WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le secteur informel et le relachement de la contrainte budgétaire des ménages des fonctionnaires de l'état à  Goma. Cas du quartier Katindo de 2005 à  2006

( Télécharger le fichier original )
par Blaise KIBALONZA KABWENDE
Université de Goma -  2005
  

sommaire suivant

UNIVERSITE DE GOMA

« UNIGOM »

B.P 204 GOMA

FACULTE DE SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

LE SECTEUR INFORMEL ET LE RELACHEMENT DE LA CONTRAINTE BUDGETAIRE DES MENAGES DES FONCTIONNAIRES DE L'ETAT A GOMA.

Cas du Quartier Katindo de 2005 à 2006

Par : Blaise KIBALONZA KABWENDE

Travail de Fin de Cycle présenté et défendu en vue de l'obtention de titre de Graduat en Sciences Economiques.

Directeur : Paul SENZIRA NAHAYO

Année Académique 2005 -2006

A mes chers parents Clément MITIMA KABWENDE et Julienne AWAZO MAGENDO ;

A mes frères AJUWAMUNGU et ISSA;

A ma soeur SIFA Alice;

A ma future épouse MAFUTALA ZAADI Margueritte.

Je dédie ce travail.

REMERCIEMENTS

Nous tenons à exprimer toute notre gratitude à Monsieur Paul SENZIRA NAHAYO pour l'attention qu'il a accordée en suivant nos pas tout au long de l'élaboration de cette monographie.

Notre remerciement s'adresse également aux autorités académiques, enseignants et l'ensemble du personnel de l'Université de Goma et plus particulièrement ceux de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion.

Nos remerciements s'adressent à la famille KABWENDE et à la famille MAGENDO et particulièrement à nos parents Clément MITIMA KABWENDE et Julienne MAWAZO MAGENDO dans ce qu'ils nous donnent.

Nous ne pouvons oublier nos frères et amis Bianne MUSHUNJU, Joël MATEENE Chadrac AMANI, Gédéon MAKASI, MUNGUIKO KATA, MBUSA KYUNGU, Germain KAWENDE, OLivier MUSHUNJU, James NABUHESI,

SAFI BANDU Giselle, KIKUNI Pascal, RUTH MUSHUNJU, MWITE MASUMMBUKO, BERTHE MUSHUNJU, BIZIMUNGU KABEMBA et MASHOUKANO MUSHUNJU et notre future épouse MAFUTALA ZAADI Margueritte.

Que tous nos camarades ne se- sentent oubliés.

INTRODUCTION

Depuis trente ans, les pays du tiers monde ont dû faire face à une urbanisation accélérée. Un nombre grandissant de migrants s'est trouvé dans les villes, face à un développement capitaliste niant les réalités socio économiques locales. En raison de l'échec des modèles de développement industriels importés, les pays du tiers monde sont confrontés à une crise socio- économique qui engendre des difficultés économique selon les régions.

Ainsi, c'est depuis un certain temps que l'appareil étatique de la République Démocratique du Congo s'est caractérisé par une quasi- Impuissance d'assurer ses responsabilités dans plusieurs secteurs.

Ainsi, vers les années « 1980 » que l'économie informelle occupe; une place non négligeable dans les économies des ménages en milieux urbains congolais.

En effet, le travail est une source de revenu et fondamentalement un moyen d'exister. Les fonctionnaires de l'Etat assurent la survie de leurs ménages en entreprenant des activités informelles.

« Vu que les besoins de l'homme sont illimités et comme certains hommes se sont mis au service des autres afin d'obtenir un revenu leur permettant de palier les difficultés rencontrées dans la vie ».1(*)

Ainsi, le salaire de ces fonctionnaires de l'Etat est insuffisant pour couvrir les besoins de leurs ménages. On constate que ces fonctionnaires recours aux pratiques informelles qui régulent et amortissent la crise dans les ménages.

Le sujet d'étude de cette recherche est donc précisément l'économie informelle et le relâchement de la contrainte financière des ménages des fonctionnaires de l'Etat à Goma.

Conformément à l'objectif du présent travail, les questions précises que pose notre recherche sont les suivantes:

- Comment le secteur informel permet-il de desserrer la contrainte financière des ménages de fonctionnaires ? Dans quelle proportion ?

- Quelles activités informelles ces ménages entreprennent-ils ?

- Le revenu de l'informel permet-il à ces, ménages de réaliser une épargne ?

II. HYPOTHES E

A la suite des préoccupations ci-haut formulées sous forme des questions, il ressort un certain nombre d'hypothèses.

En effet, nous le pensons, le secteur informel permettrait de desserrer la contrainte financière des ménages des fonctionnaires en jouant le rôle d'équilibre économique et en satisfaisant aux besoins de leurs ménages en ce sens que le revenu de l'informel permettrait de couvrir les dépenses exigées par ces ménages.

Ainsi, les activités informelles que ces ménages entreprennent seraient la production et la vente des biens et services dans l'artisanat et le petit commerce.

En fin, le revenu de l'informel permettrait à ces ménages de réaliser une épargne étant donnée que cette dernière est une partie du revenu qui n'est pas affectée à la consommation immédiate dans (les ménages.

* 1 WABO KASEREKA ; Rémunération des fonctionnaires de l'Etat et couverture des besoins de leurs ménages à Goma (de 2000-2002) ; TFC- inédit, CUEG, 2003-2004

sommaire suivant