [1973], «Money and Capital in Economic Development», Washington DC, Brookings Institution.

Mc-Kinnon, R.I. [1988], Financial Liberalisation in Retrospect: Interest Rate Policies in LDC's, in The State ofDevelopment Economics: Progress and Perspectives, ed. By G. Ranis.

Kirzner, I.M. [1973], Competition and Entrepreneurship, Chicago: University of Chicago Press. Mondal W. I et Tune R.A., [1993] «Replicating the Grameen Bank in North America: the good faith fund experience » West view Press, san Francisco.

Montalieu T. [2001], L'économie du développement, à l'édition Bréal.

Montalieu T. [2002], "Les institutions de micro-crédit : entre promesses et doutes. Quelles pratiques bancaires pour quels effets ?", Mondes en développement no 119, 21-32.

Morduch J. [1999], «The microfinance promise», Journal of Economic Litterature, Vol. 37. Mosley P. [1996]: «Metamorphosis from NGO to commercial bank: The case of BancoSol in Bolivia». In Hulme D. & Mosley P., Finance against poverty, Volume II (pp. 1-31). London: Routledge.

Mourji F. [2002], «Le financement semi formel du secteur informel au Maroc : le micro-crédit, une alternative à l'impasse », Les Cahiers du Gratice, n° 22, p. 259-295.

Ndiaye F. [1999], «Banques et institutions de microfinance: les complémentarités et leur articulation », Marchés Tropicaux et Méditerranéens, juillet, N° Hors série: Banques et Finances en Afrique, pp.10-16.

Nowak M. [2005], « On ne prête (pas) qu'aux riches <~ ed. JC Lattès.

Nurkse R. [1953], «Problems of Capital Formation in Underdeveloped Countries», New Oxford University Press.

Perroux F. [1969], L'Économie du XX siècle, PUF.

Pierrard M. [1998], « Le financement alternative:quel rôle dans le processus de réinsertion par la création d'entreprise? Cas du territoire Drome Ardèche », Techniques Financières et Développement, n°51, p60.

Prescott E.S. [1997], «Group lending and Financial intermediation: An example», Federal Reserve Bank of Richmond Economic Quarterly, vol83/4fall, pp.23-48.

ROCK R. et OTERO. O. M. [1997], «From margin to Mainstream: The Regulation and Supervision of Microfinance», Accion international, Somerville.

Roubini N. et Sala-i-Martin X. [1992], « Financial Repression and Economic Growth », Journal of Development Economics, vol.39, p5-30.

SEEP Network. [2000], «Assessing the Impact of Microenterprise Services - Learning from clients: Assessement tools for microfinance Practitionners », Washington.

Seltz, V. [1994], «Le rôle du système financier dans le développement », Communication présentée lors des XI ème Journées Internationales d'Economie Monétaire et Bancaire, Nice.

Sen A. [1999], «L'économie est une science morale », La Découverte, Paris.

Servet J.-M. [1996], « Risque, incertitude et financement de proximité en Afrique. Une approche socio-économique », Revue Tiers-Monde, 37(145) ,41-58.

ServetJ.-M. [2005], «Banquiers aux pieds nus » la micro finance, OdileJacob, Paris, 2005.

Soulama. S [2005] «micro finance, pauvreté et développement », AUF et éditions des archives contemporaines, Paris.

Stern N.H. [1992] «le rôle de l'Etat dans le développement économique », Conférence Walras- Pareto, Lausanne.

Stiglitz J. et Weiss A. [1981], « Credit Rationing in Markets with Imperfection Information », American Economic Review, vol. 71,Juin, p. 393-410.

Stigler, G., [1971], «The Theory of Economic Regulation », Bell Journal of Economic and Management Science, n°2, pages 3-21.

Stiglitz J. [1990], «Peer Monitoring and Credit Markets », The World Bank Economic Review, vol. 4, n° 3, Septembre, p. 351-366.

Stohr W.B. [1978], «Center-Down-and-Outward Development versus Periphery-up-and-Inward Development: a Comparision of two Paradigms», University of Economics, Wien.

Stohr W.B. [1981], «Development from below: the bottom-up and periphery-inward development paradigm», in Development from Above and Below? The Dialectics of Regional Planning in Developing Countries, Stohr W. B., Taylor D.R.F. (Eds), Wiley, Chichester. Touhami A. [2004], « tests d'efficacité du financement des micro et petites entreprises dans la lutte contre la pauvreté:une approche statistique», Colloque AUF, in: Decaluwé, B., Mourji, F., Plane, P. [2006], Le Développement Face à la Pauvreté. Réseau analyse économique et développement, (éd), Economica, p.140.

Tobin J. [1947], «Liquidity preference and monetary policy »,Review of economics and statistics,volume 29,p.124 à 131.

Van Tassel E. [1999], « Group Lending Under Asymmetric Information », Journal of Development Economics, vol. 60, n° 1, Octobre, p. 3-25.

Varian H., [1990], « Monitoring Agents with Other Agents », Journal of Institutional and Theoretical Economics, vol. 146, n°1, Mars, p. 153-174.

Venet B. [1994], «Libéralisation Financière et Développement Economique », Revue d'économie financière, n°29, pp.87-111.

Venet B. [2000], « Libéralisation Financière et Développement Economique: Une revue Critique de la littérature » CREFED-CERPREM, Université Paris IX Dauphine.

Yaron, J. [1994], « What Makes Rural Financial Institutions Successful?» The World Bank Research Observer, Vol.9, N°.1(janvier)

Wenner M. [1995], « Group Credit: a means to improve information transfer and loan repayment performance », Journal of Development Studies, vol. 32, n° 2, p. 263-281.

Williamson O.E [1975], Markets and hierarchies: analysis and antitrust implications, The Free Press New York.

Williamson O.E [1987], «transaction costs, inflation and the variety of intermediation services», Journal of Money credit and Banking, Vol.19n°4/1987.

Zeller M. [1998], « Determinant of Repayment Performance in Credit Groups: The Role of Program Design, Intragroup Risk Pooling, and Social Cohesion », Economic Development and Cultural Change, n° 46 (3), p. 599-621.

Table des matières

Listes des sigles et acronymes employés 4

INTRODUCTION GENERALE 7

Chapitre 1 : REVUE DE LITTERATURE SUR LA MICROFINANCE ET LE

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 12

Définition et concept 12

Le Microcrédit et la Microfinance 12

Le développement économique 13

Section 1 : Les arguments théoriques et pratiques favorables à l'impact de la micro intermédiation sur le développement économique. 15

§1-un tour horizon théorique 15

A/Aux origines des théories du développement 15

B/Les approches « récentes » du développement économique 16

1- L'approche néolibérale : libéralisation financière et non intervention de l'état

16

2-L'approche d'inspiration néoclassique 17

§2. Fondements analytique du rationnement du crédit : La microfinance une

réponse aux rationnements du crédit 18
A/Libération financière versus répression financière et l'exclusion du marché du

crédit 19
B/Le courant de pensée néo structuralistes et l'importance des marchés financiers

informels 22

C/Le modèle de Stiglitz et Weiss et le rationnement du crédit 26

§3. Approfondissement financier dans les PED et l'apport des institutions de

microfinance : fondements théoriques 30

A/La libéralisation financière et les PED 32

B/La libéralisation financière et secteur informel 33

C/Structure financière et développement 33

D/Microfinance et développement financier 34

Section 2 : De la théorie à la pratique 37

§1. Les raisons du succès de la microfinance 38

A / Un système de fonctionnement adapté aux réalités locales 38

B/ Les méthodes des institutions de microfinance 39

1-Le ciblage de la clientèle 39

1 -2. Les populations ciblées « aujourd'hui » par les institutions de microfinance 39

1.2. Zone urbaine/Zone rurale 41

2. Innovation financière du prêt de groupe 41

2-1. Dynamique du contrat de crédit de groupe 42

2.2. Responsabilité conjointe 43

2.3. Les incitations dynamiques 44

2.4. Calendriers de remboursement 44

2 .5. Les garanties auxiliaires 45

3. Limites de la responsabilité conjointe 46

3.1. Le problème du défaut stratégique 46

3.2. Enforcement ou mise en oeuvre des règles 47

3.3. Problème du lien social 48

§2le poids du financement informel 50

A/évolution du financement du développement 51

B/La microfinance : un palliatif au sous développement financier. 51

1- Situations en Afrique subsaharienne 52

2- La microfinance et la promotion de l'activité entrepreneuriale 52

Section 3 : analyses critiques microfinance et développement économique 54

Section 4 : Revue de littérature des études empiriques sur la microfinance et le

développement 59

Conclusion du chapitre 1 70

Chapitre 2: L'INTEGRATION DE LA MICROFINANCE DANS LES SYSTEMES

FINANCIERS 71

Section1 Les IMF partie intégrante de la finance globale des PED 71

§1. Les raisons qui justifient cette intégration dans le système financier globale 72

§2. Un besoin de financement croissant des IMF 74

A/ Outils de financement des IMF 76

B/ Financement par endettement : 76

C/ L'accès aux marchés de capitaux par l'émission de titres 77

D/ Participation au capital 77

E/ Fonds éthiques et fonds de partage 77

F/ Fonds d'investissement 78

G/ Titrisation 78

Section 2.Difficultés et risques posé par cette intégration 78

§ Préliminaire : création d'un intermédiaire formel 78

§1Transformation institutionnelle des ONG de microfinance 79

§2 Coûts de transformation et risques de gouvernance 81

§3 Gouvernance et propriété 81

A/notion de gouvernance 81

B/Problèmes de gouvernances liées à la transformation de l'ONG 83

Section 3 l'articulation banque et institution de microfinance: l'exemple de l'UEMOA

84

§1 .Banques et IMF : vers un système mixte dans l'UEMOA 85

§2. L'étude des systèmes financiers décentralisés de la zone UEMOA 86

A/ Les formes institutionnelles des SFD dans la zone UEMOA 86

B/Quelques données sur le développement des SFD dans les pays de l'UEMOA

87

1. Indicateurs d'accès et d'intermédiation financière 87

2. Indicateurs de performance financière 93

C/ dysfonctionnements constatés dans le secteur 96

1. Du coté des autorités de tutelle 96

2. Au niveau des SFD 96

CONCLUSION DU CHAPITRE 2 97

Chapitre 3: EVALUATION EMPIRIQUE DES IMF DANS UNE STRATEGIE DE

DEVELOPPEMENT 98

Section 1 la performance des IMF : une efficacité sujette à question 98

§1 l'efficacité de la microfinance 98

A/ Indicateurs d'efficacité de la microfinance 98

B/ Quelques résultats empiriques sur la performance des IMF 100

C/ L'impact du microcrédit sur le développement 101

§2 : Les contraintes de la microfinance 104

Section 2 : Propositions destinées à améliorer l'efficacité de la microfinance 107

CONCLUSION DU CHAPITRE 3 109

Chapitre 4: PERSPECTIVES: L'ÉTAT ET LES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE 110

Section 1. Les bases analytiques de l'intervention de l'État 110

§1 La nouvelle économie institutionnelle et le rôle le l'État dans le processus de

développement 111

§2.La théorie du « public choice » et le rôle de l'État 113

Section 2 analyse de l'action des pouvoir public en faveur des systèmes financiers décentralisés : cas de l'Afrique de l'ouest. 114

§1. La légalisation des SFD en Afrique de l'ouest : la loi Parmec 114

A/ les objectifs de la loi Parmec 115

B/ L'organisation en réseau 117

C/ Modalités de fonctionnement des institutions 117

§2 : Les limites de la loi Parmec 119

Section 3 : les relations à promouvoir entre l'Etat, les Banques et les institutions de microfinance 120

§1: Institutionnalisation des liens de Partenariat des SFD 120

§2 : la promotion de d'autres instruments de développement : les fonds de garanties

121

§3: Synthèse et recommandations de politique économique 125

A/ Quelques recommandations aux IMF 125

B/ Recommandations de politique économique 127

Conclusion générale 128

Annexes 129

Bibliographie 132

précédent sommaire











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.